in

AWS : Un rôle évolutif dans le metaverse et l’informatique spatiale

AWS : Un rôle évolutif dans le metaverse et l'informatique spatiale

Amazon Web Services (AWS) fait partie des plus importants fournisseurs mondiaux de services et de technologies cloud. Mais quel place tient-il au sein de l’écosystème informatique spatial plus large ? Il ne faut pas oublier que le metaverse et l’informatique spatiale dépendent aussi du cloud.

Un élément crucial de ce qu’AWS a à offrir au metaverse et à l’informatique spatiale, est que l’entreprise cherche toujours des moyens de permettre aux clients de réussir. Cet objectif est au cœur même de son message.

AWS a étendu ses partenariats dans l’industrie. Elle prend en charge une pléthore d’entreprises XR, à ne citer que Nvidia, Meta et Magic Leap. Son unité de calcul intègre de nombreux domaines, tout particulièrement les films, les jeux, le géospatial et la simulation. Rappelons que tous ces supports sont intrinsèquement spatiaux.

Outre cela, Amazon Web Services a fortement soutenu les normes ouvertes comme OpenXR.

Véritable fournisseur de cloud pour l’informatique spatiale, AWS a déployé de nombreux zones de cloud dans le monde. Sans compter les zones locales et l’offre d’infrastructure Wawelength pour les applications mobiles de calcul en périphérie. Et que dire du moteur 3D baptisé Sumerian ? AWS l’a développé en 2017. Cependant, ce service s’est depuis arrêté.

A vrai dire, ce fournisseur veut construire des choses en collaboration avec les clients, en fonction de leurs besoins.

Le SimSpace Weaver d’AWS

C’est en novembre 2022 qu’AWS annonce SimSpace Weaver. Cela a eu lieu lors de la conférence « AWS re:Invent ». Le PDG d’AWS, Adam Selipsky, a expliqué comment l’entreprise permet à ses clients d’alimenter leurs simulations.

Selon Amazon, les simulations sont similaires à une forme de calcul haute performance (HPC). Elles permettent d’anticiper un problème avant qu’il ne se produise. Grâce aux simulations spatiales, les choses parviennent à un tout autre niveau. Elles incorporent des millions d’interactions en temps réels entre l’environnement et les personnes. Et aujourd’hui, nous les utilisons pour simuler des villes entières.

Bref, Amazon Web Service a beaucoup à faire dans les secteurs du metaverse et de l’informatique spatiale. Son cloud computing offre de nombreuses opportunités. Il alimente notamment de nombreux espaces virtuels différents. Et un grand nombre d’utilisateurs en profitent désormais. Cependant, dans la plupart des cas, les utilisateurs ne savent nullement pas le rôle de cette entreprise dans les coulisses.  Et pour AWS, cela constitue un défi pour la diffusion de son travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.