Accueil / Gaming / On a testé Virtual Room V2, l’escape game VR haut de gamme

On a testé Virtual Room V2, l’escape game VR haut de gamme

À Paris, si les escapes game sont légion, il y en a un qui réussit à tirer son épingle du jeu. Virtual Room avait séduit par son concept d’aventure en réalité virtuelle à 4 joueurs réunis dans la même salle. L’entreprise propose désormais une suite, une toute nouvelle histoire avec de nouvelles énigmes à résoudre. L’équipe de Realite-Virtuelle.com l’a testée pour vous.

À mi-chemin entre l’aventure en réalité virtuelle et l’escape game, Virtual Room est une aventure collaborative à 4. Le principe est simple, comme dans un escape classique, les participants doivent s’entraider pour résoudre des énigmes et fouiller les recoins de chaque niveau de fond en comble à la recherche d’indices. Un divertissement excellent pour les team-building, en famille, ou pour découvrir la VR appliquée aux jeux vidéo. Si l’expérience est disponible dans de nombreuses villes dans le monde, nous tester celle de Paris. Après avoir payé le prix d’entrée, 25 euros par personne, chaque joueur est placé dans un box. Le jeu fonctionne sous HTC Vive, le meilleur casque VR sur le marché. À noter que le jeu n’est pas disponible à la vente aux particuliers. Ce qui signifie qu’on ne pas peux jouer au jeu en dehors des salles d’arcade de Virtual Room.

“Le jeu est grand public et familial. Ce qui signifie qu’il ne faut pas obligatoirement être un expert de la VR pour y jouer, c’est même tout le contraire. Le jeu que nous présentons est très différent ce qu’on peut voir en salle d’arcade. C’est un jeu “Oneshoot”, c’est-à-dire qu’en payant une fois, on parcourir entièrement l’expérience vidéoludique. Notre démarche se rapproche plus de celle d’un cinéma que d’une salle d’arcade.” Nous explique Vincent Kawnick, fondateur de Virtual Room.

Virtual Room V2 : Un jeu coopératif VR qui dure une heure

virtual room Box des joueurs

Quatre joueurs sont équipés d’un casque VR. Pour communiquer, on utilise les microphones natifs du casque qui sont de très bonnes qualités. Une fois, installer dans son box, le jeu commence. Très rapidement, on vous explique que vous êtes un voyageur spatio-temporel et que votre mission consiste à récupérer des artefacts pour sauver le monde. Les univers sont variés et on apprécie particulièrement les détails apportés à chaque niveau. Les énigmes et phases de jeux sont variées, même si on aurait aimé un peu plus d’action en fin de jeu. Le jeu est accessible aux enfants comme aux parents et ne demande pas de prérequis particuliers. Le format s’adapte aussi parfaitement aux séances de team building. En effet, pour réussir leurs missions, les joueurs doivent collaborer entre eux. Pas de communication, pas de victoire. Ce qui donne souvent lieu à des crises de fous rires quand un joueur ne comprend pas ce qu’il faut faire et que tous les autres essayent de lui expliquer en même temps. Rassurez–vous, un maître du jeu supervise la partie et vous donnera des indications si vous avez besoin d’aide.

Une deuxième aventure plus dynamique que la première

virtual room 2 nouvelle edition

Le second volet de l’aventure Virtual Room est beaucoup plus diversifié au niveau des décors et des actions réalisables par l’ensemble des joueurs. Il y a aussi beaucoup plus d’objets à disposition des aventuriers. Chaque phase de jeu se déroule de la façon suivante. On commence par observer ce qu’il y a autour de nous. On cherche ensuite les éléments du décor avec lesquels on peut interagir. Puis on s’associe avec ses coéquipiers pour avancer dans le niveau. À noter qu’aucun membre de notre équipe n’a souffert de motion sickness. Si vous avez aimé la première aventure, on ne peut que vous recommander celle-ci, tout comme celle d’Incarna.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *