in

Métavers de JPMorgan : Lancement d’un salon virtuel à Decentraland

JPMorgan métavers

JPMorgan Chase, le géant de la banque d’investissement possède un salon dans le métavers. Celui-ci est installé à Decentraland, dans le centre commercial Metajuku. Vous y verrez un escalier en colimaçon, un tigre errant, ainsi que le portrait numérique du PDG Jamie Dimon.

Decentraland est l’une des plateformes métavers les plus populaires au monde. Et JPMorgan est la première banque à y entrer et installer un bureau métavers. Rappelons qu’en 2020, cet établissement a lancé une branche Blockchain.

Concernant le métavers, cette banque est optimiste. Selon elle, le métavers représentera une opportunité de marché de 1000 milliards de dollars en revenus annuels. D’après elle, les mondes virtuels s’introduiront bientôt dans tous les secteurs d’activités.

Ces derniers mois, les entreprises se sont ruées vers le métavers. Parmi elles, on compte la société de grande distribution Walmart, l’entreprise de fabrication de produits sportifs Nike et le groupe d’édition de disques Warner Music.

La maison italienne de mode Gucci s’est offerte une parcelle de terrain sur le métavers Sandbox. L’objectif est de créer un espace d’hébergement d’expériences immersives. Par ailleurs, cette marque ambitionne de proposer sa collection de vêtements et d’accessoires numériques en version numérique. Les petites entreprises de différents secteurs comme la fiscalité et l’architecture commencent également à s’embarquer dans le métavers.

Le marché immobilier est en pleine croissance dans le métavers selon JPMorgan

Blockchain

Le domaine immobilier a la cote dans le métavers. Selon JPMorgan, l’immobilier virtuel est un « marché en croissance ». C’est un espace où il est possible de lancer des magasins virtuels et de nombreuses autres expériences. L’année dernière, en 6 mois seulement, le prix moyen d’une parcelle de terrain virtuel a doublé. De 6000 dollars en juin, il a atteint 12000 dollars en décembre sur les plus grandes plates-formes de métavers.

JPMorgan a déclaré qu’avec le temps, le marché immobilier virtuel fournira des services comme le crédit et les contrats de location. Par ailleurs, étant donné que les entreprises sont sur une frénésie d’embauche dans le métavers, certains individus deviendront des « travailleurs à la tâche » du métavers.

JPMorgan s’est concentré sur son infrastructure Blockchain et de cryptographie. La technologie de paiement aux clients fait partie de ses nombreuses préoccupations. Ce géant de la banque d’investissement n’est pas le seul à s’intéresser aux opportunités offertes par le métavers. Son rival, Goldman Sachs prédit que ce dernier représentera un marché de 8000 dollars.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.