Ven VR Adventure
in

[TEST] Ven VR Adventure : le meilleur du jeu de plateforme

Ven VR Adventure fait partie de ces jeux de plateforme 3D à la troisième personne qui vous promettent un bon moment de divertissement. Vous allez faire équipe avec Ven, un renard extraterrestre qui est un véritable petit héros de son monde. Nous avons réalisé un test du titre pour vous permettre de le découvrir en détail.

Il faut avouer que Ven VR Adventure se trouve en assez mauvaise posture. Effectivement, il ne peut pas éviter les comparaisons avec deux jeux VR très spéciaux : Astro Bot et Moss. Il ne faut pas oublier que ces deux titres proposent des expériences exceptionnelles, si l’on ne parle que du nouveau niveau de connexion du second. Cette nouvelle plateforme 3D constitue-t-elle alors un concurrent sérieux ? Découvrez-le dans notre test du jeu.

REALITE-VIRTUELLE.COM vous propose
un webinar le mardi 9/03

Ven VR Adventure : un début admirable pour Monologic Games

À première vue, Ven VR Adventure constitue une approche plutôt routinière de la plateforme 3D. Néanmoins, le jeu est assez amusant, et se rattrape donc en vous donnant la joie de jouer. Cela a permis à son développeur, Monologic Games, de bénéficier d’un début admirable.

Pour faire simple, ce titre vous propose une expérience à la fois précise et serrée avec une production somptueuse. Le tout est bien sûr mis au point par la réalité virtuelle.

Dans ce jeu, vous êtes bien entendu amené à faire équipe avec le renard extraterrestre Ven. Ce petit héros tente de sauver sa planète envahie par le mal, qui n’est autre que le scientifique fou à la recherche de l’immortalité Bruce Nelson.

Ven VR Adventure : 12 niveaux au programme

Dans la campagne principale de Ven VR Adventure, vous avez droit à 12 niveaux au total. Les trois régions du jeu contiennent donc chacune quatre niveaux. Le tout commence avec une douce simplicité. Vous allez ensuite sombrer dans des rebondissements et affronter quelques boss avec une difficulté plutôt diabolique.

Il faut dire que ce titre se rapproche davantage de la série Crash Bandicoot que de ses rivaux actuels, c’est-à-dire Moss et Astro Bot. Il vous propose en effet, entre autres, une attaque au sol standard, un ensemble de mouvements de base de sauts et un marteau au sol aérien plus fort.

Vous pouvez vous servir de ce dernier pour franchir les différents niveaux. Vous pouvez ainsi l’utiliser pour parcourir certaines scènes où vous tomberez sur de minuscules bébés renards extraterrestres, et écraser des caisses.

Ven VR Adventure

Un jeu étonnamment long malgré ses 12 niveaux

Bien que 12 niveaux puissent sembler peu, ce titre se révèle quand même étonnamment long. Il faut savoir en effet que chaque niveau peut prendre entre 15 et 30 minutes pour le terminer. De plus, atteindre la ligne d’arrivée peut être un vrai parcours du combattant.

Cependant, l’on a trouvé que les points de contrôle ne sont pas assez espacés. Le système de vie daté, de son côté, ne sert qu’à mettre en colère, car un Game Over vous ramène à chaque fois au début d’un niveau.

REALITE-VIRTUELLE.COM vous propose
un webinar le mardi 9/03

On aurait alors aimé que Monologic coupe presque chaque étape en deux. Ainsi, la campagne sera divisée en 24 niveaux au lieu de 12. Ven VR Adventure serait dans ce cas un meilleur jeu.

Un gameplay à la fois précis et réactif

Grâce à une telle concoction d’éléments de plateforme proposant des résultats plutôt satisfaisants, Ven VR Adventure vous promet un gameplay précis, mais surtout réactif. Le seul hic, c’est que Ven peut paraître un peu lent durant le jeu.

À cause de cela, vous pouvez parfois avoir du mal à juger certains sauts. De plus, la géométrie de niveau peut contrarier les sauts bien chronométrés. Néanmoins, les morts accidentelles s’avèrent tout de même réduites en général.

Et le meilleur, c’est que vous êtes souvent récompensé lorsque vous recherchez des zones cachées.

La seconde moitié de la campagne : là où les choses deviennent plus sérieuses

Ven VR Adventure

Au début de Ven VR Adventure, vous pouvez constater que le jeu se révèle un peu trop facile. Effectivement, la première région peut être franchie avec seulement votre cerveau sur pilote automatique. Il vous est même possible d’accumuler plusieurs vies supplémentaires.

En fait, Monologic n’accélère les choses que vers la seconde moitié de la campagne. C’est donc là qu’elles deviennent plus coriaces. Lorsque vous passez aux derniers niveaux, vous allez même remarquer que leur conception est brutalement exigeante.

Vous devez alors faire face à des haches oscillantes et à des lames de scie vous infligeant d’effrayants coups. Pour en sortir indemne, vous devez faire preuve de dextérité en une fraction de seconde. Une grande précision et un timing impeccable s’avèrent également nécessaires.

Ven VR Adventure : la réalité virtuelle pas utilisée efficacement

Bien que Ven VR Adventure propose un gameplay aussi intéressant, il faut avouer qu’il n’exploite pas les véritables capacités de la réalité virtuelle efficacement. Il faut même dire qu’il ne présente le besoin d’être en VR que rarement.

Il est vrai que vous pouvez frapper Ven et le décoiffer, mais il n’y a jamais beaucoup d’efforts à faire pour créer une relation durable comme dans Moss avec Quill. Un peu plus de charme aurait bien été efficace pour tout changer.

À noter d’ailleurs que la majorité de la campagne aurait mieux fonctionné sur un écran 2D avec un contrôleur qu’un casque VR. On constate certaines tentatives fugaces pour mieux utiliser les contrôleurs de mouvement, certes, mais cela semble sous-développé.

Les moments où la réalité virtuelle brille

Il faut savoir que Monologic Games a tout de même su exploiter les capacités de la réalité virtuelle à certains niveaux du jeu. Il y a, entre autres, la section dans laquelle vous transportez Ven dans un chariot volant pour vous permettre de contourner directement une grande section du niveau.

Lorsque vous découvrez un passage caché, cette étincelle miraculeuse d’excitation en réalité virtuelle scintille aussi. Il en est de même quand Ven passe devant vos yeux.

Malheureusement, la réalité virtuelle ne brille pas assez souvent dans ce titre, et c’est le moins qu’on puisse dire.

Ven VR Adventure

Ven VR Adventure : une copie du Crash original ?

Comme il a été dit plus haut, ce jeu se révèle assez similaire à Crash Bandicoot. L’on a même remarqué qu’il se rapproche un peu trop du Crash original. Certains de ses niveaux sont en effet des copies conformes d’idées et de décors de ce dernier.

Il y a même une scène qui se déroule sur un pont de corde, fonctionnant presque de la même façon que le célèbre défi High Road de Crash. Malgré cela, le titre propose tout de même une variété environnementale plutôt généreuse.

Vous rencontrerez un thème différent à presque tous les niveaux. D’un parc à bois futuriste à un terrain de construction en boîte garni d’engins au travail, il faut dire que Monologic a fait du bon travail à ce niveau-là. Il ne faut pas non plus oublier les bandes sonores individuelles pour chaque niveau.

Un jeu qui sort quand même un peu du lot

Bien que Monologic se soit un peu trop inspiré du Crash Bandicoot original dans le développement de ce titre, c’est tout de même pas mal pour un nouveau développeur. Le jeu vous propose une campagne principale de quatre à cinq heures.

Et pourtant, cela ne vous permet d’arriver qu’à environ 50 % de la fin. Vous pouvez alors revenir en arrière afin de trouver toutes les créatures cachées et collecter chaque caisse. Avec un peu de chance, vous pourrez même débloquer des niveaux bonus.

Il est vrai que Ven VR Adventure n’est pas aussi robuste que la majorité des plateformes classiques. Néanmoins, il bénéficie assurément de plus de contenu que la plupart des jeux VR de sa catégorie.

Ven VR Adventure : notre verdict final

Ce titre ne se révèle pas aussi innovant qu’Astro Bot et ne jouit pas de la connexion intime de Moss, certes, mais c’est quand même un jeu de plateforme solide. Même s’il s’avère parfois déséquilibré, il propose tout de même un défi gratifiant.

Monologic Games aurait pu faire mieux en exploitant davantage les véritables capacités de la VR, mais pour un nouveau développeur, c’est déjà un très bon début. Ven VR Adventure promet aux joueurs un jeu étonnamment long avec ses 12 niveaux assez difficiles à franchir.

Si vous souhaitez vous amuser au maximum tout en relevant des défis bien dignes de ce nom, vous êtes donc pile au bon endroit.

[one_half]

Points positifs

  • Gameplay à la fois précis et réactif
  • Thème différent à presque tous les niveaux
  • Bandes sonores individuelles pour chaque niveau
[/one_half][one_half_last]

Points négatifs

  • Capacités de la réalité virtuelle pas assez exploitées
  • Jeu un peu trop inspiré du Crash Bandicoot original
[/one_half_last]
Gameplay - 7
Graphismes - 6
Effets sonores - 7

6.7

Gameplay : Gameplay à la fois précis et réactif avec 12 niveaux à franchir au total.

Graphismes : Un thème différent à presque tous les niveaux pour en mettre plein les yeux.

Effets sonores : Bandes sonores variées et individuelles disponibles pour chaque niveau.

User Rating: Be the first one !

Commentaires

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Beat Saber 90 Hz

Beat Saber : une nouvelle mise à jour pour le support 90 Hz sur Quest 2

Alyx sans fil Quest 2

Comment jouer à Half-Life : Alyx sans fil sur le casque VR Oculus Quest 2