in , ,

Speed Kills, le prochain film de John Travolta se décline en réalité virtuelle

Speed Kills réalité virtuelle John Travolta

De Pulp Fiction à la réalité virtuelle. John Travolta, acteur iconique, se prête au jeu de la réalité virtuelle pour Speed Kills VR Experience. Un contenu additionnel qui se veut particulièrement ambitieux pour accompagner son prochain film.

Lancer un film sans une petite expérience en réalité virtuelle ou augmentée ? Cela devient peu à peu impensable pour les films à gros budget. Mais, trop souvent, il s’agit encore d’un gadget, d’un accessoire promotionnel qui n’apporte, au final, pas grand-chose. Avec du contenu en VR d’une durée d’environ 1 heure, Speed Kills, le prochain film de John Travolta, pourrait bien changer les choses. A plus forte raison puisque la star y participe. Le début d’une nouvelle phase pour la VR à Hollywood ?

Speed Kills réalité virtuelle

8 segments en réalité virtuelle pour Speed Kills

Huit segments composent ce film en réalité virtuelle avec une durée totale d’une heure. Tel est le projet « Speed Kills VR Experience » qui accompagnera le film Speed Kills l’an prochain. Conçu par Richard Del Castro, Guy Griffithe et TRavis Cloyd avec le studio TopDogVR, ce projet a la particularité de compter avec la participation de l’acteur principal du film : John Travolta.

Le film s’intéresse à l’histoire d’un champion de course de hors-bord. Les images en VR ont été capturées avec des caméras à 360° accrochée à des drones ou des bateaux. L’expérience devrait ainsi vous permettre d’observer complètement les lieux comme si « cela mettra un niveau pour les cinématiques de réalité virtuelle avec des stars. Notre objectif est de pousser les gens à aller voir le film mais aussi de leur donner l’impression qu’ils sont à côté des stars », comme si vous y étiez. explique Travis Cloyd.

Speed Kills en réalité virtuelle : une diffusion à une date différente

La plupart des acteurs principaux du film apparaîtront dans ces expériences VR puisque l’on y verra ainsi, outre John Travolta, Katheryn Winnick, Kellan Lutz, Tom Sizemore, Jordi Mollà, Jennifer Esposito, Matthew Modine, James Remar, Michael Weston, et Amaury Nolasco.

La date exacte de diffusion n’a pas encore été communiquée. Si le film apparaîtra lui dans les salles obscures au printemps, la chronologie pour la diffusion du contenu VR est un peu différente. Le contenu  sera visible à travers une application qui sera lancée dans le courant de l’année 2018 en différents segments. A priori, ils devraient tous être accessibles dès le lancement.  Le choix de segments indépendants est particulièrement appréciable puisque devoir regarder 60 minutes en continu de VR pourrait se révéler problématique.

Cette expérience particulièrement longue va-t-elle séduire et surtout se connecter avec le film ? Il faudra attendre de le découvrir pour savoir s’il s’agit d’un gadget ou d’une véritable expérience augmentée. Le risque est réel que la production considère que la présence de John Travolta soit déjà un gage de succès.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.