in

Works with Google Cardboard : la réalité virtuelle pour tous

En lançant Works with Google Cardboard, Google fait un pas de plus vers la réalité virtuelle pour tous.

Le Google Cardboard

En juin dernier, Google présentait le Google Cardboard à San Francisco. Composée de carton, de deux lentilles, d’aimants et de quelques bouts de velcro, cette visionneuse de réalité virtuelle a rapidement séduit. Grâce à son petit prix, le Google Cardboard a pu se propager un peu partout et séduire le grand public, des amateurs de cinéma aux technophiles en quête de nouveaux loisirs.

Cardboard

La réalité virtuelle pour tous

Fidèle à sa philosophie fondée sur le respect de l’utilisateur, l’innovation et la rapidité, Google a dès le début diffusé librement les patrons du Google Cardboard. En effet, le géant du web veut d’une part rendre la réalité virtuelle accessible à tous et, d’autre part, encourager la créativité des professionnels et des utilisateurs.

Un succès fulgurant

Moins d’un an après son lancement, le Google Cardboard apparaît sous des formes multiples : en plastique ou en métal, grand ou petit, avec ou sans lanière… Il y en a pour tous les goûts. Le problème, c’est que les applications disponibles sont optimisées pour un modèle bien précis. Pour y remédier, Google propose aujourd’hui Works with Google Cardboard.

Works with Google Cardboard

Il s’agit d’un programme qui vise à configurer automatiquement une visionneuse avec les applications Cardboard afin que l’expérience de réalité virtuelle soit optimale pour tous. Pour les utilisateurs, il suffit de préciser le modèle de casque employé. Pour les fabricants, il faut indiquer à Google les paramètres clés de l’appareil, comme la distance focale ou l’écart interpupillaire. Google envoie alors un code QR qui, une fois scanné, permet d’optimiser le rendu visuel.

La volonté de Google d’uniformiser les outils et les applications de réalité virtuelle ne s’arrête pas là. Le géant californien propose également un label certifiant qu’une visionneuse est compatible avec les applications et les jeux Cardboard. Il offre aussi un document fournissant une ligne directrice aux concepteurs afin que ceux-ci évitent les erreurs classiques auxquelles sont confrontés les développeurs d’application de réalité virtuelle. Ce petit guide cherche également à faire partager l’expérience de Google en matière de réalité virtuelle.

label QR code

Tout cela s’inscrit dans dans le souci permanent de l’entreprise américaine de simplifier la vie à l’utilisateur. Grâce à Works with Google Cardboard, Google espère que les utilisateurs pourront choisir la visionneuse qui leur convient sans se retrouver cantonnés à une poignée d’applications compatibles.

Nouveautés

Dans le même temps, Google a annoncé qu’il collaborait désormais avec l’équipe Thrive Audio de l’école d’ingénieur du Trinity College de Dublin, qui apporte avec elle sa technologie de son multicanal ambisonique. Cela signifie que l’entreprise souhaite désormais mettre l’accent sur les sensations auditives. Aujourd’hui, la plupart des expériences de réalité virtuelle sont en effet focalisées sur l’aspect visuel, oubliant parfois que la qualité du rendu auditif est tout aussi importante.

Enfin, Google a fait savoir qu’il avait racheté Tilt Brush, une société à la pointe en matière de design et peinture 3D.

Tiltbrush

Avec Works with Google Cardboard, Google entend bien rester dans la course au virtuel et montrer à ses concurrents (HTC, Facebook, LG, UC Glass,…) qu’il a plus d’un tour dans son sac.

source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.