Accueil / Applications et logiciels / Réalité augmentée / ZEISS et Deutsche Telekom se mettent à la réalité augmentée

ZEISS et Deutsche Telekom se mettent à la réalité augmentée

ZEISS Smart Glasses

Depuis l’annonce de nombreuses lunettes connectées de réalité augmentée au CES 2018, les entreprises se sont succédé pour sortir leur prototype. Rien de très révolutionnaire n’avait été présenté, mais cela avait ouvert la porte à de nouveaux constructeurs. Le marché de la réalité augmentée est pour beaucoup promis à un bel avenir.

Le verrier ZEISS et son nouveau partenaire Deutsche Telekom ont créé ensemble une coentreprise. Partagée à 50% par les deux partis, elle se nomme Tooz Technologies. Son premier prototype de lunettes avait été présenté lors du CES 2016. Le projet semblait abandonné avant d’avoir de retour des nouvelles ce 8 février. Les deux sociétés ont annoncé travailler sur leur prochain prototype.

zeiss et deutsch telecom realite augmente

Les lunettes devraient être semblables à des lunettes de vue traditionnelle avec un poids équivalent. Le but est de contrer l’échec des Google Glass avec un modèle plus léger et discret. Un prisme quasiment invisible permet de projeter une image sur le verre des lunettes connectées. Pour le moment Tooz Technologie n’a pas encore dévoilé une quelconque technologie.

Intel est deja rentré dans le marché RA

La veille de cette annonce, Intel avait lui aussi présenté ses premières smart glasses, les Intel Vaunt. La volonté du constructeur de processeur est similaire à celle de ZEISS et Deutsch Telekom. Fabriquer des lunettes connectées simples, compactes et surtout légères. Intel utilise un laser pour refléter l’image sur la lentille pour être ensuite projeté dans l’œil. La technologie est très sécurisée et ne risque pas d’endommager le globe oculaire. C’est la même que celle utilisée dans la reconnaissance faciale de l’iPhone X.

intel vaunt premieres images

Des premières fonctionnalités ont été dévoilées comme l’affichage du calendrier, les notifications de base ou des comparatifs de restaurants en direct. Intel précise qu’il ne souhaite surtout pas être intrusif pour ne pas risquer la même interdiction que les Google Glass. Du contenu venant d’application de streaming cloud pourra aussi être affiché.