in ,

John Carmack serait-il un voleur?

Oculus VR

Non vous ne rêvez pas c’est bien John Carmack qui est accusé de vol par la société Zenimax. Nous connaissions le parcours de Carmack dans les sociétés de Software/Hardware, pour qu’au final il finisse sa course chez OculusVR. Père de DOOM, John Carmack est aujourd’hui accusé d’avoir utilisé les recherches de Zenimax, anciennement société de Carmack, pour que l’Oculus Rift devienne une machine excellemment utilisable.

palmer-luckeyEn effet, de nombreuses sociétés se sont frottées au déboire de la VR. Celle-ci n’est pas un jeu d’enfant et la réalisation d’un casque demande énormément de recherches et d’implications. Palmer Luckey aurait-il reçu une aide et un apport technique bien plus important qu’il ne le dit pour créer son oeuvre? C’est la question qui se pose…

Si le rachat par Facebook de la société OculusVR a fait parler de lui, nous pouvons dire que cette annonce reste tout autant juteuse. Le chèque de 2 milliards de dollars attirerait-il les sociétés avides de financement comme les miettes attirent les pigeons? C’est en tout cas l’affaire qui risque de se dérouler ces jours prochains. Pour sa défense, John Carmack précise qu’aucun de ses codes et de ses trouvailles n’avaient été brevetés. En aucun cas Zenimax peut attaquer Carmack pour vol. Comme il nous le dit que son compte Twitter:

 9320_john-carmack-accuse-d-avoir-vole-des-technos-chez-zenimax

Que cherche à prouver Zenimax? Que sans eux Palmer n’aurait jamais pu faire l’Oculus Rift? La VR est le nouveau marché du moment mais aussi l’avenir du jeu vidéo et de nombreux autres domaines, mais elle est avant tout une guerre des sociétés. C’est à celle qui aura la meilleure VR.

Comment se terminera cette histoire? Affaire à suivre …

 

Source : Mac4ever

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.