in

Amazon préfère se concentrer sur des technologies du monde réel plutôt que le metaverse

Amazon

David Limp, senior vice-président d’Amazon Devices a affirmé que la société se focalisait sur l”ici et maintenant”. Elle s’intéresse davantage aux technologies qui affectent le monde réel, plutôt que sur le soi-disant metaverse.

Pour l’instant, les ambitions d’Amazon Devices tournent autour de l’extension des capacités de son arsenal d’appareils plutôt que sur le metaverse. Cela inclut les robots domestiques et l’informatique ambiante. « Nous voulons améliorer l’ici et maintenant », a déclaré David Limp. « Je veux travailler sur des technologies permettant aux gens de se sentir mieux, de profiter du monde réel ».

Par ailleurs, au WSJ Future of Everything Festival, David Limp a parlé du service Internet par satellite Project Kuiper de la société et de son potentiel de réduction des coûts et d’une meilleure bande passante.

Depuis des années, Amazon travaille sur de tels projets, de la liseuse Kindle à l’assistant virtuel Alexa et les robots. En 2021, il a présenté un robot domestique nommé Astro. Ce dernier fonctionne comme un Alexa mobile et effectue des services de sécurité à domicile.

Alexa - Amazon se concentre sur des technologies qui permettent aux gens de profiter du monde réel selon David Limp

La chroniqueuse technologique personnelle du Journal, Joanna Stern, a passé en revue Astro en avril. Elle a conclu que même si le robot était adorable par nature, il n’avait pas d’objectif clair. M. Limp a déclaré qu’Astro représentait la première itération de robot de l’entreprise. En outre, il s’attend à ce que dans la prochaine décennie, chaque maison ait une forme de robot.

Amazon a tenté d’intégrer Alexa dans plusieurs de ses appareils et services. En septembre dernier, il a lancé ses propres téléviseurs avec Alexa. Cela comprenait deux gammes de ses téléviseurs Fire de marque Amazon.

David limp a parlé du projet du Project Kuiper d’Amazon

Jeudi, M. Limp a également parlé des ambitions de la société pour sa flotte de satellites Internet nommée Project Kuiper. Amazon s’est empressé de rattraper SpaceX, qui appartient à l’entrepreneur Elon Musk.

Interrogé sur la différence entre le projet Kuiper et le service Starlink de SpaceX, M. Limp a déclaré qu’il y avait de la place pour plusieurs sociétés de satellites à large bande, mais que le démarrage ultérieur d’Amazon lui avait permis de tirer parti des « nouvelles technologies » susceptibles de réduire les coûts pour les clients. « Nous avons beaucoup à faire …et beaucoup à prouver au cours des deux prochaines années » a-t-il expliqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.