réalité virtuelle explorer soleil
in

La réalité virtuelle pour aller explorer le soleil

Astre fascinant au cœur de notre système solaire, le Soleil nous semble encore pourtant bien mystérieux. Mais avec la réalité virtuelle, le rêve de pouvoir l’approcher et l’explorer prend forme. Voici différents moyens de partir en voyage en réalité augmentée !

Chausser sur le nez un explorateur virtuel

Pour commencer, il est possible d’utiliser des explorateurs virtuels. Ils sont composés de lunettes de vision 3D ainsi que d’une application mobile, qui permettent de visiter la Galaxie et donc le Soleil grâce à une carte spatiale.

Des cartes interactives sont téléchargées grâce à l’application sur le téléphone, qui est glissé au sein des lunettes, et l’explorateur vous emmène dans un voyage à 360° pour découvrir avec de nombreux détails les planètes et l’étoile de notre système solaire.

De plus, avec un explorateur virtuel, l’espace et le centre galactique sont à portée de main, car les prix sont relativement accessibles.

Télécharger des applications VR

Pour continuer dans le tourisme virtuel, la NASA a créé une application, Galactic Center VR, permettant d’explorer un trou noir ou le centre de la Voie lactée en réalité virtuelle. Bien qu’on n’y découvre pas le Soleil, elle permet de découvrir d’autres étoiles nous permettant d’en apprendre plus sur la nôtre. Cette expérience en VR est accessible sur les casques Oculus et HTC Vive sur le site d’Oculus voyage et découverte.

Il existe également l’application Virtual Explorer Space disponible sur Google Play pour une autre visite virtuelle en casque VR. Cependant, les retours sont plutôt mitigés, voire négatifs, quant à son utilisation et la compatibilité avec certains téléphones. De plus, la mise à jour date de 2017…

Enfin, il existe Solar System VR, un documentaire en réalité virtuelle qui nous fait découvrir aussi bien Curiosity sur Mars, le LEM d’Apollo 11 sur la Lune, la surface d’Encelade, l’un des satellites de Saturne et observer les planètes au plus près.

Visionner une série sur l’espace en réalité virtuelle

À plus grande envergure, il existe également la série Space Explorers : The ISS Experience créée par le studio montréalais Felix & Paul en collaboration avec la NASA ainsi que le magazine Time. Il s’agit d’une série documentaire filmée avec deux caméras 3D 360° au sein de la station spatiale internationale (SSI).  

De cette manière, vous pouvez vivre une expérience immersive dans l’espace comme si vous y étiez, mais… depuis votre canapé (appareils RIFT, Quest et Quest 2) ! Vous découvrez la vie des astronautes au sein de la station spatiale, l’espace ainsi que le Soleil selon un angle différent.

Se rendre dans un planétarium

réalité virtuelle explorer soleil casque réalité virtuelle

Auparavant, pour comprendre notre système solaire, on utilisait un planétarium mécanique. Mais depuis, il est possible de se rendre dans un planétarium grandeur nature au sein duquel vous serez surplombés par la voûte céleste et porterez des lunettes de réalité augmentée afin de vivre une expérience en réalité virtuelle.

Vous en trouverez dans différentes grandes villes françaises. Et si vous ne pouvez pas vous déplacer, vous pourrez vous rendre dans un planétarium virtuel ! En effet, certains lieux physiques proposent leur version en ligne.

S’appuyer sur des technologies photovoltaïques

Enfin, pour découvrir le Soleil avec le plus de détails possible, quoi de mieux que de s’appuyer sur les technologies solaires elles-mêmes ? 

Les casques de réalité virtuelle ont une faible définition d’écran, y compris le dernier en date, l’Oculus Quest 2. Les yeux distinguent les pixels ainsi que l’espace se trouvant entre chacun. C’est ce qu’on appelle l’effet de grille.

Mais il y a peu de temps, des chercheurs de l’université de Stanford et de Samsung ont mis au point un affichage OLED (diode électroluminescente organique) en s’appuyant sur une technologie pour des panneaux solaires. Il s’agit d’un film organique compris entre deux autres films permettant de produire de la lumière. Cette technologie a été, à ses débuts, développée pour les panneaux photovoltaïques très minces afin de produire de l’électricité à partir de l’énergie solaire et permettre aux bâtiments d’être en autoconsommation, c’est-à-dire de consommer leur propre énergie.

Les nouveaux écrans OLED des casques VR permettraient d’accéder à une résolution de 10.000 pixels par pouce (ppp). La qualité des couleurs et de la luminosité serait alors grandement améliorée.

Quant à notre astre, cette technologie pourra nous apporter des détails sur cette étoile encore jamais atteinte.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
mise à jour v28

Oculus Quest : comment vérifier si votre PC est compatible Oculus Link

Bourse VR AR

Bourse et VR/AR : quelles actions acheter pour investir dans la réalité virtuelle ?