[Test] Blaston : un jeu de combat qui tape fort

test blaston

Les développeurs de Blaston n’ont pas manqué de jouer avec leur créativité en mettant au point ce jeu de tir en réalité virtuelle. Ressemblant à un combat classique de gladiateurs, mais en version futuriste, il se déroule dans une arène néon remplie d’une grande variété d’armes à feu.

Comme son nom le laisse déjà entendre, on a affaire ici à un jeu de baston. Toutefois, les personnages ne s’affrontent pas avec leurs poings et leurs pieds, mais plutôt avec des armes à feu futuristes. Apparemment, le jeu a de quoi promettre une expérience fantastique. Mais pour en avoir le cœur net, nous allons en faire le test. En voici donc les détails.

Système minimum :

  • Système d’exploitation : Windows 10
  • Processeur : Intel Core i5-4590 / AMD FX 8350
  • Mémoire vive : 8 Go de mémoire
  • Graphiques : NVIDIA GTX 1050 Ti / AMD Radeon RX 470
  • DirectX : Version 11
  • Espace disque : 200 Mo d’espace disque disponible

Blaston : des tirs au ralenti ?

Avant toute chose, il est important de souligner que Blaston fait partie du catalogue de Resolution Games. Comme ses autres titres, comme Acron : Attack of the Squirrels et Cook-Out: A Sandwich Tale, ce jeu de tir se révèle agréable et plutôt décontracté.

En étant un jeu de baston, il ressemble comme deux gouttes d’eau à un combat classique de gladiateurs ou d’épée, mais se déroule dans une arène néon futuriste garnie de différentes armes à feu.

Ce qui est le plus surprenant dans ce jeu, c’est que tous les tirs d’armes sont au ralenti. Cela est sûrement censé rendre l’événement encore plus dramatique, et il faut avouer que cela a marché.

Comment se déroulent les matchs ?

Dans Blaston, les joueurs commencent avec six armes standards de base. Il y a des pistolets à tir rapide, des boucliers et aussi des fusils de chasse. Tous ces dispositifs apparaissent dans l’arène, mais pas tous en même temps.

En fait, chaque arme a un temps de recharge spécifique. Du côté des munitions, leur quantité peut être sélectionnée.

Une fois vos armes vides, vous pouvez les jeter. Et le meilleur, c’est que vous pouvez le faire sur votre adversaire, car elles peuvent toujours causer des dommages sur lui ou supprimer les projectiles entrants.

test blaston vue globale

Blaston : un gameplay plutôt intéressant

En général, les matchs sont une simple affaire à deux tours dans Blaston, ce qui rend le gameplay intéressant. Et pour vous en mettre plein les yeux, les personnages sont vêtus d’une tenue flamboyante.

Toutefois, cette dernière ne sert pas à rendre votre personnage plus résistant aux attaques de vos adversaires. Elle ne fait qu’afficher vos goûts actuels dans la mode cyberpunk.

Ainsi, tout ce qu’il faut faire pour venir à bout des ennemis, c’est d’épuiser deux fois de suite leur barre de santé. Mais cela n’est pas aussi facile que ça en a l’air, car toute une gamme de projectiles va venir vers vous tout au long des combats.

Le ralenti : un atout pour gagner

Comme mentionné précédemment, votre adversaire va donc vous tirer dessus avec des projectiles de tout genre, des orbes roses géantes de la mort aux petites boulettes de style fusil de chasse.

Pour en venir à bout, vous devez ainsi, en plus de tirer aussi sur lui, esquiver ses attaques. Heureusement, ces fameux projectiles vont venir vers vous à une allure d’escargot, ce qui vous donne largement le temps de réfléchir à ce que vous allez faire.

En somme, le ralenti crée une dynamique stratégique vous offrant la possibilité de choisir entre essayer d’éviter d’être touché et renvoyer le feu en succession rapide. Vous pouvez de ce fait vous en servir à votre avantage.

La rapidité : indispensable aussi pour gagner

Bien que les tirs dans Blaston soient au ralenti, il semble tout de même essentiel de faire preuve de rapidité pour gagner contre son adversaire. En fait, l’idée est de faire un maximum de dégâts importants dans les plus brefs délais.

Cela distingue bien le jeu des autres titres, comme Ironlights qui a de même une fonction de combat au ralenti ainsi qu’une barre d’endurance qui modifie le rythme.

Il faut noter que ce jeu de tir en réalité virtuelle est basé sur les mouvements du corps. Vous n’aurez donc pas à craindre les nausées.

test blaston vue subjective

De nouveaux goodies à la clé après les combats

Après quelques combats, il est possible de gagner des crédits. Vous pouvez alors vous rendre au magasin pour vous offrir de nouveaux goodies avec. Vous y avez droit à une large gamme d’armes à feu et de livrées de personnage.

Au cas où vous n’avez pas assez de crédits gagnés lors des combats, vous pouvez toujours déposer de l’argent réel sur les « Blasts » pour ensuite les convertir en crédits si vous le souhaitez.

Après avoir déverrouillé quelques armes, il vous sera plus facile de mettre au point votre stratégie et ainsi venir à bout de vos adversaires beaucoup plus aisément.

Blaston : un mode multijoueur bien élaboré

Si le mode multijoueur n’est pas du tout un fort pour certains jeux en réalité virtuelle, il faut dire que Resolution Games a su sortir du lot, car il a réussi à résoudre ce genre de souci. Il permet en effet aux joueurs de trouver des adversaires assez facilement.

En fait, ces derniers peuvent choisir entre deux options avant tout combat. Soit ils appuient donc sur le bouton « Dual » pour plonger directement en ligne, soit ils configurent ou rejoignent un compagnon.

La première méthode est en tout cas le principal point d’entrée dans Blaston. Elle vous met en correspondance avec un robot si aucun autre joueur n’est disponible. Vous serez tout de même notifié si jamais quelqu’un apparaît soudainement.

test blaston arène

Blaston : nos critiques

Malgré ces atouts vus précédemment, Blaston est cependant répétitif. Cela se fait sentir davantage lorsqu’on se bat contre des bots. Effectivement, il semble impossible de régler la difficulté de ces derniers.

Au fur et à mesure que votre niveau d’expérience s’améliore, il devient alors facile pour vous de venir à bout de vos adversaires, ce qui peut être lassant à la longue. Néanmoins, on espère bien que cela changera avec le temps avec l’augmentation du nombre de joueurs.

Il faut d’ailleurs savoir qu’il n’y a qu’une seule arène dans le jeu pour le moment. Or, on trouve qu’il serait mieux d’en ajouter d’autres pour varier un peu l’ambiance.

Blaston : que peut-on conclure du jeu ?

Parfaitement adapté au casque autonome de Facebook Oculus Quest, Blaston a bien tenu sa promesse en offrant aux joueurs un gameplay à la fois furieux, rapide et instantané. Il vous suffit de prendre une arme, de tirer et d’esquiver partout pour profiter de l’expérience.

Comme il a été vu plus haut, vous pouvez toujours vous servir du ralenti à votre avantage pour réussir votre coup. Et le meilleur, c’est que vous pouvez encore rendre les combats plus faciles et plus intéressants en achetant les goodies proposés au magasin.

De plus, Resolution Games a su donner au jeu ce facteur wow avec son esthétique vraiment époustouflante. Et c’est parti pour des sessions de jeu rapides !

Points positifs

  • Gameplay nerveux et stratégique
  • Direction artistique
  • Mode multijoueur réussi

Points négatifs

  • Répétitif à la longue
  • Une seule arène disponible

Gameplay - 8
Immersion VR - 8
Graphismes - 7.5
Audio - 7.5

7.8

Gameplay : Un gameplay à la fois nerveux et qui nécessite de la réflexion. Devient malgré tout un peu répétitif à la longue.

Immersion VR : Immersion dans la réalité virtuelle prenante qui ne provoque pas de nausée. Très agréable avec un casque autonome.

Graphismes : Une direction artistique rétro-futuriste amusante. On regrette cependant le manque de variété.

Audio : Bruitages et musiques participent bien à l'ambiance.

User Rating: 0.83 ( 5 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *