in , ,

Le Mans : une cyber-thérapie pour oublier la douleur

Le Mans VR douleur patient étude médecine

La clinique Victor-Hugo dans la ville du Mans a lancé, en collaboration avec d’autres établissements de soins, une étude qui portera sur 126 patients. L’objectif est d’étudier ce que la réalité virtuelle peut apporter aux patients notamment pour soulager ou oublier la douleur pendant certains actes médicaux. Les premiers tests sont très encourageants.

Selon les médecins anesthésistes et les spécialistes de la douleur, la souffrance est en grande partie liée au stress et l’anxiété du patient. Aussi, les médecins souhaitent tester l’apport que la réalité virtuelle peut faire sur l’anxiété des patients avec, comme objectif, de réduire leur souffrance tout en réduisant l’utilisation de l’anesthésie et des produits pharmacologiques.

Le Mans réalité virtuelle lutte contre la douleur casque Gear VR

Une clinique du Mans teste la réalité virtuelle sur ses patients

Dans le cadre de l’étude menée sur plus d’une centaine de patients, la clinique Victor-Hugo du Mans a testé, sur une première patiente, la réalité virtuelle pour détourner la douleur. Jacqueline est une femme de 64 ans qui souffre d’un cancer de la moelle osseuse. Elle est contrainte de subir, plusieurs fois par an, des ponctions de la moelle osseuse. Cette intervention médicale est particulièrement douloureuse et redoutée.

Jacqueline a cependant, cette fois, accepté d’essayer la cyber-thérapie en complément d’une petite anesthésie locale. La patiente a donc enfilé un casque de réalité virtuelle Gear VR contenant une application spécifiquement développée pour l’étude avant que le médecin ne réalise la ponction de moelle osseuse et le résultat est très encourageant.

Une patiente du Mans raconte son expérience de cyber-thérapie

Jacqueline assure que la solution du casque de réalité virtuelle combinée avec une petite anesthésie locale a été très efficace. La patiente explique n’avoir ressenti qu’un « picotement » lorsque le médecin a introduit l’aiguille. Mais sa plongée immersive dans un univers onirique l’a totalement détendue et détourné de la douleur.

Jacqueline témoigne : « Le film que l’on voit dans le casque est un petit peu enfantin, mais c’est tellement beau. On se promène dans un petit jardin, un paradis, on rencontre des moutons sauteurs. Et en plus, il y a des sons et de la musique ».

Le Mans traitement douleur patients VR réalité virtuelle

Une cyber-thérapie qui a de l’avenir

Pour Katell Le Du, la médecin hématologue de la clinique du Mans, l’explication est simple : « Si on réduit l’anxiété du patient, on réduit la douleur ». La docteure explique que l’étude est menée conjointement au Mans mais aussi à Bordeaux, Dijon et Strasbourg avant d’ajouter : « Dans un premier temps, nous étudierons la tolérance des patients au casque et à l’anesthésie locale que nous maintenons, bien sûr. Dans un deuxième temps, nous comparerons anesthésie locale et gaz hilarant au binôme casque de réalité virtuelle et anesthésie locale. Nous verrons alors si nous pouvons diminuer le traitement anesthésique ».

Le Mans réalité virtuelle détourner douleur oublier souffrance

Cette première expérience n’est que l’une des applications possibles de la réalité virtuelle au secours de la médecine. De nombreux autres tests ont été réalisés avec succès dans des domaines variés comme la prise en charge des phobies ou encore le traitement du symptôme post-traumatique, la maladie de Parkinson, d’Alzheimer, les addictions, etc.

Via

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.