Accueil / Ecosystème / Quelles différences entre réalité augmentée, virtuelle et mixte ?

Quelles différences entre réalité augmentée, virtuelle et mixte ?

réalité augmenté vs réalité virtuelle

Augmentée, virtuelle, mixte… Il n’est pas si simple de s’y retrouver avec toutes ces formes de réalité. Si différencier les réalités virtuelle et augmentée est assez aisé, la définition est moins évidente lorsqu’on combine les deux.

Les origines des concepts

Les concepts de réalité virtuelle et de réalité augmentée ont beau bénéficier d’une popularité relativement récente, leur origine ne date pas d’hier. Pour la réalité virtuelle, il faut remonter jusqu’en 1962 pour en trouver l’apparition, avec la création de Sensorama par Morton Heilig. Plus tard, dans les années 80, Steve Mann invente le EyeTap, un casque permettant d’afficher des informations virtuelles devant les yeux de son utilisateur, ce qu’on peut qualifier comme le premier exemple de réalité augmentée. Quant à la réalité mixte, il faudra attendre quelques années, en 1994, pour la voir se développer.

Aucune de ces technologies n’est donc véritablement une nouveauté, pourtant elles commencent à peine à se démocratiser auprès du grand public. Les principaux grands groupes high tech comme Google, Facebook, Sony ou encore Microsoft ont déjà proposé leurs propres solutions de réalité augmentée, virtuelle ou mixte. Et c’est là que les erreurs fusent.

Faisons un petit tour d’horizon de tous ces concepts pour essayer d’y comprendre quelque chose.

La réalité virtuelle ou RV, transport direct vers un autre monde

réalité virtuelle explication

C’est sûrement la technologie du moment, celle qui est sur toutes les lèvres en raison des casques Oculus Rift, PlayStation VR et HTC Vive (par HTC et Valve). La réalité virtuelle plonge l’utilisateur dans un monde virtuel modélisé en trois dimensions, dans lequel il est possible de se déplacer et d’interagir.

Réalité virtuelle stat

Toute l’idée d’un casque de réalité virtuelle est de créer une simulation se rapprochant le plus possible de la réalité. Pour ce faire, les principaux dispositifs se basent également sur une technologie dite de spatialisation sonore. Traduction : il est possible d’entendre des sons “en 3D”, de pouvoir les localiser devant, derrière ou à côté de soi et d’avoir l’impression d’une certaine distance.

Seul bémol : il est possible d’expérimenter des nausées, vertiges ou maux de tête suivant les personnes ou les expériences. Cela est dû à la latence entre le moment où le joueur bouge la tête et celui où l’écran affiche le mouvement. Ce délais était particulièrement important il y a quelques années, rendant l’expérience peu agréable, mais cette latence s’est nettement améliorée ces derniers temps et est aujourd’hui quasiment nulle.

La réalité augmentée ou RA, l’utilisation du réel

réalité augmenté explciationPour faire simple, la réalité augmentée utilise le monde réel pour y afficher des informations (en 2D ou 3D), avec lesquelles l’utilisateur va pouvoir interagir. Ces données apparaissent par le biais d’un appareil spécifique, pouvant aller du casque (ou des lunettes) à un smartphone, tablette ou ordinateur. Il s’agit donc d’une technologie superposant des éléments virtuels (des nombres, des images, des textes) à notre vision du monde réel. La réalité perçue est ainsi augmentée d’informations digitales permettant d’apporter plus de précisions sur son environnement.

Réalité augmenté statistique

L’un des avantages des lunettes de réalité augmentée, c’est qu’elles peuvent fonctionner de manière autonome et être facilement transportables. Contrairement aux casque de réalité virtuelle, il peut donc s’agir d’un objet utilisé au quotidien pour prendre des photos, surfer sur le net, se géolocaliser ou travailler.

Pour l’instant réservée à un public restreint et difficilement abordables, il faudra attendre quelques années avant de voir leur prix chuter et leur utilisation démocratisée.

Et le mélange de ces deux réalités, ça donne quoi ?

C’est le géant américain Microsoft qui a le premier amené un véritable casque de réalité mixte : Hololens. Technologie la plus récente et la moins connue de toutes, la réalité mixte combine les caractéristiques de ses deux aînées. Comme pour la réalité augmentée, l’utilisateur d’un casque de réalité mixte voit se superposer des informations digitales par-dessus son environnement. Néanmoins, plutôt que de quelques données comme du texte ou des images, ces éléments virtuels peuvent être poussés jusqu’à simuler de véritables éléments vivants. Par exemple, il n’est tout à fait envisageable de voir apparaître un personnage intégralement virtuel dans son salon.

Avec ses lunettes Hololens, Microsoft va jusqu’à parler d’hologrammes interactifs. Ce n’est pas tout à fait ça, mais nous n’en sommes plus très loin.

Quelles utilisations pour ces technologies ?

revenues réalité virtuelle

La réalité virtuelle est en train de métamorphoser plusieurs secteurs. En tête : le jeu vidéo, l’éducation, le médical et le militaire. Un constat pas si surprenant étant donné que puisque chaque mouvement est reproduit dans l’univers virtuel, l’immersion est totale et permet d’organiser des simulations d’une grande précision.

De leur côté, les réalités augmentée et mixte sont davantage tournées vers des secteurs plus larges, comme le loisir, l’industrie, l’automobile ou encore l’aérospatial. La liste est longue, étant donné que cette technologie permet une utilisation beaucoup plus polyvalentes que les casques RV. Un exemple : l’agence de communication Zugara, qui a proposé aux clients de certaines boutiques d’essayer virtuellement leurs vêtements via un miroir de réalité augmentée, sans avoir besoin de se changer.

Pour le moment, signalons que même si ces technologies nous paraissent fabuleuses, plusieurs dispositifs ne sont pas encore totalement au point et tous sont encore trop chers pour être adoptés par le grand public. D’ailleurs, l’Oculus Rift avait fait polémique lors de l’annonce du prix par son PDG, Palmer Luckey : 599$ aux Etats-Unis et 699€ pour le marché européen. Pas demain la veille qu’on en verra dans chaque foyer.

  • franki de daujas

    Réalité augmentée, si ça peut rendre beaux tout les gens moches que je croise, je prends ^^