in , ,

Netflix – Le CEO Reed Hastings ne veut pas investir dans la VR

Ceo de Netflix, Reed Hastings

Il y a quelques jours, Reed Hastings, à la tête de Netflix, a annoncé ne pas vouloir investir dans la VR. Un choix surprenant quand on sait que les cameras à 360° commencent à se répandre sur le marché, avec à sa tête Samsung.

Alors que l’application Netflix en VR est déjà disponible, Reed Hastings semble revenir sur sa position en affirmant ne pas vouloir investir dans la VR. Choix plutôt surprenant à première vue quant on sait que l’application a toujours voulu montrer sa supériorité face à ses concurrents en offrant une compatibilité maximale avec tous les appareils : PC, smartphones, tablettes, PS4… Les choix sont nombreux, et la VR semblait être l’évolution naturelle à prendre pour la firme américaine. Là ou des studios comme Canal+ ont déjà franchi le pas.

netflix

Les gens ne sont pas prêts

Selon lui, la VR sera une avancée remarquable pour le jeu vidéo, mais pas encore pour le reste de l’industrie cinématographique. 2016 marque l’année du lancement des casques, mais il y encore trop peu de foyers qui sont équipés et les devices actuels sont suffisamment nombreux pour le moment.

Les clients ne recherchent pas forcement une expérience aussi « fatigante » et peu adapté à un confort familial, les spectateurs veulent pouvoir regarder du contenu tranquillement et ne pas être fatigué après 20 minutes de visionnage à force de tourner la tête dans tous les sens pour suivre l’action.

Un choix risqué pour Netflix

La démarche entreprise par Reed Hastings est périlleuse. Aujourd’hui au sommet de la VOD, il aurait peut être tout intérêt à ne pas se faire distancer par la concurrence qui croit fort dans le pouvoir de la VR. C’est un choix risqué de sa part, mais c’est également le même genre de choix qui l’ont amené là où il se trouve actuellement. Seul l’avenir nous dira s’il avait raison !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *