in

La lenteur du déploiement de la fibre optique ralentit le secteur VR en France

fibre optique

Alors que le consommateur a accès à plus d’offres et de services VR que jamais, le faible déploiement de la fibre optique dans l’Hexagone détériore l’expérience utilisateur.

Pour rappel, seuls 34,8 % des Français peuvent compter sur une connexion à très haut débit (supérieur à 100 Mbps). La vaste majorité doit donc composer avec une connexion plus lente, voire inexistante pour 0,6 % de la population. Or, en plus de pénaliser le citoyen, cet état des faits met aussi à mal les professionnels, obligés d’attendre pour espérer une adoption plus importante de la technologie.

Difficile parfois d’avoir la fibre optique chez soi

Malgré les ambitions de l’État, établies dans son Plan France Très Haut Débit, la réalité est encore tout autre actuellement. Pour raccorder son logement, il faut avant tout faire un test d’éligibilité fibre.

Proposé par les opérateurs, comme Coriolis, le test établira la capacité de la ligne téléphonique à supporter une connexion. Selon les résultats, il faudra donc parfois se contenter d’un débit limité par le partage entre plusieurs bâtiments.

Toutefois, si on habite un immeuble, il faudra aussi obtenir l’aval du syndic pour raccorder le bâtiment. Entre l’attente de l’assemblée générale et les négociations avec les opérateurs, on comprendra le déploiement hésitant de la fibre optique, malgré la bonne volonté des acteurs impliqués.

Réalité virtuelle

Comment le déploiement de la fibre optique a un impact sur la VR

Entre les problèmes de débit pour les téléchargements de jeux et de latence, les créateurs de contenus VR font encore face à de nombreux obstacles sur leur chemin. Bien évidemment, la rapidité d’une connexion influence ces phénomènes.

Toutefois, les problèmes de la VR ne se limitent pas à un mauvais accès à internet. En effet, la qualité finale de l’expérience repose en grande partie sur la proximité de l’utilisateur avec la source. Ainsi, ceux qui se trouvent en ville auront toujours des contenus VR de meilleure qualité, même si le déploiement de la fibre optique atteint ses objectifs en France.

En tout cas, les fabricants d’équipements VR essaient pallier ces manquements avec des produits plus efficients, moins gourmands en bande passante. Toutefois, on ne peut qu’espérer que l’État va accélérer son plan pour que tout Français puisse accéder facilement à des services ou contenus en réalité virtuelle.

Les besoins de la VR nécessitent un déploiement plus rapide de la fibre optique

Le streaming de contenus VR est tout particulièrement gourmand en bande passante. En effet, des quantités phénoménales d’informations circulent en permanence entre le casque et les serveurs des créateurs. Voici quelques chiffres pour donner une idées des besoins de la VR et pour comprendre pourquoi un déploiement de la fibre optique est primordial pour le secteur.

Ainsi, pour streamer un contenu 360 degrés en basse résolution, la réalité virtuelle requiert un débit minimum de 25 Mbps. Si l’on souhaite augmenter la qualité du rendu à celle des images d’un écran TV HD normal, on devra accaparer entre 80 et 100 Mbps de bande passante. Enfin, une expérience VR totalement immersive nécessitera au moins 600 Mbps. Comme vous pouvez le voir, la plupart des Français sont encore bien loin du compte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *