in ,

La révolution est en marche pour l’Oculus !

Dans un précédent article, j’avais essayé de montrer les possibilités cinématographiques de l’Oculus . D’autant qu’avec les dernières nouvelles comme la confirmation de la mise en chantier du film pour Oculus : Epic amorcé par Alphonso (Gravity)  Cuaron , nul doute que la qualité sera au rendez vous dès les premiers pas du Rift dans le septième art.

Mais le spectacle (vidéo-ludique ou cinématographique) n’est qu’une infime partie du potentiel de la machine. Si on peut être projeté dans un jeu vidéo ou dans un film, alors pourquoi pas se retrouver à Venise ou dans le Grand Canyon pour faire un peu de tourisme ; pourquoi pas sur le plateau d’une émission culinaire ou entre les membres du jury de The Voice ; pourquoi pas dans le musée du Louvre à la dernière expo Star Wars ; pourquoi pas dans les gradins d’un match PSG-OM ou embarqué dans une voiture de F1 pour les plus sportifs et pourquoi pas au premier rang d’un concert ou d’une pièce de théâtre… Vous l’aurez compris, les possibilités de l’Oculus combinées aux nouveaux appareils de prise de vue omnidirectionnelle change d’emblée la manière de consommer le divertissement de manière générale.

71f0e7cfb0765334fe7f6b5e5e0eecd8_large

 

film-le-voyage-fantastique9De plus, si il existe déjà des caméras qui gère les prise de vue en 360 degrés  à l’échelle humaine, on peut parier sur l’évolution de la technologie et prédire que ce procédé pourra être utilisé sur des micros caméras… Imaginez les avancées en terme de médecine ou d’enseignement si au lieu d’étudier un organisme vivant sur un écran, on se retrouve à l’intérieur même de celui-ci à la façon du Voyage Fantastique. Et si l’on peut imaginer les applications dans le monde de l’infiniment petit, pourquoi ne pas développer, à l’inverse, des technologies dans l’infiniment grand. Imaginez un méga-télescope omnidirectionnel combiné à l’Oculus, vous ne seriez alors plus dans un planétarium mais au milieu des étoiles!

 

En conclusion, nous pouvons donc affirmer que les applications de  l’Oculus Rift ne se limites qu’à l’imagination de ses développeurs et aux avancées technologiques parallèles. Néanmoins, n’oublions pas que lorsque l’on parle de développement, il faut toujours mettre en parallèle l’investissement… Facebook ne s’y ait d’ailleurs pas trompé et quoi que l’on pense de la société de Zuckerberg, on ne peut que se réjouir du fait que l’Oculus parte avec des moyens dignes de ses capacités.

Source image à la une : Blog The News

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.