in , , ,

Edge of Nowhere – Le premier jeu Oculus de Insomniac Games

Edge of Nowhere

Edge of Nowhere, le nouveau jeu VR à la troisième personne d’action-aventure de Insomniac Games est désormais disponible sur Oculus Rift. Ce thriller psychologique aux graphismes époustouflants vous emmène droit dans les froideurs de l’Antarctique pour une mission de sauvetage qui va rapidement tourner à l’horreur. Voici une synthèse des premières impressions recueillies par plusieurs médias.

Les développeurs de Ratchet & Clank ou Spyro le Dragon nous propose leur premier jeu en réalité virtuelle et sort ainsi des sentiers battus arpentés par les expériences VR classiques. Edge of Nowhere de par son gameplay innovant et sa richesse scénaristique peut prétendre à s’inscrire comme étant l’un des premiers véritables jeux VR.  Et si un studio tel que Insomniac Games se lance dans ce type de contenu, cela présage que du positif pour les prochaines créations utilisant les casques de réalité virtuelle.

Edge of Nowhere

Sortie le 6 juinEdge of Nowhere est le résultat de longues années de développement dédié à la création de ce nouveau type de contenu immersif. Le jeu propose une expérience mettant en valeur un univers alpin vertigineux, du plus profond précipice à la plus haute montagne. Vous incarnez Victor Howard, un homme à la recherche de sa fiancée , Ava Thorne, mystérieusement disparu dans une expédition en Antarctique. Votre mission de sauvetage tourne rapidement à l’horreur face à la rencontre de créatures terrifiantes défiantes toute théorie scientifique. Mais c’est l’unique voie pour Victor qui doit grimper dans ces montagnes à défaut de sombrer dans la folie. Le scénario est digne des plus grands films d’horreur. Insomniac Games nous invite dans un univers riche et vibrant d’ingéniosité où le protagoniste doit également faire la part des choses sur ses propres croyances et convictions. Cette gestion de la folie fonctionne plutôt bien, cependant, on regrette le fait que seuls 2 personnages, Victor et Ava, soient mis en avant.
Edge of Nowhere

Un public moins averti pourrait trouver le concept surprenant, contrairement à la majorité des jeux actuels Edge of Nowhere ne met pas au premier plan le casque d’Oculus. L’essentiel du gameplay reste concentré sur la manette, l’Oculus Rift lui propose simplement un autre système de visualisation de notre personnage. Une tentative qui n’est pas sans rappeler le jeu du studio Gunfire Games, Chronos dont l’utilisation de la VR est uniquement centrée sur le décor. En résulte une création beaucoup plus riche jouant sur son contenu scénaristique et ses qualités graphiques tout en récupérant la jouabilité du contrôleur Xbox. Le joueur doit tout de même s’adapter au préalable au port du casque pour pouvoir pleinement profiter de l’univers. Le site d’Oculus définit d’ailleurs lui même le jeu comme moyennement confortable.

Toutefois, les jeux VR en version longue sont encore rares. Selon Kotaku, Edge of Nowhere disposerait d’une durée de vie de 4 heures divisées en 3 sessions de jeu (6 heures au total pour UploadVR). Nous sommes encore loin d’une véritable expérience gaming classique bien que nous nous en rapprochons peu à peu.

Edge of Nowhere

Un jeu d’horreur à la troisième personne ? Edge of Nowhere a un gameplay comparable au franchises comme Uncharted ou The Last of Us. Les ennemis rencontrés sont variés et intéressants dans leurs mécaniques de combats. Nous sommes loin de la difficulté des monstres de Dark Souls, traiter avec les différentes créatures nécessitera tout de même un minimum de réflexion. À l’instar de Joel de The Last of Us, à vous de choisir entre affronter directement la source du problème, utiliser l’environnement à votre avantage ou tout simplement poursuivre discrètement votre chemin.

L’immersion dans le jeu est immédiate, le son audio 3D est très convaincant et vous accompagne tout au long de votre progression en vous avertissant des dangers. Insomniac Games a pris soin d’élaborer un système de checkpoint pour éviter toute expérience de jeu frustrante pendant votre expédition dans les contrées gelées. Pour éviter tout sentiment de « déjà vu », Edge of Nowhere jongle entre différentes séquences de gameplay. De courses poursuites aux sessions dangereuses d’escalades , la recherche de votre âme sœur est tout sauf monotone et vous procure une bonne dose d’adrénaline et de plaisir.

Edge of Nowhere

Le jeu est à l’honneur sur le site Oculus pour un prix encore inconnu qui devrait sûrement graviter autour des 40€. L’addition peut paraître un peu salée quand on connait la faible durée de vie du jeu, mais l’expérience inédite et exclusive proposée par Insomniac Games peut vous aider à franchir le cap. Néanmoins, prenez bien en compte que Edge of Nowhere n’est pas exempté des prérequis techniques nécessaires pour fonctionner sur votre machine. Un processeur Intel i5 combiné à une GTX970 (ou équivalent AMD) sera le minimum requis pour profiter pleinement de votre future expédition polaire. Une aventure qui vous tient en haleine tout au long de votre progression.

[tie_slideshow] [tie_slide] Edge of Nowhere[/tie_slide] [tie_slide]Edge of Nowhere [/tie_slide] [tie_slide] Edge of Nowhere [/tie_slide]

[tie_slide]Edge of Nowhere [/tie_slide]

[tie_slide]Edge of Nowhere [/tie_slide]

[tie_slide] Edge of Nowhere[/tie_slide] [/tie_slideshow]

Les différents médias ayant eu l’occasion de tester le jeu seront unanimes pour définir Edge of Nowhere comme étant une réussite. Accompagné par de nombreux moments de pure terreur, le scénario mêlant scène d’action, furtivité  et contenu narratif a su séduire les joueurs. De plus, le système de combat est intéressant quoique Kotaku reproche des monstres aux mouvements trop facilement anticipables. Si l’utilisation de la VR semble étrange à la première utilisation, au beaucoup de quelques minutes l’immersion est totale et nous vivons avec Victor ces moments difficiles. Aucun effet de nausée ressenti, on reprochera simplement quelques problèmes de textures, mais rien de vraiment alarmant.

Si vous appréciez les jeux VR dans le même genre que Edge of Nowhere, sachez que le salon de l’E3 édition 2016 réserve également son lot de nouveautés pouvant certainement concurrencer le jeu de Insomniac Games. Pour savoir ce que l’avenir des jeux vidéo en VR nous réserve, voici les 6 choses qu’il faut attendre du plus grand salon de jeu vidéo au monde.

Source(s) : UploadVR, Kotaku, RoadToVr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *