in ,

Gaming VR – Pourquoi la réalité virtuelle n’a pas (encore) réussi à transformer le jeu vidéo

gaming vr

Il y a quelques années, les experts prédisaient que les casques de réalité virtuelle transformeraient le jeu vidéo sur PC. Un an après la sortie du HTC Vive et du Oculus Rift, force est de constater que ces prédictions ne se sont pas réalisées. Lors de l’E3 2017, malgré plusieurs annonces excitantes de jeux VR, la réalité virtuelle était en retrait, voire même absente de certaines conférences. Découvrez pourquoi le gaming VR n’a pas réussi à transformer l’industrie du jeu vidéo, et pourquoi il reste de l’espoir pour l’avenir.

Gaming VR : pas assez de gros jeux de développeurs connus

Plus d’un an après la sortie du HTC Vive et du Oculus Rift, les jeux AAA de développeurs connus se comptent encore sur les doigts d’une main. Parmi les géants de l’industrie du jeu vidéo, Ubisoft mène la danse avec Star Trek : Bridge Crew. Warner Bros a également adapté la franchise Batman avec Batman Arkham VR, et la célèbre franchise Serious Sam a également été adaptée au travers de deux jeux en VR. De même, Bethesda proposera bientôt des versions VR de Doom et Fallout 4 à la fin de l’année 2017. Pour le reste, les principaux éditeurs de jeux vidéo n’ont pas souhaité se joindre à la fête.

Certes, EA propose des niveaux en VR pour Star Wars : Battlefront et Call of Duty : Infinity Warfare sur PSVR, mais on ne peut pas dire que la firme se soit lancée tête baissée sur ce nouveau marché pour autant. Face au manque de contenu, les consommateurs ne voient pas vraiment l’intérêt d’investir le matériel VR, et les développeurs ne voient pas l’intérêt de développer d’applications en réalité virtuelle. C’est un cercle vicieux qui empêche le gaming VR de prendre son envol.

Gaming VR : les jeux en VR sont trop conservateurs et pas assez audacieux

La réalité virtuelle offre des possibilités sans limites. Les contrôleurs à détection de mouvement, les images à 360 degrés, la liberté totale de mouvement pourraient permettre de créer de nouvelles formes de gameplay. Cependant, les jeux mis en avant par Oculus et les autres acteurs majeurs de l’industrie sont étonnamment conservateurs. Dans certains cas, les joueurs peuvent même se demander l’intérêt de proposer ces jeux en réalité virtuelle plutôt que sur PC ou console.

Par exemple, Robo Recall, le FPS développé par Epic Games pour Oculus Rift, force le joueur à regarder devant lui et l’empêche de se tourner trop fréquemment. Dans Wilson’s Heart, le joueur doit rester en place la plupart du temps. De même, dans Edge of Nowhere, The Assembly et Robinson : The Journey, trois jeux VR à gros budget, le potentiel de la réalité virtuelle n’est pas exploité. Même le récent Rick and Morty, adapté du dessin animé de Adult Swim, force le joueur à rester enfermé dans un petit garage, ne lui permettant de se téléporter qu’à trois points pré-determinés. Certes, il serait faux de dire que ces jeux sont dépourvus de qualité. Ils sont tous amusants et développés avec passion, mais les limites en termes d’interactions sont frustrantes et regrettables.

Gaming VR : le matériel n’est pas encore au point

Même si les prix ont diminué depuis la sortie du Rift et Du Vive, les casques de réalité virtuelle coûtent encore trop cher, sont trop encombrants et sont trop difficiles à installer et à utiliser. De plus, ces deux casques haut de gamme requièrent un PC haut de gamme, et doivent être connectés à l’aide de câbles dérangeants. Il faudra attendre les casques plus légers et la VR sans fil pour pouvoir vraiment profiter de la réalité virtuelle dans des conditions optimales.

De plus, les plateformes logicielles de ces différents casques sont en compétition. Le Oculus Store propose des jeux exclusifs, et Steam commence également à proposer des jeux exclusifs. Par conséquent, pour pouvoir jouer à tous les jeux en réalité virtuelle, il peut être nécessaire de posséder ces deux casques, ce qui représente un investissement financier que peu de personnes peuvent se permettre.

Gaming VR : comment la réalité virtuelle pourrait transformer le jeu vidéo dans un futur proche

L’évolution du marché de la VR pourrait permettre au gaming VR de prendre son envol. Les casques Windows VR, fabriqués par Acer, Lenovo, HP et d’autres constructeurs seront commercialisés prochainement pour un tarif nettement plus abordable, de l’ordre de 350 euros, et seront compatibles avec des PC moins puissants. De plus, des solutions sans fil, développées par des géants de la tech comme Intel, permettront quant à elles de rendre l’expérience plus confortable. Enfin, l’arrivée des casques autonomes et la récente ouverture de l’écosystème Apple à la VR vont permettre de démocratiser davantage la technologie et d’inciter davantage de développeurs à créer des applications. Pour garder un regard optimiste sur la réalité virtuelle, il suffit de contempler la liste des jeux indépendants disponibles sur HTC Vive, tels que SuperHot ou Rec Room. Ces jeux dégagent une véritable passion et proposent des concepts beaucoup plus audacieux et novateurs que les titres produits par les grands studios, démontrant l’envergure des possibilités offertes par la VR.

Les jeux traditionnels vont devenir plus immersifs

Fallout 4 VR HTC Vive Xbox Scorpio

En pensant au gaming VR, la première image qui vient à l’esprit est celle de nouvelles expériences développées autour du concept d’être immergé dans un monde virtuel. Toutefois, l’adaptation de jeux traditionnels à succès en réalité virtuelle peut également être une piste intéressante à suivre. Certains logiciels permettent de jouer en VR à des jeux comme The Witcher 3, World of Warcraft ou Bioshock, mais il ne s’agit pas d’un support officiel.

La prochaine étape est l’adaptation officielle de jeux vidéo AAA à la réalité virtuelle. Dès la fin de l’année 2017, Fallout 4 sera disponible en réalité virtuelle sur HTC Vive, et Skyrim VR sera proposé sur PlayStation VR. On peut également imaginer le portage de GTA en réalité virtuelle et d’autres licences de renom comme The Legend of Zelda ou Final Fantasy.

Les développeurs vont se concentrer sur les jeux d’exploration et de simulation

Depuis l’avènement de l’ère de la réalité virtuelle, les développeurs tentent d’adapter les différents genres de jeux à cette technologie. Certains s’adaptent très bien à la VR, d’autres beaucoup moins. Pour l’heure, il semble clair que les jeux proposant des mécaniques simples et de l’exploration offrent une meilleure expérience. De nombreux simulateurs devraient donc voir le jour, à l’instar de Star Trek : Bridge Crew. Toutefois, il est probable que certains studios finissent par trouver un moyen d’adapter les jeux de combat et les jeux de stratégie à la réalité virtuelle.

De nouveaux styles de gameplay

Pour transformer l’industrie du jeu vidéo, la réalité virtuelle doit de toute évidence proposer quelque chose d’unique. Le gaming VR doit procurer une expérience interactive qu’il n’est pas possible de vivre sans un casque VR. Il est donc nécessaire de créer de nouveaux styles de gameplay, tirant pleinement parti des possibilités offertes par la réalité virtuelle. De nouveaux genres de jeux vont probablement émerger au fil des années.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *