Accueil / Produits / Mobile VR / Google DayDream / Google renonce aux casques VR, le Pixel 3a incompatible Daydream

Google renonce aux casques VR, le Pixel 3a incompatible Daydream

google pixel 3a vr

Google vient d’annoncer son nouveau smartphone Pixel 3a. Malheureusement, ce nouvel appareil ne sera pas compatible avec les casques de réalité virtuelle Daydream. De plus, le géant de Mountain View n’a aucune intention de concurrencer l’Oculus Quest de Facebook…

En 2016, avec son premier smartphone Pixel, Google lançait le casque de réalité virtuelle Daydream View. Cet appareil, similaire au Samsung Gear VR, exploite l’écran, le processeur, la batterie et les capteurs du smartphone pour permettre à l’utilisateur de se plonger dans la VR. Il fonctionne sur la plateforme logicielle Daydream, également lancée en 2016 par Google.

Ce 7 mai 2019, dans le cadre de la conférence Google I/O, Google a annoncé le Pixel 3a : un nouveau smartphone de milieu de gamme qui vient s’ajouter à la gamme Pixel. Ce nouveau modèle est proposé à partir de 399 euros seulement.

Malheureusement pour ceux qui espéraient l’utiliser pour la réalité virtuelle, ce Pixel 3a n’est pas compatible avec les casques Daydream. Google l’a annoncé au site web The Verge, expliquant que la définition et le taux de rafraîchissement de ce smartphone sont insuffisants pour la VR.

Certes, l’écran du Pixel 3a offre la même définition que les autres smartphones compatibles Daydream, mais son processeur Snapdragon 670 offre des performances nettement inférieures aux puces Snapdragon de série 800 embarquées par les modèles haut de gamme. Même le premier Pixel délivre de meilleures performances.

Le Pixel 3a n’est pas le seul smartphone à délaisser Daydream. Alors que le Galaxy S8 était l’un des premiers smartphones compatibles avec le View, Samsung a abandonné cette prise en charge avec le Galaxy S10.

Depuis son lancement, la plateforme Daydream peinait déjà à se frayer une place sur le marché de la réalité virtuelle à cause du manque de contenu disponible. Désormais, son avenir semble de plus en plus compromis

Google ne compte pas concurrencer l’Oculus Quest

En parallèle, Google révèle aussi au site web CNET que l’entreprise ne compte pas lancer de casque VR autonome pour concurrencer le nouvel Oculus Quest de Facebook. En 2018, Google et Lenovo avaient pourtant lancé le Mirage Solo pour rivaliser avec l’Oculus Go.

Cependant, Clay Bavor explique que le géant de Moutain View compte désormais se focaliser sur les services et les cas d’usage où la VR peut être réellement utile. En ce qui concerne le hardware, la firme préfère ” passer ” cette génération de casques VR et concentrer ses efforts sur la R&D afin de concevoir un appareil capable de mettre en déroute la concurrence…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *