in , ,

ARM – De nouveaux processeurs pour smartphones prêts pour la RV

google tango smartphone ARM lance de nouveaux processeurs améliorant le support des application de RA et RV

La compagnie a désigné deux nouveaux modèles de puces permettant à la réalité virtuelle et augmentée de mieux fonctionner sur smartphone. ARM lance donc la première génération de processeurs qui démocratiseront la RV auprès du grand public.

Les concepteurs de processeurs ont annoncé la sortie d’une nouvelle gamme de produits adaptés à la réalité virtuelle. L’entreprise conçoit des puces électroniques et vend les designs aux fabricants qui les incorporent dans leurs machines. ARM touche des royalties sur chaque puce fabriquée. L’entreprise s’est donc épanouie pendant cette dernière décennie, car ses inventions sont utilisées à 45 % dans les smartphones. Ce type de matériel peut aussi être utilisé dans tous les objets connectés. Le designer peut donc s’attendre à un futur plutôt clément. Mais il ne semble pas vouloir s’arrêter là : il a décidé de lancer de nouveaux produits adaptés à un nouveau marché florissant : la réalité virtuelle.

« C’est des maths basiques, le nombre de smartphones dans le monde équivaut au double du nombre de PC et continue d’augmenter, cela en fait le meilleur d’accélérer l’adoption du jeu vidéo en réalité virtuelle. ARM investit de manière à faire avancer l’écosystème de la réalité virtuelle et augmentée sur mobile. En créant des solutions technologiques plus puissantes et plus efficaces, ils aident à repousser les limites du possible dans le monde virtuel et tout le monde en bénéficie. » – Clive Downie, Directeur marketing à Unity Technologies

ARM propose la nouvelle génération de processeurs « VR Ready »

Le marché de la RV le plus accessible est celui des casques à portable. L’essentiel des consommateurs potentiels est déjà équipé de smartphones, l’idée est donc de rendre ces appareils plus adaptés à la réalité virtuelle. Les processeurs graphiques Cortex-A73 et Mali-G71 d’ARM se veulent être la prochaine génération de puces les plus adaptées à la RV. Les deux puces permettent à un smartphone de fonctionner plus longtemps en haute définition grâce à la meilleure gestion de la batterie que ses prédécesseurs. Elle fonctionne non seulement avec la réalité virtuelle, mais aussi avec la réalité augmentée et les vidéos en 4K. Selon ARM, la Mali-G71 offre une augmentation des performances graphiques de 50 %, de 20 % dans la gestion efficace du courant et 40 % dans la performance par mm2.

« La réalité virtuelle est une des percées les plus importantes dans l’industrie du jeu vidéo de cette génération. Pouvoir proposer une expérience RV crédible sur toutes les plates-formes, mais en particulier sur mobile, est un point critique pour que l’industrie continue de croitre et d’avancer. Pour permettre une bonne expérience RV sur smartphone, les appareils doivent être puissants et bien gérer leur batterie. » – Niklas Smedberg, directeur technique à Epic Games pour les partenariats de plates-formes

ARM entre donc avec ces deux nouveaux processeurs dans l’ère de la réalité virtuelle. Google est passé par la : non seulement avec Daydream mais aussi avec Android N qui possèdera des caractéristiques visant à mieux gérer le problème de surchauffe que provoque l’utilisation prolongée de la réalité virtuelle sur les smartphones. Samsung fait aussi partie du mouvement en proposant son nouveau S7 en pack avec le Gear VR. La compagnie coréenne a d’ailleurs déjà signé avec ARM pour la Mali-G71. Cette nouvelle annonce la sortie de l’antichambre de la réalité virtuelle lancée par la Cardboard, et une entrée dans la nouvelle génération de portables construits pour cette technologie. On pourra s’attendre en 2017, lors de la mise sur le marché de la puce, à une période d’équipement en masse d’une grande partie du public.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.