in

Phree, le stylet du futur

Le Phree, un stylet multifonctionnel, pourrait permettre aux utilisateurs de casques de réalité virtuelle d’interagir.

Introduire le sens du toucher dans la réalité virtuelle est essentiel pour offrir à l’utilisateur une immersion totale. L’ayant compris, des ingénieurs du monde entier cherchent à développer des accessoires innovants. Certains, comme HTC ou UC Glass, créent des manettes, tandis que d’autres, comme l’université de Rice ou Ultrahaptics, travaillent à la conception de gants ou de grilles émettrices d’hologrammes haptiques.

Un stylet multifonctionnel

Pour OTM Technologies, c’est dans un stylet nouvelle génération que se trouve la solution. Leur produit, le Phree, permet d’écrire et de dessiner sur n’importe quelle surface et de de récupérer ces données sur un dispositif (smartphone, tablette, PC, écran de télévision…). Combiné à un casque de réalité virtuelle, il devrait introduire une possibilité d’interaction entre plusieurs utilisateurs. La société cherche d’ailleurs à sceller des partenariats afin d’exploiter au mieux le potentiel du stylet.

Stylet voiture

Grâce au Phree, l’utilisateur peut prendre note d’une idée au moment où elle lui traverse l’esprit. Il peut également inscrire une adresse ou un numéro de téléphone sans avoir à sortir son téléphone portable. Cela représente un gain de temps considérable car nous apprenons très tôt à écrire à la main ; c’est un geste naturel, contrairement à l’encodage sur un écran tactile.

Mais le Phree ne s’arrête pas à ces quelques fonctionnalités. Il permet d’écrire à la main, de dessiner, de retoucher des images, de surligner du texte, d’envoyer des SMS et d’en recevoir (grâce à un petit écran intégré) ou encore d’annoter des documents. Le Phree peut même se transformer en souris ou en système d’identification biométrique.

Caractéristiques

Les données récupérées avec le stylet peuvent ensuite être transférées vers n’importe quel appareil doté d’une connexion Bluetooth. OTM Technologies recherche la plus grande compatibilité possible et permet donc le transfert de données sur Office, OneNote, EverNote, Acrobat, Google Handwriting Keyboard ou encore Viber, le tout dans plusieurs langues. Le résultat est en haute définition.

Le Phree est compact (142 x 18 x 8,5 millimètres pour 30 grammes), maniable et bon marché. Un puissant capteur optique est au cœur de l’appareil et permet de récupérer les lettres et les dessins tracés par l’utilisateur avec précision. Il s’agit d’un interféromètre laser qui mesure les signaux envoyés par le stylet.

Stylet capteur

Un objet intuitif

Le Phree est conçu pour être le plus intuitif possible : une simple pression permet de changer la couleur du texte ou de transformer l’outil en crayon ou en surligneur. Le Phree veut rapprocher l’utilisateur de l’acte d’écrire. Il cherche à faire oublier à l’utilisateur qu’il utilise un objet technologique.

Et c’est précisément pour cela que ce stylet pourrait trouver sa place dans le monde de la réalité virtuelle. Car pour que l’immersion de l’utilisateur soit totale, il est nécessaire que celui-ci effectue des gestes naturels – comme ceux de l’écriture ou du dessin. La coordination naturelle entre les yeux et les mains devrait permettre à l’utilisateur de contrôler avec précision des objets virtuels.

stylet vr

Ne rien laisser au hasard

Le Phree est un objet prometteur. L’équipe d’ingénieurs et de scientifiques semble avoir étudié le produit dans les moindres détails : même l’étui du stylet sera haut de gamme, puisqu’il servira à transporter le Phree, à le recharger et à servir de support à un smartphone. OTM Technologies assure par ailleurs avoir évalué les risques et les défis inhérents au projet et avoir franchi les obstacles technologiques.

Stylet étui

C’est donc sans surprise que la campagne de financement participatif lancée sur Kickstarter est un véritable succès : en une dizaine de jours, l’entreprise a déjà récolté près de 300 000 dollars (environ 260 000 euros). Reste à savoir si le stylet du futur sera livré à la date prévue (mars 2016) et s’il tiendra toutes ses promesses !

source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *