in ,

Starbreeze – Rachat d’une start-up française de toys to life

Les capteurs sur les pieds permettent au tapis de reproduire les pas dans le jeu Starbreeze
Les capteurs sur les pieds permettent au tapis de reproduire les pas dans le jeu

Le développeur de jeux vidéos Starbreeze a agrandi son portfolio technologique avec l’acquisition pour quatre millions de dollars de la start-up ePawn spécialisée dans la technologie RFID. Les appareils développés par la petite entreprise seront utilisés pour améliorer l’expérience du casque StarVR.

La compagnie de jeux vidéos suédoise Starbreeze a racheté fin juin une start-up française nommée ePawn spécialisé dans la technologie Radio Frequency IDentification (RFID). Le principe est d’avoir des objets réels équipés d’électronique qui leur permettent d’être utilisés dans des jeux vidéos, des programmes de réalité augmentée ou virtuelle. Cet achat se place dans la stratégie RV de Starbreeze. Cela fait maintenant quelques années que le studio travaille sur un casque de réalité virtuelle appelé StarVR. Ce dernier possède des capacités supérieures à ses principaux concurrents. Malgré cet avantage, les créateurs du casque ont laissé entendre que le prix de ce dernier serait trop élevé pour le grand public.

« Chez ePawn, j’apprécie particulièrement les possibilités d’applications de loisirs fixes, où des tapis VR nous permettront d’avoir des expériences plus immersives dans nos centres de réalité virtuelle. De plus, les applications toys-to-life sont nombreuses et la capacité de suivre physiquement des objets dans nos futurs jeux, comme Geminose, est véritablement prometteuse. Pouvoir ajouter des éléments de réalité augmentée pour améliorer le gameplay des jeux mobiles est également très intéressant. » – Emmanuel Marquez, CTO à Starbreeze

Cette hypothèse se confirme lorsque l’on voit un des partenaires avec lesquels la firme s’est alliée : IMAX. Cette dernière veut incorporer des casques StarVR dans leurs complexes cinémas afin d’offrir aux spectateurs un premier pied dans la réalité virtuelle premium. La stratégie de Starbreeze n’est donc pas de vendre des casques au grand public, mais de passer par des intermédiaires possédant déjà une large clientèle et disposant de gros moyens de communication pour convertir les spectateurs. C’est à ce moment que l’acquisition de ePawn devient intéressante, car elle ne développe pas seulement des jeux de plateaux connectés, mais aussi un système de room-scale comme pour le HTC Vive, mais avec une technologie qui lui est propre.

Starbreeze agrandit son portefeuille technologique avec ePawn

Ce système prend la forme d’un tapis connecté qui se base sur la technologie RFID similaire aux jeux de plateau dans lesquelles l’entreprise se spécialise. C’est donc une surface recevant des signaux radio d’objets électroniques se déplaçant sur elles. Dans le cadre de la réalité virtuelle, ePawn a créé des accessoires s’attachant aux chaussures permettant de reproduire les pas en réalité virtuelle. L’utilisation de cette technologie dans la RV ouvre de nombreuses portes. Une d’entre elles étant le multijoueur. Un de ces tapis peut mesurer jusqu’à trois mètres sur un, mais il est toujours possible d’en aligner plusieurs pour augmenter la surface parcourable et le nombre de joueurs.

La technologie de ePawn intéresse Starbreeze

Selon Emmanuel Marquez, le CTO de Starbreeze, ces tapis à capteurs peuvent accueillir jusqu’à 16 joueurs, 40 objets connectés et sont installables sous de nombreux matériaux. Marquez explique également que ces tapis ne coûtent pas cher et sont faciles à construire, on peut donc imaginer que cette technologie fera partie intégrante de leurs centres de réalité virtuelle. Les applications pourront aller de jeux d’aventure immersifs à des simulateurs de danse. Étant donné que le rachat de ePawn a coûté 4 millions de dollars en actions et en liquidités, on peut être sûr que Starbreeze fera bon usage des sept brevets de la start-up.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.