in , ,

[Test] Gun Sight : un TPS en cell-shading ultra nerveux sur Samsung Gear VR

gun sight samsung gear vr

Développé par Climax Studios, Gun Sight est un jeu de tir à défilement latéral à la troisième personne orienté arcade en réalité virtuelle, disponible sur Samsung Gear VR. Inspiré par des classiques comme Metal Slug, le titre profite de la VR pour proposer une profondeur de champ plus importante. Découvrez ce que vaut réellement ce jeu à travers notre test.

Joueurs : 1 joueur
Date de sortie : 28 septembre 2016
Développeur : Climax Studios
Genre : Action, Arcade, Tir
Plateformes : Samsung Gear VR
Prix : 7,99€

Scénario

L’histoire de Gun Sight prend place dans le futur. Les Quatre, de terribles seigneurs de guerre, ont été libérés de prison par le Cerveau et ont levé une armée de robots pour prendre le contrôle des colonies terriennes et s’emparer de ses ressources. Suite à la défaite de l’armée terrienne, le seul espoir de la Terre est Jack Knife Devers, l’ancien chef des Chiens de guerre, enfermé pour un crime qu’il n’avait pas commis. Ce dernier a pour mission d’éliminer les Quatre un par un pour reprendre le contrôle des colonies.

La narration du scénario se limite à un encart textuel dans le menu principal, et quelques lignes au début de chaque niveau, pour laisser place à l’action de ce jeu orienté arcade. Quoi qu’il en soit, l’atmosphère suffit largement pour plonger le joueur dans l’univers du jeu.

Gameplay

Gun Sight se présente comme un jeu de type gun & run, dans la lignée d’un Metal Slug ou d’un Contra. Le joueur contrôle le personnage de Jack Knife en vue à la troisième personne, et doit se défaire de hordes de soldats robots tout en esquivant leurs tirs. Pour ce faire, il dispose de tout un arsenal d’armes surpuissantes.

Outre un fusil d’assaut HK9, la détonation d’équinoxe permet de lancer 3 missiles simultanément pour toucher plusieurs ennemis, le missile braconnier à longue portée permet de toucher automatiquement un ennemi coriace, et le mange-ferraille permet d’absorber les projectiles ennemis pour ensuite relâcher leur puissance. Le joueur peut également ramasser des stimulants, permettant d’augmenter la puissance de ses armes de façon temporaire ou de restaurer sa santé.

Le jeu se contrôle à la manette. Le bouton R1 permet de tirer avec le fusil standard, tandis que le bouton R2 permet d’utiliser l’une des armes spéciales. Le bouton B permet de changer d’arme spéciale, le bouton A permet de sauter, et le bouton X d’utiliser la ruée pour esquiver les projectiles ennemis. Le système de visée repose sur le head-tracking du Gear VR, mais il est aussi possible de verrouiller la visée automatique de certaines armes en maintenant enfoncée la touche R2.

Le gameplay s’avère extrêmement nerveux. Les robots ennemis apparaissent en continu, et la moindre seconde passée sans bouger peut se révéler fatale. La plupart des adversaires surgissent en face du champ de vision, mais certains proviennent également des côtés. Le joueur devra donc constamment tourner la tête pour vérifier qu’aucun projectile n’approche. Il s’agit là d’un usage bien pensé du head tracking, mais la difficulté s’en trouve encore augmentée. Les différents niveaux sont ponctués par des combats épiques contre des boss immenses, qui ne peuvent être entièrement contemplés sans bouger la tête.

Durée de vie

Le mode Campagne comprend au total 5 niveaux, divisés en plusieurs stages. Une fois l’aventure terminée, il est possible de la refaire en mode Brutal. On compte également les modes Extraction, dans lequel le joueur doit parvenir à s’évader sans se faire toucher, et le mode Survie, dont le but est de tenir le plus longtemps face aux vagues ennemies.

Quel que soit le mode de jeu, la difficulté est plutôt élevée. La jauge de santé du joueur descend rapidement sous le feu ennemi. Une fois totalement vide, il est nécessaire de recommencer le niveau depuis le début. Autant dire que le titre propose un challenge corsé qui tiendra l’utilisateur en haleine. Par ailleurs, le fun du gameplay incite à jouer en mode survie pour le plaisir.

Graphismes

Les graphismes de Gun Sight sont très jolis, notamment grâce à un mélange entre 3D et cell shading du meilleur goût. La profondeur de champ est immense, et le monde qui se dresse à l’horizon paraît très vaste. Les niveaux en eux-mêmes sont très bien pensés et jouissent d’un design irréprochable.

Bande-son

Le jeu est rythmé par une bande-son composée de boucles de rock des années 80. Bien que sympathique, cette BO se montre rapidement répétitive. De même, si l’on salue le doublage en français des différentes répliques de Jack Knife, celles-ci s’avèrent également répétitives, et l’on sera vite tenté de les désactiver.

Immersion

Même si Gun Sight est un jeu en vue à la troisième personne, la sensation d’immersion est réussie. On a réellement l’impression d’être au beau milieu de l’action, notamment grâce aux apparitions d’ennemis sur les côtés et à la profondeur de champ.

Confort

Visuellement, le cell-shading rend le jeu très confortable pour les yeux. Il en va de même pour la maniabilité à la manette, qui évite de se fatiguer les bras sur le pavé tactile du Samsung Gear VR.

Conclusion sur Gun Sight

Gun Sight pose les bases du shooter en défilement horizontal sur Samsung Gear VR. Malgré un prix relativement élevé, le titre vaut largement son tarif. Un gameplay jubilatoire, une direction artistique soignée, et plusieurs modes de jeu font de ce titre un must-have du casque mobile d’Oculus et Samsung.

Points Positifs

  • Un gameplay nerveux et amusant
  • Une direction artistique soignée
  • Plusieurs modes de jeu

Points Négatifs

  • Un prix un peu élevé
  • Une bande-son répétitive
  • Une difficulté un peu trop élevée pour les joueurs occasionnels

 

Scénario - 7
Gameplay - 9
Durée de vie - 9
Graphismes et bande-son - 8
Immersion - 7
Confort - 7

7.8

Scénario : Un scénario simpliste mais suffisant pour planter le décor.


Jouabilité :Un gameplay nerveux et très amusant.


Durée de vie : Une difficulté élevée, plusieurs modes de jeu.


Graphismes et bande-son: De superbes graphismes en cell-shading, une bande-son rock un peu répétitive.


Immersion: Un jeu très immersif malgré une vue à la troisième personne.


Confort: Un jeu confortable tant visuellement qu'en termes de maniabilité.


User Rating: Be the first one !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.