in

Capcom a la réalité virtuelle en ligne de mire

Kitchen Moprheus

L’équipe de la Division 1, le studio derrière des franchises comme Resident Evil, de Capcom, est pressentie dans un rapport officiel comme étant le nouveau fer de lance du géant japonais du jeu vidéo dans sa stratégie d’entrée sur le marché de la réalité virtuelle.

Capcom et la réalité virtuelle : une entrée en matière

Et cette annonce n’est sûrement pas anodine. Capcom, lors du précédent E3 plus tôt cette année, avait déjà marqué les esprits avec sa démo technique baptisé « Kitchen » réunissant tous les ingrédients pour former un nouveau classique du genre : une ambiance glauque et sombre, dans un appartement feutré et étroit, où l’hostilité est tangible et la tension à son comble.

Rien d’exceptionnel jusque là, tant on connaît l’habilité de Capcom dans l’exercice. C’était cependant sans compter sur le fait que cette démo…était entièrement dédiée à la réalité virtuelle ! Jouable à l’aide d’un visio-casque, cette version bêta a parfaitement remplie son office, à savoir montrer les capacités du développeur sur le marché.

« À l’heure actuelle, nous concentrons notre énergie pour bouleverser le marché de la réalité virtuelle » indique le rapport.

Kitchen morpheus 

La renaissance de Resident Evil ?

Il s’avère donc que, selon ces dernières déclarations et la volonté bien affirmée de Capcom d’investir les rangs des entreprises alignées sur la réalité virtuelle, cette démo n’était donc qu’une ébauche en préparation d’un titre beaucoup plus élaboré, et peut-être également beaucoup plus célèbre.

« Dans ce monde terrifiant, vous pouvez vous mouvoir comme vous le voulez, mais il n’y a pas d’échappatoire face aux créatures qui vous entourent… Jusqu’à ce que vous enleviez votre casque de réalité virtuelle. »

Resident Evil semble donc être le candidat tout désigné : une équipe tournée vers la création d’un nouveau moteur compatible avec la réalité virtuelle, en parallèle avec le développement du prochain opus de la saga, le remake du deuxième épisode de la licence : Resident Evil Revelations 2. Un retour aux sources pour l’avènement de la réalité virtuelle chez Capcom ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.