in

MetaHuman : pour des avatars plus réalistes

MetaHuman

L’outil de création de personnages 3D photoréalistes d’Epic Games, baptisé MetaHuman, vient de recevoir une importante mise à jour. Il donne désormais la possibilité d’importer des scans de personnes réelles. Ceux-ci peuvent ensuite être utilisés dans différentes applications en temps réel.

Epic Games est bien entendu l’entreprise derrière le puissant moteur de jeu Unreal Engine. Elle a conçu l’outil MetaHuman pour permettre aux développeurs de créer facilement des modèles de personnages 3D de qualité qu’ils peuvent donc utiliser dans des applications en temps réel.

Il fonctionne à peu près de la même manière que les « outils de personnalisation de personnage » qu’on peut trouver dans les jeux vidéo modernes. La différence est qu’il offre davantage de fidélité et de contrôle. À la sortie de MetaHuman, les développeurs devaient ainsi choisir parmi une sélection de visages prédéfinis pour commencer à créer leurs personnages.

Ils devaient ensuite se servir de certains outils pour modifier leur apparence à leur goût. Cela ne permettait toutefois pas vraiment d’obtenir des avatars réalistes, c’est-à-dire ressemblant comme deux gouttes d’eau à des personnes spécifiques. Néanmoins, Epic est alors en train de changer la donne en mettant à jour le fameux outil.

MetaHuman : que vaut la nouvelle version de l’outil d’Epic Games ?

La nouvelle version de MetaHuman propose une toute nouvelle fonctionnalité « Mesh to MetaHuman ». Celle-ci offre donc aux développeurs la possibilité d’importer des scans du visage d’une personne réelle. À partir de ces scans, l’outil est en mesure de générer automatiquement un visage MetaHuman, incluant un visage complet.

Il y a cependant encore quelques limitations. En fait, l’outil n’est pas à même de générer automatiquement la couleur de la peau, les cheveux ainsi que d’autres détails. La fonctionnalité Mesh to MetaHuman se focalise en effet principalement sur la correspondance de la morphologie globale de la tête.

Les développeurs doivent de ce fait toujours indiquer la couleur de la peau. Ils doivent aussi effectuer un travail supplémentaire pour faire correspondre les yeux, les cheveux, etc. de la personne concernée. À noter que pour le moment, MetaHuman est disponible en accès anticipé exclusivement pour les développeurs Unreal Engine. Néanmoins, il est possible que ce genre d’outil devienne accessible au grand public dans le futur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.