in

McDonald’s et Victoria’s Secret rejoignent le métavers

Victoria's secret

Victoria’s Secret et McDonald’s souhaitent s’installer dans le métavers. Toutes deux ont déposé des demandes de brevets liés à ce dernier.

Apparemment, McDonald et Victoria’s Secret se taillent de l’espace dans le métavers. Récemment, chacune d’elles ont réalisé des dépôts de demandes de brevet liées au métavers. Josh Gerben, un mandataire en marque, a affirmé que « Victoria’s Secret se dirige vers le métavers et a l’intention de vendre de la lingerie virtuelle ».

Selon lui, la célèbre marque de lingerie américaine a déposé 4 nouvelles demandes de marque. Victoria’s secret a indiqué qu’elle projetait de vendre des sous-vêtements, des chaussures et des accessoires de mode virtuels.

En outre, l’application Victoria’s Secret fait référence à « des biens virtuels téléchargeables, à savoir des programmes informatiques pour la création et le commerce d’objets de collection numériques utilisant des protocoles de consensus basés sur la blockchain et des contrats intelligents… »

Les demandes font aussi référence à des « magasins de détail » et à des « services de divertissement » qui fournissent « des vêtements, des sous-vêtements, des chaussures, des couvre-chefs, des lunettes en ligne non téléchargeables… »

McDonald’s, un restaurant dans le métavers

McDonald's métavers

McDonald’s envisage d’ouvrir des restaurants dans le métavers, selon les demandes de marque qu’elle a déposées. Les 10 dépôts distincts incluent les marques verbales McDonald’s, McCafe et Golden Arches. En outre, ils couvrent différents services. On mentionne « l’exploitation d’un restaurant virtuel proposant des produits réels et virtuels ». On distingue également « l’exploitation d’un restaurant virtuel en ligne proposant la livraison à domicile ».

Une autre application fait référence à des « fichiers multimédias téléchargeables contenant des illustrations, du texte, des fichiers audio et vidéo et des jetons non fongibles ».

Victoria’s Secret et McDonald’s font partie des nombreuses sociétés qui ont déposé des demandes de brevet liées au métavers. La chaine américaine de boulangeries et de café Panera Bread a aussi effectué une demande. La société veut proposer des « restaurants virtuels sous la marque » Panaverse « .

Le géant de la vente au détail Walmart (WMT) a déposé plusieurs nouvelles marques en décembre. Celles-ci manifestent son intention de fabriquer et de vendre des biens virtuels. Il s’agit particulièrement de produits électroniques, de décorations pour la maison et de produits de soins personnels.

Gerben a déclaré que McDonald’s n’avait pas déposé ces demandes « sur un coup de tête. » Avoir un magasin dans le métavers permet aux consommateurs de commander de la nourriture sans avoir à retirer leurs casques et à sortir du monde virtuel, a-t-il déclaré.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.