in

Créer des expériences de suivi oculaire en réalité virtuelle avec le logiciel SightLab VR

logiciel SightLab VR - realite-virtuelle.com

Le suivi oculaire permet de résoudre les problèmes d’interface individuels liés à l’utilisation de la VR. Avec le logiciel SightLab VR, les utilisateurs peuvent améliorer la qualité visuelle globale.

L’eye tracking est l’un des éléments les plus importants dans le développement des technologies VR. C’est dans cette optique que WorldViz a lancé un outil permettant de mettre en place des expériences de suivi oculaire en réalité virtuelle.

Pourquoi combiner le suivi oculaire dans la réalité virtuelle ?

Avec le logiciel SightLab VR, les consommateurs peuvent profiter des avantages des deux technologies. En effet, cela est possible en travaillant avec l’eye tracking dans la VR.

D’un côté, la VR permet de créer n’importe quel type d’environnement simulé. En effet, les stimuli visuels et les scénarios peuvent être rapidement changés ou facilement répétés.

D’autre part, le suivi oculaire permet d’abord de savoir où se trouve l’attention visuelle du participant à chaque moment de l’expérience. Ensuite, il permet de savoir quels éléments visuels déclenchent certaines réponses et comportements.

Le suivi oculaire dans la réalité virtuelle peut alors améliorer les expériences VR. Cette technique favorise des interactions plus naturelles avec les yeux. Elle contribue à rendre les expériences plus immersives.

logiciel SightLab VR - un jeune homme avec un casque VR entrain de taper un clavier virtuel

Logiciel SightLab VR : Suivre son regard dans la réalité virtuelle

Le logiciel SightLab VR révèle ce qui se cache derrière le comportement et les réactions subconscientes des participants. Pour ce faire, il tire pleinement parti du contrôle et de la flexibilité du monde virtuel.

Cette technologie se concentre sur le développement d’une combinaison qui permet la détection précise du prochain point de fixation des yeux. Elle réduit ainsi les imprécisions liées au clignement des yeux.

SightLab VR mesure le regard, la taille de la pupille et les emplacements de fixation, ainsi que les trajectoires de balayage et les interactions. Les chercheurs peuvent ainsi se faire une idée de l’expérience de l’utilisateur et de la charge mentale.

La combinaison de l’eye-tracking et de la VR offre aux utilisateurs un environnement naturel. Cela permet aux chercheurs de concevoir des expériences significatives.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *