in

Kim Jong-un teste la réalité virtuelle pendant sa visite en Chine

kim jong-un vr chine

Kim Jong-un a profité de sa courte visite diplomatique en Chine du 26 au 27 mars 2018 pour essayer un casque de réalité virtuelle en compagnie de son épouse. Le président de Corée du Nord aurait été bluffé par cette technologie.

La rumeur était vraie. Les médias chinois et nord-coréens viennent de confirmer que le président de Corée du Nord Kim Jong-un était en visite diplomatique à Pékin, Chine, du lundi 26 au mardi 27 mars 2018. Il s’agit du premier voyage international officiel effectué par le chef d’Etat depuis sa prise de pouvoir en 2011.

On ignore de quoi s’est entretenu Kim Jong-un avec le président chinois Xi Jinping. Toutefois, le bruit court que des sujets comme la baisse des sanctions commerciales et la dénucléarisation ont été abordés. Le dirigeant se rendra d’ailleurs en Corée du Sud et aux Etats-Unis dans les semaines à venir pour continuer à aborder ces thématiques.

Kim-Jong Un à la découverte de la réalité virtuelle

kim jong un science chine

Néanmoins, Kim Jong-un a également profité de ce court séjour en Chine pour s’offrir un peu de détente. Ainsi, le mardi 27 mars, le président nord-coréen s’est rendu à l’Académie de Science Chinoise afin de découvrir les avancées scientifiques et technologiques effectuées par la Chine depuis l’arrivée au pouvoir de Xi Jinping en 2011.

Parmi les technologies présentées à Kim Jong-un, on compte notamment la réalité virtuelle. Comme le montrent les photos diffusées par le journal officiel nord-coréen Rodong Sinmun, le président et sa femme ont manifestement insisté pour essayer les casques VR par eux-mêmes.

Kim Jong-un et sa femme à bord d’un sous-marin virtuel

sous marin vr

On ignore quel casque de réalité virtuelle ont testé Kim Jong-un et son épouse. Le design ressemble à celui d’un Oculus Rift, mais les appareils sont surmontés par des marqueurs, pistés par des caméras de capture de mouvement Vicon. Les deux conjoints semblent également tenir des contrôleurs à détection de mouvement dans leurs mains droites. Il s’agit probablement d’un casque VR de marque chinoise indisponible dans le reste du monde, comme il en existe des milliers.

Rien n’a été communiqué non plus au sujet de l’expérience VR à laquelle s’est adonné le couple présidentiel. Cependant, le panneau derrière eux laisse penser qu’il s’agit d’une expédition virtuelle à bord d’un sous-marin.

Kim Jong-un va-t-il autoriser la VR en Corée du Nord ?

kim hong vr impressionne corée nord

Kim Jong-un n’a pas donné publiquement ses impressions sur cette courte session dans la réalité virtuelle. Néanmoins, le leader nord-coréen a exprimé toute son admiration à l’égard des avancées technologiques et scientifiques réalisées par le Parti Communiste chinois.

Au-delà d’une simple anecdote insolite, cet essai de la réalité virtuelle par Kim Jong-un et plus généralement sa visite en Chine peut être interprétée comme une volonté d’ouverture vers l’extérieur de la part de la Corée du Nord. Reste à savoir si le chef d’Etat envisage de laisser son peuple accéder à la VR.

Précisons toutefois qu’il ne s’agit peut-être pas de la première fois que Kim Jong-un teste la VR. Une image de propagande diffusée en 2016 par le site VRScout présentait la porte d’un laboratoire dédié à la réalité virtuelle en Corée du Nord.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.