in

Mon expérience avec l’Oculus Rift

Une explosion de joie avec l’Oculus Rift, ou pas…

Lors de mon premier essai de l’Oculus Rift, plusieurs émotions m’ont traversée. En effet, moi qui suis malade en transport, j’étais tout de même assez récitante quant à cet essai de la bête. Je savais que pour certaines personnes, des nausées étaient ressenties. Malgré tout, je souhaite me lancer dans cette expérience unique et je franchi le pas. La magie de l’Oculus ne pouvait pas me rester inconnue bien longtemps !

Lorsque je vois cet Oculus, mon cœur palpite un peu, j’ai vraiment hâte de pouvoir le mettre devant mes yeux ! Afin de pouvoir s’habituer à la réalité virtuelle et pour ne pas être malade, une série de demo bien choisie me sont annoncées, j’ai donc fais le choix de tester :

  • Blue Marble
  • Dumpy
  • OceanRift
  • Parrot Coaster
  • Euseum
  • Minecraft

Blue Marble:

bm3Petit jeu bien tranquille pour un premier essai de l’Oculus Rift. Me voici donc avec le Rift sur le nez, à l’intérieur d’une capsule spatiale prête à être expédiée dans l’espace. Après plusieurs réglages, je fus réellement impressionnée par le rendu. La réactivité du casque est vraiment au point. Je contemple donc l’intérieur de ce vaisseau en attendant d’être projetée dans le vaste univers. La navette expulsée, mes premiers mots ont été « OUAHHH !! ». Et oui, une impression de vide total et d’immensité devant mes yeux ! La planète terre, le soleil, quelques satellites ainsi que des météorites, tout est fait pour que l’on soit ébahis du début à la fin. Un jeu tellement magique et contemplatif allié à une musique très apaisante et magnifique, de quoi vous donner envie de rester dans l’espace. Jusqu’à ce que… En contemplant le soleil, je vis une ombre grossissant de plus en plus se rapprocher de moi. C’était la lune ! Impressionnant ! J’en ai reculé sur mon siège tellement c’était énorme. Une sensation qui a rendu cette expérience vraiment magique.

Dumpy : Going Elephant :

dumpy_screen_01Le jeu auquel je n’aurais pas dû jouer… Comme je l’ai précisé précédemment, je suis malade en transport. Toutefois, je ne pensais pas être si réceptive à l’Oculus Rift. Dans Dumpy, vous êtes à la place d’un éléphant. On contrôle la trompe de celui-ci, le but étant de tout détruire sur son passage ! Me voici plongé dans un univers ultra coloré et un peu fou. Un court instant j’ai cru me retrouver dans un remake enfantin de Inseption. Une demo légèrement trop rapide pour moi, ce qui m’a voué à un mal de crane suivi d’une envie de vomir… Malheureusement, je n’ai même pas pu finir cette demo tellement c’était violent. Mis à part ce mauvais point, un moment très drôle à taper dans des gros ballons, des voitures de police et des personnages en tout genre.

OceanRift :

8911731092_9199db398a_oAprès m’être remise de mes émotions pas très agréables, me voici plongée dans les bas fonds océanique. En essayant cette demo, j’ai tout de suite regretté de ne pas l’avoir testé avant Dumpy. Une demo une fois de plus contemplative, mais quoi de mieux avec l’Oculus Rift que de contempler des décors magnifiques? Au beau milieu des poissons, des requins et des baleines, les sensations sont très fortes. On espère qu’une chose, que les requins ne viennent pas nous attaquer. Une impression de petitesse me prend lorsque j’aperçois une baleine passer au dessus de moi ! Magique, magnifique, impressionnant. Ce sont les seuls mots qui viennent à l’esprit à ce moment là.

Parrot Coaster :

maxresdefaultLe classique, je ne pouvais pas essayer l’Oculus Rift sans essayer un coaster. Parrot Coaster est une sorte de train de fête foraine. Rien d’extraordinaire comparé aux différents coasters aux décors plus élaborés. Toutefois, les sensations sont présentes. Instinctivement je m’accroche au bureau devant moi espérant ne pas tomber de ma chaise. Evidemment, on ne crie pas autant que dans un AéroSmith de Disneyland, mais il y a tout de même des petits effets qui ne passent pas inaperçus. En voulant regarder vers le bas, j’ai eu la tête qui s’est mise à tourner m’obligeant à retirer le casque pour terminer cette demo bien prenante. J’ai tout de même réussi à enchaîner 3 tours de pistes sans mauvais effets !

Euseum :

1386768522392v3efgk3xr_1386769142603Une demo un peu particulière. Petit moment intellectuel avec cette visite virtuelle d’un musée. Honnêtement, un très très beau rendu. Cette demo fonctionne vraiment très bien avec l’Oculus. On se croirait réellement dans un musée. Les couleurs sont belles et la lumière est bien travaillée. Ayant fais des études d’Art, je m’imagine déjà dans ma galerie virtuelle avec mes propres travaux exposés ! C’est beau de rêver. Toutefois, cette demo nous offre vraiment la possibilité de se croire au musée. Une visite, certes virtuelle, mais réaliste au plus haut point. Si vous vous y connaissez en programmation, je vous conseille de vous créer votre propre galerie virtuelle, et d’y exposer les œuvres que vous souhaitez. Chaque semaine un artiste différent. C’est vous le chef !

Minecraft :

Minecrift3Voici un jeu auquel je ne joue pas ! Et oui je dois faire partie de minime partie des gens qui ne pratiquent pas la construction cubique. Toutefois, j’ai tout de même souhaité tester cette compatibilité, et franchement, la meilleure de toutes ! De toutes les demos que j’ai testé précédemment, c’est Minecraft qui m’a le plus impressionné. Pourquoi? Vous comprendrez ce verdict dans ma conclusion. A toutes les personnes qui possèdent le DK1, je leur conseille très fortement de tester Minecraft avec ! Le rapport d’échelle est vraiment énorme, les escaliers possèdent des marches de 1 mètre sur 1 mètre, et autant vous dire qu’avec l’Oculus Rift on à réellement l’impression de gravir des hauteurs faramineuses.

Verdict et conclusion :

Avant de pouvoir tester le Rift, j’avais vraiment hâte de voir ce que cela rendait. Regarder des vidéos de réactions ou autres gameplays disponible sur Youtube ne suffit plus. Le mieux reste le test personnel ! Avoir cette petite révolution du jeu vidéo entre les mains donne des frissons. Néanmoins, bien que de nombreux « ouah c’est beau ! », « han on s’y croirait vraiment »…etc, le verdict final n’est pas si « beau » que ça. En effet, pour des raisons simples, cet essai de l’Oculus Rift n’a pas été une expérience si fantastique que ça. Pourquoi? En premier lieux je ne pensais pas que la basse résolution qu’offre le DK1 serait si dérangeante. Et oui vous verrez tout en pixel… Voila la raison pour laquelle Minecraft fut le jeu dans lequel j’ai pris le plus de plaisir. De plus, les nausées ont été légèrement agaçantes, sans compter le mal de crâne qui m’a tenu jusqu’à ce que je me couche.

Ne prenez pas peur en lisant ce que je viens d’écrire. C’est surtout mon ressenti personnel, et en aucun cas celui-ci ne doit influencer quiconque. Toute personne réagit différemment à l’essai de l’Oculus Rift, celui que vous venez de lire est le mien et seulement le mien ainsi que mon avis personnel.

L’Oculus Rift est-il une révolution du jeu vidéo? Oui sans aucun doute ! Malgré quelques petits problèmes je ne peux qu’avouer que cette invention apporte une réelle nouveauté dans le gameplay.

Serais-je prête à mettre 220€ dans le DK1? Certainement pas… En effet, cet essai m’a permis de comprendre qu’une telle dépense n’était pas si nécessaire pour un plaisir personnel.

Est-ce que je compte acheter la version finale? Evidemment que oui ! Cette réponse peut vous surprendre, pourtant c’est vraiment ce que je pense. En effet, malgré les points faibles du DK1, il est indispensable de préciser que la version finale sera nettement plus perfectionnée. Une très haute définition, ainsi qu’un réducteur des nausées mais aussi le head tracking. Il suffit de voir le Crystal Cove pour voir déjà un bon nombre d’améliorations.

Voila comment ma première expérience avec l’Oculus Rift s’est déroulée. Je tiens à remercier AntoineR qui m’a chaleureusement accueilli chez lui afin de me faire essayer le casque. AntoineR a aussi développé son propre jeu sur l’Oculus Rift, VR Investigation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.