in

Chef de projet VR : Dossier complet sur le métier

Depuis l’année 2019, on estime que la grande majorité du public a essayé les expériences de réalité virtuelle (VR). Tout au moins, ils en auront entendu parler.

Certains ont expérimenté une version très basique de la réalité virtuelle avec Google Carton. D’autres ont utilisé HTC Vive ou Rift Oculus pour explorer des espaces inconnus. De grandes entreprises comme Ford et des établissements comme le Boston Children’s Hospital ont réussi à exploiter les potentiels cette technologie. Et avec le temps, les métiers liés à ce secteur, eux aussi, ont émergé. La profession de chef de projet VR a tout particulièrement le vent en poupe. Voici tout ce qu’il faut connaitre sur cette fonction.

Le chef de projet VR, quel est son rôle ?

Avant toutes choses, le chef de projet VR est un expert de la réalité virtuelle. Il a pour principale mission de surveiller la bonne réalisation d’un projet VR de A à Z.  Ce professionnel est en étroite collaboration avec différentes équipes comme la production et le marketing. Au cas d’un problème lors de la mission, il intervient en aidant à le résoudre.

Par ailleurs, le chef de projet VR est responsable du cahier des charges. Il détermine les spécificités techniques et monte le budget et le planning. Il lui incombe également de coordonner les équipes de créations. Ce technicien s’assure que les livrables sont de bonne qualité et bien conformes aux attentes du client. Enfin, il effectue des bilans sur le projet.

La profession de chef de projet VR est accessible aussi bien aux hommes qu’aux femmes. Ce spécialiste peut être amené à apporter ses compétences dans plusieurs domaines. On cite notamment l’architecture et la conception d’intérieur, la formation et la simulation, la visualisation des données, les jeux, les divertissements et les films.

Les secteurs de l’automobile, l’aéronautique, le médical, l’éducation, le sport, et même militaire font souvent appel à lui. Il est à noter que la plupart des gens associent VR avec des jeux informatiques. Mais bien que le jeu soit la plus grande partie du marché VR, il est évident que ce n’est pas la seule utilisation de la réalité virtuelle.

réalité virtuelle

Les compétences requises pour mener cette mission

Le chef de projet VR a une très forte connaissance de l’univers de la réalité virtuelle et de toutes ses composantes. Une bonne base dans le secteur de la réalité augmentée serait aussi un plus. En outre, le profil recherché par la plupart des entreprises doit en tout particulier maitriser l’animation 2D et 3D et la simulation. Les outils audiovisuels ne doivent plus avoir aucun secret pour lui. A cela s’ajoute une connaissance en multimédia et en transmédia.

Le chef de projet VR est à l’affut des changements, des évolutions et des nouveautés liées à la technologie de la réalité virtuelle. D’autres compétences lui sont essentielles, à savoir :

  • La réactivité
  • La capacité d’organisation
  • Le haut niveau d’autonomie
  • Les qualités relationnelles
  • La rigueur
  • La capacité à coordonner un projet
  • Une forte capacité d’analyse et de réflexion
  • L’écoute
  • La persévérance

travailleur réalité virtuelle

Quelles formations suivre pour devenir chef de projet VR ?

Pour pouvoir exercer le métier de chef de projet VR, un parcours spécifique n’est pas requis. Mais pour avoir toutes les chances d’obtenir ce poste, il est conseillé d’intégrer une école d’informatique ou un institut multimédia. Il est souhaitable que l’intéressé suive un cursus lui permettant d’acquérir les compétences software et technologiques de la technologie VR. L’Institut Image Arts et Métiers Paris Tech est l’un des établissements proposant une formation pour un master en réalité virtuelle et simulation à Paris.

Concernant la rémunération, les chefs de projet VR peuvent percevoir des salaires différents. Cela dépend surtout du type de projet et de l’entreprise qui fait appel aux services de cet expert.  L’expérience est aussi un paramètre essentiel. En moyenne, le chef de projet réalité virtuelle peut gagner entre 1750 euros à 2000 euros ou plus par mois.

Les métiers de la VR ont de beaux jours devant eux. Il est vrai que ce marché n’est pas encore démocratisé. Mais les professionnels de la réalité virtuelle ne cessent de créer des projets. De plus, avec la popularité grandissante des produits VR, les distributeurs tendent à baisser les prix des casques les plus performants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.