Accueil / Tests / [TEST] Terragame : nous avons testé l’expérience en hyper-réalité virtuelle !

[TEST] Terragame : nous avons testé l’expérience en hyper-réalité virtuelle !

terragame une

Un centre d’hyper-réalité virtuelle s’est ouvert dans le sud de Paris. Avec ses 1000 m² d’espace dédié, Terragame offre un nouveau genre d’expérience de VR qui mêle le réel et le virtuel. Nous partageons avec vous dans les quelques lignes qui suivent le retour de notre session contre des hordes de zombies…

Terragame est le plus grand centre d’hyper-réalité virtuelle au monde. Et même s’ils sont nombreux à prétendre à ce titre, ce n’est vrai que dans le cadre de ce parc. Situé à Corbeil-Essonne, à environ 1 heure au sud de Paris, Terragame propose 1000 m² d’espace en free-roaming pour plonger dans la VR et participer à des expériences immersives novatrices.

Le concept d’hyper-réalité virtuelle rejoint un peu celui de la 4D au cinéma. Il s’agit d’une couche supplémentaire dans l’interaction avec l’expérience qui vient stimuler un ou plusieurs sens en plus. Dans le cadre de la VR, cela permet ainsi d’interagir avec le décor et de sentir les éléments extérieurs. Pour Terragame, des espaces de 600 à 1000 m² sont disponibles. Les participants évoluent et se déplacent dans un environnement physique réel qui correspond exactement avec le virtuel. Lorsqu’une porte se trouve sur notre chemin, il nous faut l’ouvrir physiquement pour pouvoir la passer. Et cette composante apporte un véritable plus par rapport à de la réalité virtuelle classique.

terragame inside

Empoignez votre fusil et tirez sur tout ce qui bouge

Pour le moment, Terragame propose deux expériences différentes, même si elles confrontent à des thèmes similaires. Ce sont la « Route des Damnés » et le « Manoir des Damnés ». C’est cette dernière que nous avons pu tester. L’histoire est assez simple, nous sommes dans la peau d’un groupe de mercenaires envoyés dans un manoir pour y découvrir les atrocités qui s’y passent et mettre fin au règne du mal en ces lieux. Vous l’aurez compris, il est ici question de zombies, de fantômes et autres créatures immondes issues d’on ne sait quels rites de sorcellerie.

Équipé d’un fusil, il faut tirer sur tout ce qui bouge et coopérer avec ses partenaires pour rester en vie et abattre les hordes de monstres qui se ruent sur nous. Mais ce n’est pas tout, il faut également protéger les derniers habitants du manoir, prisonniers des forces maléfiques en présence. En outre, pendant toute la durée de l’expérience, nous sommes amenés à nous déplacer à l’intérieur du manoir, le fouiller, et interagir avec des éléments du décor. Ainsi, si l’on passe sa tête à travers une fenêtre, l’on sentira le vent sur son visage. Il est aussi possible de se mettre à couvert derrière un meuble, sans oublier qu’il existe en vrai. Nous n’avons constaté quasiment aucun bug technique. La correspondance entre les mondes réel et virtuel est réalisée au centimètre près.

terragame équipement

30 minutes d’expérience entièrement développées par Terragame

Le « Manoir des Damnés » est recommandé pour un groupe de 4 à 10 personnes. Nous étions 4 lors de notre session. S’il est clair que 10 joueurs tiennent sans problème dans l’environnement, cela risque de faire un peu surchargé. Il nous apparaît alors que des équipes de 4 à 6 joueurs semblent convenir le plus. D’autant plus qu’il est possible de tirer sur ses alliés (et donc de les blesser mortellement). À ce propos, il n’est pas possible de perdre lors des 25 premières minutes de l’expérience. Si les zombies nous blessent trop, notre vision passe en noir et blanc et, pendant 10 secondes, nos armes sont inutilisables. Au-delà de ce temps, si cela arrive à tous les joueurs au même moment, la partie se termine. La durée est ainsi de 30 minutes, voire plus, si tout le monde parvient à rester en vie et battre le boss final.

D’un point de vue technique, chaque participant est équipé d’un casque Oculus Rift S relié à un ordinateur porté en sac à dos. L’ensemble n’est pas trop lourd, fusil compris. Les 30 minutes de l’expérience se passent sans le moindre souci ni la moindre gêne. Les tirs sont précis et atteignent les cibles que l’on vise, là où on les vise. À noter que c’est Terragame qui a développé sa propre technologie de capteurs pour permettre le suivi des personnes dans l’espace de réalité virtuelle. Ces capteurs se trouvent sur le fusil et sur le casque. Ce sont également des développeurs en interne qui ont mis au point toutes les expériences proposées. Tout est fait par et pour Terragame.

terragame manoir des damnés

Bientôt de nouvelles expériences en PvP au centre Terragame

Imaginée par deux frères belges en 2017, ils ont tout d’abord ouvert une salle à Spy à côté de Namur en Belgique. Une seconde salle a ensuite vu le jour à Tournai. Enfin, ils ont choisi la région parisienne pour ouvrir leur troisième centre. Le CEO de Terragame est aujourd’hui Jean Christophe. Il était présent sur place pour assurer le bon déroulement et le bon démarrage de l’ouverture de ce parc. Il en a profité pour parler des futurs projets de la société. Jean a notamment mentionné l’ajout d’une troisième expérience en début d’année prochaine. Les participants prendront part à des affrontements de sorciers dans une aventure PvP qui verra deux équipes de 3 à 4 personnes batailler.

Terragame est ouvert tous les jours de 10 h à 21 h, avec des nocturnes jusqu’à 23 h le vendredi et le samedi. La session coûte 40 euros pour le « Manoir des Damnés » et comprend 30 minutes d’expérience et 30 minutes de jeu sur une des nombreuses bornes d’arcades VR du centre. Cela s’adresse aussi bien aux novices de la VR qui entreront alors du bon pied dans la réalité virtuelle, qu’aux initiés qui pourront faire la découverte de la 4D en VR. Nous recommandons à tout le monde de se rendre au centre pour une heure d’immersion qui chamboule les sens et défoule bien. Attention toutefois, l’univers sombre et gore ne correspondra pas à toutes les sensibilités. Mais si vous souhaitez avoir de bonnes frayeurs, ce lieu est fait pour vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *