HTC Vive : Tout savoir sur le casque VR d’HTC et Valve

HTC Vive tout savoir

Avec l’annonce de la sortie du HTC Vive pour mars 2016, le modèle de casque de réalité virtuelle développé par HTC et Valve se calque sur le même créneau commercial que ses principaux concurrents. À cette occasion, une nouvelle mise au point sur ses caractéristiques principales s’impose après le premier aperçu que l’on vous avait proposez.

Fruit du partenariat du géant taïwanais de l’électronique HTC Corporation et de l’entreprise américaine spécialisée dans le secteur vidéoludique Valve, le HTC Vive figure comme l’un des principaux modèles du marché des casques à réalité virtuelle. Dévoilé au cours de l’édition 2015 du Mobile World Congress à Barcelone, le HTC Vive est spécialement destiné pour une utilisation sur PC et pas de doute, pour les gamers !



HTC Vive : Description et actualités

L’HTC Vive ressemble à tous ceux de son espèce qui sont disponibles sur le marché en ce moment. Mais sa particularité est que l’on puisse se déplacer avec dans une pièce pendant que l’on joue. Contrairement aux casques pour mobiles, celui-ci a besoin d’être relié à un PC particulièrement robuste pour fonctionner. Vous devrez donc bien prendre en compte de la configuration de votre équipement informatique et…être prudent lorsque vous errerez dans votre chambre. Une autre différence majeure du Vive est sur sa face avant, qui contient pas moins de 37 capteurs qui se connectent à deux caméras infrarouges sans fil.

htc-vive-06

Ces caméras sans fil sont placées dans deux coins d’une chambre (3 x 4 m est suggéré comme adéquat) et sont reliées à votre casque pour créer un espace virtuel dans lequel vous allez pouvoir jouer.

steamvr-htc-vive-developer-edition-unboxing-8

Les contrôleurs sans fil semblent assez complexes à première vue, mais les boutons sont disposés de manière très intuitive. Une gâchette sur le bas vous permet de ramasser des objets ou bien de tirer avec votre arme à feu et sur l’avant (sous le pouce), se trouve un trackpad qui vous permet de faire défiler les options.

htc-vive-3

Le casque est bien ajusté et parfaitement confortable. Une sangle est placée sur le dessus pour le maintenir en place avec une autre sangle tout autour du casque. L’ajustement du casque est clairement à la hauteur.

Retrouvez ici la version intégrale du test de l’HTC Vive par notre rédaction.

Maintes et maintes fois repoussée, la date de sortie du modèle de visiocasque d’HTC et Valve prévue le début d’année 2016  : HTC annonce avoir fixé le début de la commercialisation du HTC Vive à partir du mois d’avril 2016.

Nous commencerons la nouvelle année avec la conception de 7000 unités supplémentaires disponibles pour les développeurs, ainsi que la commercialisation (de l’HTC Vive) dès avril 2016 avec des précommandes pour mars 2016.

À l’ouverture du CES édition 2016, le 6 janvier dernier, on note le lancement d’un nouveau prototype baptisé Vive Pre. Ce modèle, identique à l’ancienne version, est cependant muni d’une caméra qui permet de prendre en compte l’environnement proche de l’utilisateur, pour l’intégrer au monde virtuel produit par le visiocasque. Plus de risque de se prendre les pieds dans le tapis ou de faire un face-plant sur le mur mètre du salon ! Si toutes les écuries de la réalité virtuelle semblent cependant travailler sur des projets similaires, HTC et Valve marque leur avance dès aujourd’hui.

Acheter le casque HTC Vive

Le prix de l’HTC Vive est de 899 euros, ce qui en ferait le modèle de casque pour la réalité virtuelle le plus onéreux sur le marché, devant ses concurrents de Sony et Oculus, parmi tant d’autres.

Un prix plus élevé que celui des autres constructeurs, et cela pour une bonne raison : L’HTC Vive se pourvoit d’une supériorité relative, technologiquement parlant, pour un casque destiné avant tout pour les joueurs. En plus de cela, le contenu de la plateforme de distribution de contenu en ligne de Valve, Steam VR, sera compatible avec Vive : ce qui signifie que l’utilisateur du Vive aura potentiellement accès à près de 5000 jeux, avec par exemple les jeux vidéo produits par Valve comme la série Portal , ainsi que d’autres jeux en réalité virtuelle.

a46a008a419ef97bc12d35031a8c26f3000b5408.png__940x420_q85_crop-smart_upscale

Les géants du divertissement sont aussi de la partie : la chaîne américaine HBO, les studios canadiens Lions Gate et Google s’affichent comme les principaux partenaires d’HTC et de Valve pour leur projet. Leur objectif : Produire du contenu pour l’HTC Vive. Taïwan prend également part en proposant la visite virtuelle de son Musée national du Palais, et les listes des entreprises collaboratrices ne cesse de s’allonger : Cloudhead Games, Dovetail Games, FireProof Games, Owlchemy Labs, Stell Wool Games, Vertigo Games, Xunee pour les développeurs de jeux vidéos,  Skillman and Hackett pour les développeurs d’applications, Wemo Labs pour les développeurs de logiciel open VR, Bossa Studios UK pour les développeurs de jeux sur mobile et Unreal Engine 4 pour les moteurs de jeux vidéos. Sans oublier tout son potentiel au niveau de l’animation cinématographique.

Au niveau de la réalité virtuelle en elle-même, elle sera très bien exprimée avec sa fréquence d’actualisation de 90 images par seconde. Toutes les directions seront remplies avec des images plus réalistes, le tout dans un angle de 110 °.

L’immersion dans la réalité virtuelle sera encore plus précise avec le capteur de position en laser, le gyroscope (capteur de position angulaire) et l’accéléromètre (pour mesurer l’accélération linéaire).

Il est possible d’associer le casque avec les stations Steam VR pour élargir l’emplacement. Deux manettes sont aussi du lot : elles serviront pour interagir avec les objets dans les jeux. Le modèle avec fil sera pour les développeurs et le sans fil pour le grand public.

Les propriétés du casque Vive ne s’arrêtent pas là, il possède trois types de ports, à savoir Jack, USB, HDMI. Le casque est adaptable à tout le monde avec l’option de l’écart pupillaire. Et enfin, les écouteurs se brancheront sur la fiche Jack. À propos du logiciel, il se base sur l’Open VR SDK qui est une API nécessaire pour développer une application en réalité virtuelle et qui marche sur Steam VR de Valve.

Disponibilité du casque HTC Vive

Initialement prévu pour la fin de l’année, l’HTC Vive sera donc disponible au grand public à partir d’avril 2016. Par soucis de perfectionnement du produit ? En annonçant sa sortie pour la fin 2015, HTC et Valve disposaient d’un sérieux avantage concurrentiel sur les autres constructeurs, qui établissent la sortie de leurs modèles pour…le premier semestre 2016. Désormais calqué sur le même créneau que les autres visiocasques, l’HTC Vive devra jouer des coudes pour se faire une place dans un marché déjà très encombré.

Car peu importe l’environnement sur lequel Vive va évoluer, il n’est pas seul sur le marché. Sur les PC par exemple, il n’en existe pas moins de 6 casques de réalité virtuelle. De même qu’avec les smartphones et les consoles de jeu, la concurrence sera rude avec pour les plus connus l’Oculus Rift, le casque de la firme du réseau social FacebookPlaystation VR de Sony qui sera compatible avec la PlayStation 4, mais aussi la marque lilloise Homido qui est sans doute le nec plus ultra en matière de compatibilité avec différentes marques et modèles de Smartphones. Le Razer OSVR s’annonce comme un concurrent direct de l’Oculus, ou encore le Gear VR du groupe sud-coréen Samsung, sont tout autant de sérieux concurrents pour l’HTC Vive.

HTC Vive versus Oculus Rift

Soyons franc, une comparaison pertinente des deux produits ne donnerait pas de vainqueur : L’Oculus Rift et l’HTC Vive demeure deux des plus importants modèles de casque de réalité virtuelle en terme de notoriété, et l’arrivée fracassante du projet Morpheus, devenu entre-temps Playstation VR, promet une sacrée bousculade au sommet du marché de la réalité virtuelle. L’Oculus Rift est un peu moins cher avec ses 699 € que l’HTC Vive et ses 899 €.

Une situation que l’on retrouve en termes de spécificités fonctionnelles : hormis le système de contrôle et de tracking qui diffère d’un produit à l’autre, les deux casques sont globalement similaires. Une différence à noter cependant en termes de liberté de mouvement : Quand le Rift est principalement axé pour une utilisation en position assise, le Vive permet le déplacement et des mouvements plus variés, bien que cela doit être compris dans un espace restreint, grâce à ses nombreux capteurs inclus dans sa structure. Si le Rift est donc plus restrictif en terme de gameplay, il est donc cependant plus facile à utiliser et requiert un besoin d’espace minimum contrairement à l’HTC Vive.

Un des avantages de ce casque, c’est qu’il a déjà au moins quatre jeux complets dès sa sortie. Et ce n’est pas étonnant avec la participation de Valve, le concepteur de jeu vidéo. Ils parlent des jeux John Wick (adaptation du film de même nom, joué par Keanu Reeves), de Paranormal Activity (une autre adaptation de film), et aussi The Assembly (un jeu exclusivement en réalité virtuelle) et le dernier est The Gallery : Six Elements (un jeu d’exploration immersif avec bien entendu des casques de réalité virtuelle).

HTC Vive versus Playstation VR

Longtemps, réalité virtuelle rimait avec Oculus Rift. Ce n’est désormais plus le cas tant les constructeurs sont nombreux à s’y être mis. En tête de gondole, HTC et Sony, ce dernier destinant son casque à sa console de dernière génération. Les deux concurrents étaient présents sur la Paris Games Week et y présentaient les démos que l’on connaissait déjà de l’E3. Reste qu’en France, on avait pas encore pu poser les mains dessus. C’est désormais chose faite. L’heure est donc à la comparaison. Qui de HTC ou de Sony présente le projet le plus prometteur ? Réponse.

L’esthétique du Playstation VR vs HTC Vive

Bon, quoi qu’il arrive, vous aurez l’air un peu idiot à vous trémousser dans tous les sens. Néanmoins, si vous devez le porter à chaque session de jeu, autant dire qu’il faut le casque donne envie d’être mis. Et Sony l’a bien compris avec un casque au design futuriste, le Playstation VR. Pour autant, futuriste sans être laid. On retrouve un dispositif noir et blanc avec des LED bleues aux couleurs PlayStation. Ce sont elles qui permettent le tracking de mouvement grâce à la Playstation Caméra. Il faut reconnaître que Sony frappe fort avec son engin.

IMG_4239 - Copie

C’est un peu moins le cas du Vive de HTC, tout de noir vêtu. On lui reprochera notamment d’être un peu plus triste visuellement que son homologue de chez Sony. Le petit aspect gruyère n’est pas non plus une trouvaille exceptionnelle en terme de design surtout ajouté aux fils pour le moins assez mal dissimulés. Du coup, on doit dire que face à Sony, HTC souffre un petit peu.

IMG_4306

Confort du Playstation VR vs HTC Vive

Niveau confort, les deux sont assez équivalents même si Sony a encore une fois un léger avantage. Il semble plus léger que son compère, sans doute grâce au système de fixation qui vient derrière la tête, répartissant davantage le poids sur votre crâne. Si on dit que l’avantage est léger, c’est parce que le HTC Vive se révèle lui aussi assez agréable à porter. Tout comme l’Oculus, les deux dispositifs intègrent une mousse qui amortit les chocs. En bref, pas vraiment de vainqueur de ce côté-là.

IMG_4250-725x484

Tout d’abord, on a été étonné de notre première impression sur les écrans. Si le HTC Vive annonce un angle de vue à 110 degrés, contre 100 pour le Playstation VR, c’est bien ce dernier qui donne l’impression de vision la plus large. Une surprise qui s’explique peut-être par la démo proposée et/ou un mauvais réglage éventuel lors de la démonstration. Toujours est-il que le constat est là. Puisqu’on parle d’écran, attardons-nous un peu sur les spécificités techniques. Chez HTC on est sur du 1080 x 1200 par oeil à 90 FPS (images par seconde) contre 960 x 1080p, mais à 120 FPS chez Sony.

Alors la question qui vient tout de suite est : la différence est-elle flagrante ? Eh bien non. Tout simplement parce que la différence 90/120 FPS est assez flou pour l’oeil humain, bien plus qu’entre 30 et 60 images par secondes. Pour ce qui est de la résolution, il faudra peut-être attendre des jeux aux textures plus poussés pour entrevoir une réelle différence. Reste que sur les démonstrations qui ont été faites, il n’est pas possible d’émettre un réel jugement.

Ce qui est sûr c’est que dans les deux cas, la fluidité était au rendez-vous et surtout, aucune latence visible. Une caractéristique qui renforce l’immersion, mais qui permet aussi d’éviter les nausées. Malgré des démos qui secouaient un peu, nous n’en avons pas ressenti ce qui nous laisse croire que la VR ne sera pas synonyme de pause toutes les 10 minutes pour s’en remettre.

Et franchement, ce serait terriblement frustrant de devoir s’arrêter aussi souvent, car la réalité virtuelle dans ces conditions, c’est de la bombe. Il faut dire que HTC et Sony n’ont pas fait les choses à moitié proposant les casques avec leurs accessoires pour mains. Chez Sony, on fait avec ce que l’on connaît déjà à savoir deux Playstation Move tandis que HTC a créé des « manettes » pour chacune des mains. Dans les deux cas, l’utilisation est sensiblement la même, la gâchette à l’arrière servant à attraper les objets.

IMG_4295-725x484

La démo du Sony Playstation VR

Chez Sony, nous avons essayé la démo de Payday, The London Heist, déjà présentée à l’E3. Assis à l’avant d’une camionnette, il était possible d’interagir avec l’ensemble des objets du véhicule. Monter le son de la radio changer de station, boire un coup, ouvrir la boite à gant… bref. Rien que ça, on est déjà impressionné par les possibilités de la VR. Mais c’est quand une armada de motard commence à vous tirer dessus que les choses sérieuses commencent. Votre pilote vous tendra un pistolet automatique, que vous devrez saisir et recharger régulièrement. Comment ? Et bien presque comme en vrai. Tournez-vous pour trouver le sac de recharge, saisissez-en une et mettez-la dans le pistolet. Si en tapant vos Playstation Move l’un contre l’autre vous avez l’air un peu idiots dans la réalité, dans le jeu, cela prend tout son sens et donne un vrai sentiment de réalisme. Pour tirer, rien de plus simple, il suffit d’activer la gâchette. Réaliste, réactif et surtout foutrement jouissif. Le petit plus, pouvoir ouvrir la portière de la voiture, se pencher en arrière pour dézinguer à l’avance vos poursuivants lorsque votre rétro n’est plus là pour vous permettre une bonne visibilité.

IMG_4246

La démo du HTC Vive

Les démonstrations de HTC sont peut-être un peu en dessous. Pour le moment, très peu de jeux sont compatibles avec l’engin. Mais avec le partenariat avec Valve (les petits gars qui éditent Steam), on a pas de doute sur le fait que le retard va être rattrapé. Bref, là où le Vive fait très fort, c’est qu‘il intègre la possibilité de se mouvoir dans un environnement. Deux capteurs sont installés dans la pièce permettant de suivre le casque dans un environnement beaucoup plus large que la concurrence.

IMG_4289-725x484

En effet, si vous vous déplacez avec un Oculus sur la tête, la seule chose que vous ferez, c’est perdre le tracking. HTC a bien compris que c’était une vraie force et proposait des démonstrations incluant ce principe de déplacement dans l’espace. Il nous est arrivé de nous retrouver à 4 pattes pour appuyer sur un bouton, ou encore de nous retourner en vitesse et d’avancer, arme à la main, vers la horde de zombies qui courrait vers nous. Il faut donc avouer que niveau immersion, le Vive écrase la concurrence.

IMG_4312

Malheureusement, il y a fort à parier que les jeux prenant en compte le mouvement dans l’espace soient minoritaires. Et puis surtout, il faut de l’espace, une chose que tout le monde ne possède pas dans son salon ou sa chambre. Bien entendu, des calibrages sont possibles et les bordures de l’espace apparaissent dans le jeu quand vous vous en approchez, mais pour que les mouvements ne soient pas bridés, il faut un minimum d’espace. C’est un problème qui peut se régler et puis il est bien entendu compatible dans le principe avec tous les jeux en réalité virtuelle qui peuvent se faire depuis un fauteuil.

IMG_4314

Prix HTC Vive versus Playstation VR

Aucun des deux constructeurs n’a encore communiqué sur les tarifs des deux casques de réalité virtuelle. Mais une chose est sûre, ça ne va pas être donné. Pour le Playstation VR, il faudra une PS4, le casque, que l’on estime aux alentours de 399 euros, des PSMove à 40 euros unités, une PlayStation Caméra que vous pouvez trouver à 40 euros environ et le jeu. En gros, tout ça nous fait un bundle à 900 euros. Enlevez 400 euros environ si vous possédez déjà la console. Et même si Sony risque de mettre en vente des packs, comptez donc le prix d’une deuxième console.

Chez HTC, il faudra avoir un PC qui tourne bien, mais le prix des accessoires et des deux capteurs à installer sur les murs risquent de faire grimper la note. Encore une fois, on voit difficilement comment s’en tirer pour moins de 899 euros.

D’un point de vue purement gaming, on serait tenté de dire que HTC a l’avantage. L’intégration du mouvement dans l’espace est une idée géniale, très immersive. Mais en terme de prix, le Vive et ses accessoires risquent d’être plus couteux que leur homologue de chez Sony. Le Playstation VR propose une expérience complète qui a peut-être plus d’avenir, du moins de ce que l’on a vu. Moins contraignant, moins cher et ne nécessitant pas d’espace en particulier. C’est donc d’une courte tête que Sony l’emporte. Attention tout de même, ce n’est pas un avis définitif. D’ici la sortie programmée en mars 2016, des éléments peuvent encore évoluer…

  • Cabasse IO2 sur pied - Wengé Laquée Noire - modèle d'exposition - PRIX A NÉGOCIER SUR LE SITE
    Enceinte colonne Cabasse IO2 sur pied Inspirés des célèbres Baltic, dont ils reprennent le principe de coïncidence coaxiale, les satellites de iO2 System bénéficient de tout le savoir-faire de leurs grandes sœurs. Seules les applications technologiques des principes SCS pouvaient donner à un système aussi
  • Gravity Hp htc 01 b
    Gravity HP HTC 01 BSupport de casque pour Montage sur Table Pince en acier et support en plastique Pour 1 ou 2 casques ou serre-têtes 2 passages de câbles très pratiques Vis de serrage avec extrémité plastique de protectionCe support se pince sur toute table ou plateau d\'une épaisseur comprise entre 5 et 45

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *