Accueil / Applications et logiciels / Modiface : tester le maquillage en réalité augmentée sur Facebook avec L’Oréal

Modiface : tester le maquillage en réalité augmentée sur Facebook avec L’Oréal

Modiface L'Oréal Facebook maquillage réalité augmentée

Le géant des cosmétiques, L’Oréal, va lancer en partenariat avec Facebook Modiface. Cette fonction offrira la possibilité de tester, en réalité augmentée, le maquillage de la marque.

Il existe différentes applications en réalité augmentée pour tester du maquillage à partir d’un selfie ou bien encore grâce à la caméra de son smartphone. L’Oréal est d’ailleurs omniprésent dans ces applications. Celles-ci, bien que gratuites, sont cependant peu connues du grand public. Aussi, le géant des cosmétiques a décidé de s’associer avec un autre géant, celui des réseaux sociaux. Avec Modiface, il sera bientôt possible de tester en réalité augmentée du maquillage sur Facebook.

Modiface : quand L’Oréal rencontre Facebook

Lubomira Rochet, la responsable numérique chez L’Oréal, le moment est propice : « Nous sommes au moment magique où la technologie est assez mûre pour être déployée et où l’appétit des consommateurs pour ces innovations grandit ». La responsable du groupe international et numéro un mondial de l’industrie des cosmétiques ajoute dans son communiqué de presse : « Nous sommes ravis de cette étape de notre relation au long cours avec Facebook ».

Côté Facebook, le mariage semble heureux aussi. Will Platt-Higgins, le responsable des partenariats du géant des réseaux sociaux assure : « En rendant la réalité augmentée accessible à tous, L’Oréal et Modiface remodèlent les pratiques et nous sommes ravis de voir tout cela prendre vie sur Facebook ».

Concrètement, Modiface permettra de tester du maquillage sur Facebook grâce à la caméra de son smartphone. L’utilisateur pourra choisir de tester différents maquillages et différentes couleurs pour trouver celui qui lui convient le mieux. Les différentes marques de maquillage sous le giron de L’Oréal seront disponibles. Une question se pose toutefois… Cette union marque t’elle le début de mariage d’intérêt entre les géants de l’industrie et Facebook ?