Porno VR : Records de popularité dans les pays touchés par le coronavirus

Accessoires porno en réalité virtuelle

Alors qu’un nombre croissant de pays mettent en place des mesures de confinement pour leurs populations en réponse au coronavirus, les producteurs de porno VR se frottent les mains.

Alors que le Covid-19 occupe la pensée de tout un chacun, angoissant les individus et les marchés financiers. Toutefois, tous les secteurs ne connaissent pas la crise. Bien au contraire, certains en bénéficient, notamment les loisirs digitaux, dont le porno VR.

Nouveau !

Fort de son succès avec plus de 300 000 lecteurs par mois,
realite-virtuelle.com lance

Succès fulgurant du porno VR à cause du coronavirus

Si le monde de la pornographie n’est pas étranger à la réalité virtuelle, cette nouvelle technologie est toujours restée au second plan face aux vidéos traditionnelles. Mais la donne a changé depuis quelques jours.

En effet, les producteurs du secteur comme VR Bangers annoncent une hausse fulgurante de la popularité de leurs contenus ces derniers jours. Bien évidemment, cela est dû aux mesures de confinement que doivent vivre de nombreuses personnes à travers le monde, dont la France.

En effet, qu’y a-t-il de mieux à faire que de regarder du porno VR quand festivals, concerts et autres sont tous annulés à cause du coronavirus ?

Un moyen de préserver un lien avec les autres

Mais l’interdiction de toutes ces options de sorties implique également que de nombreuses personnes se retrouvent seules chez eux ou enfermées avec leurs proches. Or, le film The Shining de Stanley Kubrick nous a bien appris ce qui arrive quand on se retrouve isolé de tout un peu trop longtemps.

Heureusement, toutes ces âmes esseulées peuvent compter sur la réalité pour retrouver un semblant de vie sociale. Par exemple, la plateforme Hubs de Mozilla permet de rencontrer ses amis dans un monde virtuel.

Mais les gens ont aussi besoin de divertissements plus exotiques. De fait, on peut aussi imputer la popularité du porno VR ces derniers jours à la fermeture à cause du coronavirus des bordels et autres lieux de jouissance.

Ainsi, la VR reste le seul moyen à disposition d’une personne confinée pour reproduire un acte sexuel avec un étranger.

Quoi qu’il en soit, on espère que les scientifiques trouveront rapidement un vaccin au virus. Mais les professionnels du porno VR peuvent le remercier, car il a constitué le meilleur argument commercial pour leur activité.

Sources & crédits Source : https://vrroom.buzz/vr-news/trends/vr-porn-popularity-skyrockets-quarantined-countries - Crédit :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *