in

[TEST] Half-Life Alyx : un retour en VR aux airs de fils prodigue

test half life alyx

Valve a créé un chef-d’œuvre de réalité virtuelle et élargi l’univers Half-Life avec Alyx. Dès les premiers instants, ce jeu est fait pour évoquer le sentiment d’entrer dans une expérience ambitieuse.

Half-Life Alyx fait partie des jeux très attendus développés par Valve. Plus de 80 développeurs ont travaillé dessus pour le peaufiner dans les moindres détails. Sur le papier, ce nouveau jeu promet de révolutionner la réalité virtuelle, mais comment se joue-t-il vraiment ? Pour le savoir, enfilez votre casque, attrapez les contrôleurs et commençons l’aventure dans le monde d’Half-Life.

Half-Life Alyx : les premiers pas

Alyx n’est pas une continuation directe de l’histoire de Half-Life, mais se déroule cinq ans avant les événements de l’épisode 2. Le jeu se paie le luxe de ne pas placer le joueur dans la peau du célèbre protagoniste de la série Gordon Freeman. À la place, c’est Alyx Vance, dont nous avons fait la connaissance dans Half-Life 2 qui enfile le costume d’héroïne. 

Sous les traits d’Alyx, vous êtes une rebelle de 19 ans qui mène une guerre contre une force d’envahisseurs extraterrestres connue sous le nom de Combine. Votre père nommé Eli a été enlevé par la protection civile et vous devez vous aventurer dans la zone de quarantaine infestée d’extraterrestres de la ville pour le sauver.

Pour vous aider durant cette mission de sauvetage, vous disposez de plusieurs outils améliorés en réalité virtuelle. Une paire de gants de gravités lui permet de déplacer des objets d’un simple mouvement du poignet. Ces derniers peuvent ensuite être capturés en l’air en appuyant sur les boutons de prise du contrôleur. Parallèlement à cela, vous possédez un appareil à distance pour le piratage des systèmes électriques et de plusieurs armes qui doivent toutes être manipulées, dirigées et rechargées à l’aide de mains virtuelles.

Système recommandé

  • Système d’exploitation : Windows 10
  • Mémoire RAM : 12 Go
  • CPU : Ryzen 5 1600 ou Intel Core i5-7500
  • Carte graphique : AMD Radeon RX 580 ou Nvidia GTX 1060 
  • Espace nécessaire à l’installation : 70 Go
  • Casques compatibles : Valve Index, HTC Vive, Oculus Rift, casques WMR et Oculus Quest avec link

Half-Life Alyx : gameplay inventé pour la VR

Le jeu s’ouvre sur une démonstration époustouflante de la capacité de la VR à représenter l’échelle. Effectuant une reconnaissance pour les rebelles, Alyx se dresse au sommet d’un balcon surplombant les toits de City 17. La vue sur les maisons de la ville aux couleurs pastel, assise dans l’ombre bleu cobalt de l’imposante citadelle du Combine est imprenable. L’introduction permet également de vous familiariser avec un système de contrôle unique en VR, de jouer avec des radios et d’écrire avec des feutres sur les fenêtres.

Non seulement cela crée de l’ambiance pour la grande aventure qui vous attend, mais Valve vous fait également savoir que vous faites partie de ce monde et pouvez interagir avec lui. 

Un jeu au réalisme incroyable

Les mains désincarnées d’Alyx réagissent merveilleusement à chaque objet du monde. Quand un scanner de ville prend votre photo, vous allez mettre instinctivement vos mains contre le flash aveuglant de l’appareil.

Il est difficile de ne pas rester là à admirer la façon dont vos doigts virtuels se ferment de différentes façons selon les objets que vous tenez. Vos mains sont faites pour ramasser des objets et jouer avec. Il y a donc toutes sortes d’objets pour vous aider à vous familiariser avec le jeu vidéo, du réglage d’une radio aux marqueurs pour dessiner sur la fenêtre. Valve est même allée aussi loin pour s’assurer que vos doigts s’enroulent autour des coins des articles. De petites choses simples, mais elles ajoutent toutes à l’expérience, créant ce sentiment de présence qui peut transformer ce jeu en VR en une dépendance.

Half-Life Alyx : un retour satisfaisant à City 17

Après l’intro, vous descendez dans la zone de quarantaines de City 17, un labyrinthe sombre où se déroule la majeure partie du jeu. 

Durant cette conquête, il y a des domaines qui évoquent un sens propre de claustrophobie et de terreur, où sortir en plein air est aussi rafraîchissant et libérateur que dans la vraie vie. Cette aventure demande aux joueurs de parcourir certains des environnements les plus effrayants et les plus difficiles jamais vus dans un jeu vidéo. Notamment des crabes charnus bondissant sur votre visage depuis des conduits d’air obscurcis. Des zombies qui traînent avec des griffes sanglantes, le corps géant en forme de fœtus et le crâne gonflé du Nihilanth. Les bernacles avec leur langue collante et pendante rotent et vomissent des restes humains directement sur vous. Quant aux murs des appartements, ils sont couverts de vrilles et de fleurs extraterrestres. Les cadavres sur les bureaux vous défient silencieusement de les pousser à l’écart pour récupérer les munitions.

Comme l’atmosphère est une partie importante de toute expérience VR, Half-Life Alyx propose une sélection mixte appropriée

Half-Life Alyx : des combats plus dynamiques.

Comme dans le Half-Life original, il y a ces moments précieux où vous êtes capable de remonter des égouts et des tunnels oppressifs et de vous tenir à nouveau sous le ciel. Souvent c’est juste un bref répit pour se promener en dehors des plafonds et des couloirs claustrophobes, jusqu’à ce que vous découvrez que le seul moyen de progresser est de redescendre.

Dans la seconde partie du jeu, des fourmiliers infestent la ville et ils sont beaucoup plus amusants à combattre que les crabes et les zombies. Pour les arrêter, vous devrez cibler leurs membres et leurs abdomens. Cette tâche n’est pas facile quand une meute d’entre eux se précipite vers vous et que vous tentez de recharger l’une de vos armes. Même un fourmilier avec une seule jambe encore attachée se traînera obstinément vers vous, faisant sa meilleure impression des arachnides des Starship Troopers. Les combats sont généralement assez brefs, mais ils sont toujours extrêmement amusants, chaotiques et stimulants.

Les soldats Combines commencent à apparaître plus souvent dans la seconde moitié du jeu, à la fois pour vous battre et combattre les fourmis.

Half-Life Alyx : comment manipuler les armes ?

Contrairement à Gordon Freeman, Alyx Vance ne dispose pas d’un arsenal massif pour faire face à ses ennemis. En plus d’un pistolet standard, vous finirez par acquérir un fusil à une main et un pistolet à impulsion Combine. Les pistolets ont chacun une méthode de rechargement différente qui les rend agréablement distincts. 

Le fusil de chasse s’ouvre pour vous permettre d’introduire deux cartouches neuves avant de le refermer d’un rapide mouvement de la main. Le pistolet à impulsion Combine charge les cartouches à partir d’un chargeur et un mouvement latéral rapide du poignet. Ce n’est pas si différent du rechargement des pistolets des autres tireurs VR, mais les actions restent satisfaisantes à exécuter. Recharger dans l’obscurité est une autre chose. Si vous utilisez la main tenant la lampe de poche pour atteindre votre sac à dos par-dessus votre épaule, vous risquez de ne pas voir le monstre qui s’approche de vous. Il faut alors utiliser les deux mains pour déplacer un obstacle ou soulever une lourde porte roulante. 

Alyx et son compagnon de communication

Half-Life Alyx présente de nouveaux personnages aux côtés de ses familiers. Russell (doublé par Rhys Darby) remplace gentiment le Dr Kleiner, livrant un mélange de blagues, d’informations et de commentaires chaleureux sur votre situation difficile. Eli (maintenant doublé par James Moses Black) est génial en tant que père non seulement préoccupé par sa fille, mais aussi extrêmement confiant en ses capacités. 

Et bien sûr, il y a Alyx elle-même (maintenant doublée par Ozioma Akagha) qui, comme dans Half-Life 2, reste une source d’humour, de détermination et d’empathie. Le joueur se sent immédiatement à l’aise à l’incarner, après avoir passé tellement de temps avec elle dans Half-Life 2 et les épisodes suivants. Et c’est merveilleux de ne pas simplement passer du temps avec elle, mais de marcher dans ses chaussures. 

Half-Life Alyx : test avec les casques compatibles

Joué à Half-Life Alyx en utilisant le HTC Vive Pro et Valve Index fournit une expérience fluide avec tous les paramètres de performances élevés. Les contrôleurs Vive Pro ont bien fonctionné avec Alyx et sont plus faciles à gérer que les contrôleurs Index. Les contrôleurs Index sont un peu plus amusants, car ils suivent individuellement les cinq doigts.

Half-Life Alyx dure environ 13 heures. Le rythme lent et le cadre claustrophobe de la première moitié semblent parfois étouffants, mais la fin est franchement excitante. 

Jouer à Half-Life : Alyx avec un casque Oculus Quest

Il existe plusieurs façons de jouer à Half-Life : Alyx avec le casque autonome Oculus Quest (1 ou 2). La première est d’utiliser un câble USB qui relie le casque à un PC. C’est l’Oculus Link, et pour rappel, cela nécessite un ordinateur puissant. Si vous souhaitez en revanche conserver les avantages d’un casque autonome, à savoir sa liberté de mouvement, il faut passer par une application dédiée. En effet, avec Virtual Desktop, vous pouvez jouer à l’un des meilleurs jeux VR sans fil.

La manipulation n’est pas compliquée et accessible à tout le monde. Les détails sont consultables à cette adresse. Sachez simplement qu’en plus de Virtual Desktop, vous aurez besoin d’installer la plateforme alternative SideQuest. C’est par son intermédiaire que vous pourrez accéder à SteamVR dans votre casque Oculus Quest sans fil.

Profiter de Half-Life : Alyx sans casque VR

Un fan du jeu s’est amusé à reconstituer l’histoire de la future alliée de Gordon Freeman dans un film d’animation. Intitulé Half-Life : Alyx Animated, ce projet réalisé par l’artist Half Peeps devrait être disponible cet été. Conçu avec Source 2 Filmmaker, ce film reprend des conversations du jeu afin de raconter l’épopée d’Alyx Vance qui tente de sauver son père des griffes des Combine de la City 17. C’est là un moyen de découvrir sans casque VR, ou redécouvrir l’histoire de l’un des jeux les plus marquants en réalité virtuelle. La sortie est prévue pour le mois de juillet.

Sinon, un mod existe pour jouer au jeu dans une version non-VR. Si cela permet à beaucoup de monde d’accéder à Half-Life : Alyx, cela nuit tout de même à l’expérience générale.

Les Mods d’Half-Life : Alyx pour varier les plaisirs

Avec la mise à disposition d’outils officiels pour apporter de nouveaux Mods au jeu, les développeurs en herbe en ont profité pour allonger sa durée de vie. En proposant des expériences différentes, comme l’ajout d’une partie de la campagne de BioShock, le plaisir de jouer à Half-Life : Alyx se prolonge. Plus récemment, c’est un mode multijoueur, baptisé Alyx-Multiplayer et mis au point par plusieurs moddeurs qui est venu se greffer au jeu. Cela rappelle d’ailleurs les débuts de certains modes de jeu célèbres du premier Half-Life, par exemple Counter-Strike. Ainsi, en fonction du succès de ce mod, cela pourrait aussi présager d’un essor des jeux multijoueurs en VR.

Verdict

Quant à ce que Half-Life apporte à la réalité virtuelle, comment la structure, le rythme, le récit, le personnage, les décors éblouissants et l’action frénétique sonnent-ils ? Ce jeu offre la promesse d’une immersion inégalée. Il permet aux joueurs de percevoir des environnements virtuels et de toucher des objets comme s’ils étaient présents dans le monde réel. 

Chacun des 11 chapitres a un thème distinct, qu’il s’agisse d’explorer un hôtel délabré infesté d’extraterrestres ou de combattre des soldats de Combine. À plusieurs moments, cela devient une véritable lutte pour la survie, telle qu’elle est dépeinte dans les films d’horreur. Mais avec son compagnon Russell, Alyx prête de la légèreté via un doublage en VO de premier ordre et un scénario rempli de blagues amusantes.

Points positifs

  • Half-Life enfin de retour !
  • Visuellement très réussi avec une VR très immersive
  • Une histoire bien ficelée
  • De l’espoir pour Half-Life 3 ?

Points négatifs

  • Certaines énigmes sont un peu répétitives
  • Lent à démarrer

Gameplay - 9
Immersion - 9.5
Graphismes - 8.5
Audio - 9

9

Gameplay : Très satisfaisant, des interactions environnementales aux combats viscéraux.

Immersion VR : une expérience immersive spectaculaire.

Graphismes : La City-17 paraît plus vraie que nature. L'un des plus beaux jeux en VR.

Audio : Une bande son à la fois nerveuse et inquiétante. 

User Rating: 3.2 ( 3 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *