in

Steppingstone VR combat la nausée par la propulsion électromagnétique

steppingstone vr

Steppingstone VR est une entreprise qui entend lutter contre le Motion Sickness dans la réalité virtuelle grâce à des plateformes mouvantes reposant sur la propulsion électromagnétique. Une idée particulièrement originale et ambitieuse.

En se plongeant dans la réalité virtuelle, de nombreuses personnes sont rapidement prises de nausée. Ce phénomène, appelé  » Motion Sickness « , survient lorsque l’avatar du joueur se déplace dans la VR alors que son corps ne bouge pas dans la réalité. Ce paradoxe perturbe le cerveau, et provoque la  » cinétose  » comparable au mal des transports ressenti par certaines personnes lors des trajets en voiture.

De nombreuses entreprises cherchent à lutter contre le Motion Sickness, afin de permettre davantage de liberté dans la VR. Il y a quelques jours, OtoTech présentait un bandeau vibrant permettant de lutter contre la nausée en inondant l’oreille interne de bruit blanc. Aujourd’hui, c’est au tour de la startup Steppingstone VR de dévoiler une solution encore plus originale.

La firme travaille sur une plateforme mouvante utilisant la propulsion électromagnétique pour déplacer le joueur pendant qu’il joue debout ou assis. Un peu comme les auto-tamponneuses dans les fêtes foraines, la plateforme est alimentée en énergie par un sol spécialisé. Ceci lui permet s’adapter et de bouger rapidement en fonction des commandes entrées par le joueur dans la VR. En théorie, cette sensation de mouvement physique ressentie par le joueur devrait permettre de combattre la nausée dans les jeux proposant un déplacement libre comme Skyrim VR ou Fallout 4 VR.

Steppingstone VR : la plateforme qui déplace l’utilisateur dans le monde réel pendant qu’il bouge dans la VR

Actuellement, le dispositif est encore au stade de prototype. Selon le CEO de l’entreprise, Samy Bensmida, la version commerciale du produit regroupera plusieurs plateformes sur lesquelles le joueur pourra se déplacer. Les dalles se déplaceront vers l’arrière pendant que le joueur marchera, permettant ainsi de marcher dans la VR tout en restant sur place dans le monde réel. Ceci n’est pas sans rappeler le brevet déposé par Google pour des chaussures à roulettes capables de ramener le joueur au centre de son espace de jeu.

La description du produit laisse imaginer un système extrêmement onéreux à réserver aux salles d’arcade VR et aux entreprises. Etonnamment, l’entreprise promet que son système sera conçu pour un usage domestique individuel, et qu’il sera suffisamment abordable pour que les particuliers puissent l’installer chez eux.

Une campagne de financement participatif sera lancée très prochainement sur Kickstarter par Steppingstone VR, avec un objectif fixé à environ 150 000 dollars. On ignore à quelle date le produit sera commercialisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.