in ,

Pokemon Go : Top 5 des nouveautés depuis un an

Pokemon Go bilan application un an

Le 6 juillet, Pokemon Go fêtera son premier anniversaire de sortie dans le monde. L’application développée par Niantics Labs s’est transformée en véritable phénomène de société à la fois admiré et honni par les différents publics. C’est donc l’occasion de faire un retour sur ce qui s’est passé depuis un an.

Il y a un an, l’application mobile Pokémon Go a déclenché une véritable révolution. Avec 750 millions de téléchargements dans le monde, le jeu développé par Niantics Labs utilise la réalité augmentée et propose un système de jeu très simple : il suffit de capturer les monstres que vous croisez. Or, depuis un an, l’application a connu plusieurs mises à jour et fonctionnalités. Voici donc le florilège de ce qu’il ne fallait pas manquer en un an de Pokémon Go.

1- L’arrivée de la 2eme génération dans Pokemon Go

Il s’agit certainement de l’événement le plus marquant ayant eu lieu sur le jeu. L’univers de Pokemon fait que plusieurs générations se côtoient et qu’il est possible de tous les capturer. À la sortie du jeu, seule la première génération était disponible. Dès le 17 février, la 2è génération a débarqué ajoutant au Pokédex 80 nouveaux monstres, même si certains ont été disponibles dès la fin 2016 par éclosion d’œufs. Avec cette nouvelle mise à jour, se trouve également l’ajout de nouveaux objets. Ainsi, la génération venue des versions Or et Argent a étoffé l’application et relancé une dynamique.

Pokemon Go 2è génération

Voici ce que Niantics a annoncé en parallèle de la sortie : « Lorsque vous croiserez des Pokémon dans la nature, ne soyez pas surpris(e) de les voir réagir d’une nouvelle manière lorsque vous tenterez de les attraper ! Vous remarquerez également l’ajout de nouveaux sélecteurs d’objets, vous permettant ainsi de choisir les Baies et les Poké Balls directement à partir de l’écran de rencontre. »  En bref, l’arrivée de la deuxième génération a totalement  relancé la dynamique du jeu.

Il est aussi nécessaire d’évoquer l’arrivée tardive du Pokemon Metamorph, qui n’apparaît pas comme les autres de ses congénères. Ce dernier ne se dévoile qu’après l’avoir capturé alors que celui-ci s’était déguisé en un autre Pokémon. Parmi les autres créatures pas encore dévoilées, il y a : Quelorior et les Pokémons légendaires. Pour ces derniers les rumeurs vont bon train, mais pour le moment rien d’officiel n’a été annoncé, tandis que la 3è génération n’a même pas été évoquée.

2- Les festivals rythmant Pokemon Go

Le jeu est sorti en France au début de l’été 2016. L’engouement des joueurs pour la chasse aux Pokemons s’est affaibli à partir du début de l’automne. C’est à ce moment précis que les développeurs du jeu ont réagi en proposant un événement spécial pour la fête d’Halloween. Les festivals fonctionnent de manière très simple, les Pokémons d’un certain type disposent d’un taux d’apparition plus élevé , tandis que les œufs demandent moins de distance à parcourir pour éclore.

Pokemon Go festival Halloween

Le jeu a donc débuté avec la fête d’Halloween avant d’enchaîner avec plusieurs autres festivals. Les fêtes de fin d’année donnaient plus de chances de rencontrer les starters; la St-Valentin vous faisait rencontrer plus de Pokémon mignons. Le dernier événement en date est celui du solstice et vous donnait l’occasion d’attraper plus de Pokémon Feu et Glace.

Pour résumer, les différents festivals de Pokémon rythment leu jeu au gré des différents événements à une échelle mondiale afin que chacun puisse en profiter. À l’occasion du premier anniversaire de l’application, Niantis a annoncé qu’un événement gigantesque aura lieu dans le Grant Park de Chicago dans l’Illinois aux États-Unis. Les places sont disponibles à l’achat depuis le 19 juin et l’événement aura lieu le 22 juillet.

3- Des arènes transformées et des raids

Depuis peu, le développeur américain a également annoncé l’ajout de nouvelles fonctionnalités. Ainsi le système des Arènes, a été complètement bouleversé avec notamment l’arrivée des raids. Ce système consiste à devoir affronter un Pokémon particulièrement puissant en coopération avec d’autres dresseurs. Les récompenses obtenues en conclusion à cela sont aussi diverses que variées : CT, Super Bonbons et baies dorées.

Pour rappel, l’ancien système de fonctionnement des arènes se basait sur le fait que si l’arène appartenait à votre Team, vous pouviez incorporer un Pokémon dans celle-ci. De même le système de Prestige au coeur de l’arène fonctionnait contre les équipes ennemies. Il fallait donc battre tous les Pokemon de la team ennemie afin de faire baisser le Prestige de l’Arène.

Pokémon Go

De même, pendant un temps, le radar à Pokemon avait fait grand bruit. Au départ assez simple grâce au repère de pas qui indiquait à quelle distance le joueur se trouvait d’un Pokémon, celui-ci a été remplacé par un radar totalement neutre. Les joueurs ont longtemps exprimé leur mécontentement contre ce radar. Niantics a rapidement corrigé le problème avec un radar signalant des Pokémon à des Poké-Stops précis.

4- L’arrivée des accessoires sur Pokemon Go

L’une des autres annonces majeures allant de pair avec Pokemon Go concernait les accessoires. Le Pokemon Go Plus, annoncé en grande pompe, c’est pourtant fait relativement discret sur le marché. L’appareil fonctionnant avec le Bluetooth, a pour but de signaler les Poké-Stops  et les Pokémon que vous croisez tout en laissant votre smartphone en veille. En plus de cet accessoire, Pokemon Go est également compatible avec l’Apple Watch. Cette politique d’accessoires va de pair avec le système premier du jeu qui est de faire marcher les joueurs notamment grâce au Pokémon « Copain ». La mécanique fonctionne de manière très simple : plus vous marchez plus votre Pokémon gagne des bonbons nécessaires à l’évolution.

Pokémon Go Plus-unboxing-test

5- La lutte contre les tricheurs

Enfin des systèmes contre la triche ont été révélés. Ainsi les Pokémons capturés par fake-gps sont désormais purement et simplement inutilisables. Après avoir désactivé les comptes qui ont été pris la main dans le sac, Niantic continue sa chasse contre les tricheurs. Il est donc impossible maintenant de tricher sans en subir les conséquences.

Lorsque le jeu est sorti, les applications de radar à Pokemon ainsi que les systèmes de chasse ont fleuri un peu partout. Niantic s’est appliqué à tout supprimer un par un, afin d’éviter au maximum la triche sur son jeu. Ainsi toutes les mesures fake GPS ont été prises, mais en ce qui concerne les autres triches comme avancer son personnage en restant immobile via d’autres appareils rien n’a été fait.

Pokemon Go voiture bilan système anti triche

Le point le plus important était également les personnes qui jouaient à Pokemon Go pendant qu’ils étaient au volant. Les développeurs ont donc mis en place un système de calcul en coopération avec le GPS du smartphone qui calcule la vitesse de l’utilisateur. Si celui-ci dépasse une vitesse estimée supérieure à 22km/h le jeu envoie un message d’avertissement et il n’est plus possible de chasser tandis que les pas ne sont plus comptés.

Que retenir de cette année de Pokemon Go

En terme de bilan, l’application de Niantic Labs se révèle être un succès complet qui a de l’avenir devant lui. En effet, le jeu a encore beaucoup de choses à dévoiler et même si la folie estivale de l’an dernier est retombée tel un soufflet. Les autres générations n’attendent qu’à être distillés tout comme l’arrivée des Pokémons légendaires qui excitent beaucoup les joueurs.

Un des autres ajouts nécessaires au jeu se révèle être le système d’interactions avec les joueurs. Que ce soit via un système d’échanges ou bien d’affrontements, les joueurs veulent pouvoir interagir entre eux afin de pérenniser le jeu. Le système de multi-joueurs n’en est qu‘à ses balbutiements avec les raids, il est donc à prévoir que celui-ci sera amélioré.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.