Accueil / Gaming / Mario et Zelda en VR sur Nintendo Switch : une grosse déception

Mario et Zelda en VR sur Nintendo Switch : une grosse déception

mario zelda vr switch déception

Ca y est : Super Mario Odyssey et Zelda Breath of the Wild sont enfin compatibles avec le casque de réalité virtuelle Labo VR Kit de la Nintendo Switch. Malheureusement, la déception est au rendez-vous…

Suite à une mise à jour gratuite, les jeux Zelda Breath of the Wild et Super Mario Odyssey pour Nintendo Switch sont désormais compatibles avec le casque de réalité virtuelle VR Labo Kit. Malheureusement, si ces modes VR étaient très attendus par les fans, force est de reconnaître que l’expérience proposée est finalement décevante.

Commençons par le mode VR de Mario Odyssey, qui se compose de trois niveaux inédits spécialement créés pour la réalité virtuelle. Dans cette expérience, Mario doit collecter des instruments de musique pour permettre à des personnages de donner un concert.

mario vr

Au sein de ces niveaux, la perspective est fixée au centre du Royaume comme si le joueur était une caméra de surveillance. De fait, Mario se déplace autour de cette caméra et se retrouve généralement loin d’elle. Ceci nuit fortement au gameplay et à la lisibilité du jeu.

De plus, la ” quête ” de réunir les instruments ne vous prendra quelques minutes. Le jeu n’est ni spectaculaire, ni particulièrement amusant et il est regrettable qu’un personnage aussi mythique que Mario rate ainsi son entrée dans la réalité virtuelle.

Mario et Zelda VR : la Nintendo Switch trop limitée pour la réalité virtuelle ?

De son côté, Breath of the Wild est intégralement adapté en VR. Il suffit d’activer l’option depuis le menu pour passer dans la réalité virtuelle. Cependant, il n’y a pas vraiment d’intérêt à enclencher ce mode.

zelda vr

Par défaut, il n’est même pas possible de tourner la tête pour observer les alentours. Il est possible d’activer cette option, mais la caméra restera en orbite autour de Link. Elle effectue donc les mêmes mouvements que dans le jeu de base, et ces mouvements ne sont guère adaptés à la réalité virtuelle. La sensation d’immersion est fortement amoindrie, et il convient de préciser que l’expérience peut facilement provoquer la nausée.

De façon générale, on s’aperçoit que la Nintendo Switch est trop limitée pour la réalité virtuelle. La définition 720p de l’écran est trop faible, et c’est pourquoi les graphismes sont granuleux. Sachez que les captures d’écran présentées dans cet article sont plus détaillées que ce que vous verrez réellement à travers le casque VR Labo Kit.

De plus, ce casque n’est pas en mesure de suivre la position du joueur comme le font des appareils comme l’Oculus Rift ou même le PSVR. Là encore, la sensation d’immersion s’en trouve fortement limitée.

En tant que fans de Nintendo, nous aurions aimé vous dire que Zelda et Mario en VR sont un véritable triomphe et qu’il ne faut surtout pas passer à côté. Malheureusement, ce n’est clairement pas le cas. Espérons simplement que Big N apprenne de cet échec en demi-teinte et s’en serve pour nous proposer de meilleurs jeux en réalité virtuelle à l’avenir…

Néanmoins, il convient de préciser que le souci vient davantage des modes VR de Mario et Zelda que du Labo VR Kit. Lors de notre test du casque VR en carton de la Nintendo Switch, nous avons été agréablement surpris par les différentes expériences proposées. Cependant, les jeux Mario Odyssey et Zelda Breath of the Wild ne sont tout simplement pas adaptés à la réalité virtuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *