in , ,

Pokémon GO : La nouvelle mise à jour 0.37.0 entre en action

Niantic vient de lancer sa mise à jour pour Pokémon GO, les versions 1.7.0 (iOS) et 0.37.0 (Android) sont arrivées avec un grand nombre de nouveautés plus ou moins mineures. Certaines d’entre elles sont passées inaperçues, d’autres beaucoup moins. Cette mise à jour est très importante pour Niantic, qui doit redresser la tête après la chute du nombre de joueurs pendant l’été. Voici les nouveautés :

Pour commencer, cette nouvelle mise à jour apporte la compatibilité avec le prochain bracelet Pokémon Go Plus, qui sera disponible en France ce vendredi 16 septembre, pour une quarantaine d’euros.

pokémon-go-plus-mise-a-jour

Résolution des différents bugs

De plus, la mise à jour apporte des corrections de bugs dont celui des œufs, car l’animation d’éclosion des œufs pouvait par moment, ne pas s’afficher. Le patch règle ce problème, et celui de la sélection des petits Pokémon sur la carte (ne vous est-il pas arrivé d’avoir du mal à sélectionner un petit Pokémon, lorsqu’il est à proximité d’un pokéstop ou d’une arène). La mise à jour règle cela, en augmentant légèrement la taille de ces Pokémon. Niantic a aussi réglé les problèmes dus aux changements de réseau (lorsque l’on passe d’un réseau WiFi à un réseau mobile, ou vice-versa), qui occasionnaient des crashes de l’application.

Devenez la star du quartier

Parmi, les nouveautés, en voici une qui ravira les dresseurs qui souhaitent se faire connaitre. Lorsque vous activez un module leurre, votre nom s’affiche dans le pokéstop en question, mettant en avant celui qui a fait le don. Ce système permettra de récompenser le généreux donateur, car il faut savoir que les modules leurres (objets permettant d’augmenter la fréquence d’apparition du Pokémon dans un pokéstop, et de faire partager ce bénéfice à tous les joueurs) sont donnés qu’a certains niveaux et sont introuvables dans les pokéstops. Le seul moyen de les avoir est donc de recourir au porte-monnaie. Il faut savoir que le module leurre est vendu 100 poképièces dans le jeu, et que ces 100 poképièces valent 1 euro.

module-leurre-pokemon-go-mise-a-jour

Les Roucool ne vous dérangeront plus

Un Roucool PC 20 refuse d’entrer dans la pokéball, alors que c’est la trentième que vous envoyez. Un Ratata PC 32 vous donne du fil à retordre (tous les dresseurs ont vécus ce moment plutôt humiliant, mais surtout énervant). Le patch règle cette anomalie, et rend ces Pokémon moins récalcitrants, une aubaine pour ceux qui ne capturent pas beaucoup de Pokémon dans la journée. Perdre plusieurs pokéballs peut vite devenir très handicapant, quand on ne peut en récupérer suffisamment, cela s’applique particulièrement aux joueurs vivant en zone rurale, où les pokéstops sont peu nombreux.

roucool-pokémon-go

151 millions d’amis

Mais l’apport le plus important de cette mise à jour est l’arrivée du « buddy » ou du compagnon. Cette fonction vous permet de choisir parmi vos Pokémon, un seul qui vous suivra et qui sera présent avec vous dans votre page de profil. Néanmoins, le Pokémon ne vous suivra pas comme le faisait Pikachu dans Pokémon Jaune sur Game Boy. Suivant le Pokémon, celui-ci vous rapportera des bonbons liés à son espèce tous les 1,3 ou 5 km, ci-dessous, une image récapitulative des récompenses suivant l’espèce.

pokémon-go-buddy-1km
Voici les Pokémon qui gagneront 1 bonbon par kilomètre
pokémon-go-buddy-3km
Voici les Pokémon qui gagneront 1 bonbon tous les 3 kilomètres
pokémon-go-buddy-5km
Voici les Pokémon qui gagneront 1 bonbon tous les 5 kilomètres

Les récompenses pour cet « ami » sont pour l’instant réduites aux gains de bonbons, mais Niantic a indiqué officiellement que d’autres bonus seront disponibles à l’avenir.

Niantic provoque une guerre sur Twitter

Mais la nouveauté la plus commentée et sans discussion possible, est le fait que les smartphones Android rootés et les iPhones jailbreakés ne peuvent plus se connecter au jeu. La raison est simple, Niantic déclare : « Nous nous efforçons de mettre fin aux bots et aux tricheurs de Pokémon Go. Les appareils rootés et jailbreakés ne sont pas supportés par Pokémon Go. Nous vous rappelons qu’il faut télécharger Pokémon Go depuis le Google Play Store ou l’App Store uniquement »

pokemon-go-maj-root-jailbreak

Alors, il est vrai que les téléphones rootés ou jailbreakés peuvent plus facilement piéger le GPS, mais cela ne veut pas forcément dire que TOUS les téléphones rootés ou jailbreakés sont coupables. La décision de Niantic semble assez facile, mais lourde de conséquences, car les avis négatifs sur la page du Google Play commencent à s’empiler. Sur Twitter, les fans se lâchent et sur internet, des tutoriels expliquant comment jouer au jeu avec un téléphone rooté ou jailbreaké, commencent à fleurir.

Après l’Apple Watch, Android Wear ?

Lors de la Keynote d’Apple, Nintendo a annoncé la venue de Pokémon GO sur l’Apple Watch qui fonctionnerait ainsi comme le Pokémon GO Plus, cela à bien évidemment irrité les joueurs sur Android (réaction d’autant plus compréhensible que le nombre de montres connectées sur Android est bien plus grand).

Mais les joueurs Android n’auront peut-être plus à attendre bien longtemps, car selon le site anglophone pokemongohub, la mise à jour contient des informations situées dans le code source du jeu, et celui-ci indiquerait la future prise en charge des appareils Android Wear (montres connectées Android), le code source de la mise à jour indique que la montre devra être connectée par Bluetooth au smartphone.

pokemon-go-android-wear
Cette image deviendra peut-être réalité pour les joueurs Android

Si vous êtes sur Android, vous pouvez télécharger cette nouvelle mise à jour sur APK Mirror ou attendre sa venue sur le Play Store, mais si vous êtes impatient, il vous faudra autoriser l’installation des applications depuis une source inconnue dans les paramètres. Si vous êtes sur iPhone, prenez votre mal en patience, la mise à jour arrivera sous peu dans l’App Store.

Un commentaire

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.