in

ViveNchill : un système de refroidissement anti-transpiration pour HTC Vive

vivenchill

Le ViveNchill est un système de refroidissement conçu par RedRotor pour le HTC Vive. L’objectif de cet accessoire est de remédier au problème de transpiration que rencontrent de nombreux utilisateurs de casques de réalité virtuelle.

C’est l’été. Il fait chaud dehors, mais plutôt que d’aller plonger dans l’océan, vous avez décidé de plonger dans la réalité virtuelle. Vous enfilez votre casque de réalité virtuelle et lancez votre jeu préféré. Hélas, après quelques minutes de jeu, votre visage se couvre d’une épaisse couche de sueur. Le casque glisse misérablement sur votre front moite, et vous vous faites brutalement assassiner par un monstre alors que vous êtes en train de remonter l’appareil sur votre nez. La chaleur estivale vient de ruiner votre expérience immersive.

ViveNchill : un dispositif composé de deux ventilateurs

Heureusement pour vous, RedRotor est parvenu à mettre au point une solution à ce problème que rencontrent beaucoup d’utilisateurs. L’accessoiriste, initialement spécialisé dans les accessoires pour drones, a développé un dispositif intitulé ViveNchill, permettant de rafraîchir le porteur d’un casque de réalité virtuelle. Cet accessoire a été développé face au constat que de nombreux usagers de casques VR tendent à transpirer à cause de la chaleur générée par l’appareil, de son poids, ou de l’activité physique pratiquée au sein de l’environnement virtuel.

Le système est composé de deux ventilateurs situés dans chaque coin de l’appareil. En effet, plutôt que d’opter pour l’extraction d’air pour éliminer la chaleur générée par le Vive, le ViveNchill repose sur deux ventilateurs orientés vers le front de l’usager. Ces ventilateurs sont alimentés par le port USB du caque, et peuvent être activés ou désactivés par le biais d’un interrupteur juché sur le serre-tête de l’appareil.

ViveNchill : un système de refroidissement silencieux et très abordable

Selon Tony Tran, co-designer de l’accessoire, RedRotor a essayé de nombreux prototypes d’extraction d’air, mais s’est rendu compte que la plupart des usagers se retrouvent avec des yeux asséchés, ou sont dérangés par le volume sonore. Au contraire, la dissipation de la chaleur au niveau des zones d’afflux sanguin s’avère très efficace, et son volume sonore de seulement 23db est imperceptible au sein de la réalité virtuelle.

Le ViveNchill pourrait se révéler très utile pour les utilisateurs de HTC Vive situé dans les pays chauds, mais aussi pour les personnes qui se dépensent physiquement dans la VR. Ainsi, ce périphérique pourrait permettre au VR fitness de prendre son envol. Jusqu’à présent, les problèmes d’hygiène et de transpiration sont les principaux obstacles qui se dressent face à l’usage de la réalité virtuelle dans les salles de sport. Le ViveNchill fera très prochainement l’objet d’une campagne de financement participatif sur Kickstarter. RedRotor envisage de commercialiser son appareil pour environ 25 à 30 dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.