in , , ,

[Interview] Bertrand Amar, grand spécialiste du jeu vidéo

Realite-virtuelle a la chance de pouvoir accueillir Bertrand Amar, grand spécialiste du jeu vidéo. Nous l’avons rencontré lors de la Geek’s Live, et il nous donne son sentiment sur le jeu vidéo, la réalité virtuelle et l’E-Sport.

Bonjour Bertrand. Peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Bertrand Amar : Je suis un animateur / producteur de contenus consacrés aux jeux vidéo. Une passion qui m’anime depuis mon plus jeune âge, et que j’ai pris l’habitude de partager sur différents médias. La télé, la radio, la presse et bien sûr internet. A ce titre j’ai la chance de suivre l’actu du jeu vidéo depuis une vingtaine d’années.

« Si bien que l’offre (de jeux vidéo) proposée est plus large qu’elle n’a jamais été, et cela me réjouis beaucoup, car ce que j’aime avant tout c’est découvrir des jeux originaux. »

Ces 15 dernières années, le jeu vidéo a beaucoup évolué que ce soit au niveau des plateformes, de la construction des jeux, des graphismes, de l’e-sport : Comment vois-tu cette évolution, le jeu vidéo avance-t-il dans la bonne direction pour toi ?

Difficile de répondre à une question aussi large. Mais oui c’est évident que le jeu vidéo a vraiment évoluer dans le bon sens, car ces quinze dernières années on a vu à la fois des jeux plus beaux que jamais et basés sur les plus importants budgets de développement de l’histoire et, en même temps, l’émergence d’une scène indépendante rendue possible par la dématérialisation des supports, et l’arrivée de plate-forme comme Steam, les stores des smartphones ou encore ceux intégrés aux consoles. Si bien que l’offre proposée est plus large qu’elle n’a jamais été, et cela me réjouis beaucoup, car ce que j’aime avant tout c’est découvrir des jeux originaux.

steam-interview-bertrand amar-realité virtuelle-jeu vidéo

En parlant de nouveauté : Que penses-tu de la réalité virtuelle ? A-t-elle un avenir ?

Clairement. Je suis fan de la VR car elle change notre perception, du jeu vidéo : on ne joue plus, on vit le jeu. J’adorais déjà les premières expériences avec le Gear VR de Samsung qui a été le premier casque à rendre accessible la VR au plus grand nombre. Et aujourd’hui avec le Playstation VR, cette technologie rentre dans les salons grâce aux consoles, ce qui va vraiment faire changer la VR de dimension. En plus l’arrivée de grandes licences comme Résident Evil, Tomb Raider, Batman, ou Call of Duty va faire du bien à la VR qui était surtout soutenu par des studios indépendants jusqu’à aujourd’hui.

« Je trouve que le HTC Vive procure la meilleure expérience qu’il soit, mais son prix le rend quasiment incessible…»

Quels sont les jeux qui t’ont le plus marqué dans cette technologie ? Et le casque qui t’intéresse le plus ?

J’ai adoré l’expérience Portal proposée à titre de démo sur le HTC Vive. Je suis un fan de Portal dont j’attends le retour, et ce jour-là, j’ai vu comme la VR pouvait apporter à une licence connue, et changer les attentes que l’on peut avoir d’un jeu connu. Je trouve que le HTC Vive procure la meilleure expérience qu’il soit, mais son prix le rend quasiment incessible…sans parler du PC qu’il faut. Sur Playstation VR, j’attends beaucoup Resident Evil, même si je pense que je pourrais pas le faire intégralement.

portal-interview-bertrand amar

Tu es producteur de l’émission de l’E-Football League sur la chaine l’équipe ? Quel est le résultat de cette première saison ?

Cette émission a beaucoup compté car elle a été la première, et elle a fait prendre conscience aux chaines de télé du potentiel télévisuel de l’eSport. Depuis sa création en janvier 2016, de nombreuses chaines se sont lancés dans des programmes eSports : TF1, Canal +, SFR… On a vraiment ouvert la voie, et nous en sommes fiers. L’émission va bientôt reprendre sur la chaine L’Equipe, avec toujours la même promesse : faire s’affronter les meilleurs joueurs de FIFA en prime time à la télé. On a, en plus, les meilleurs commentateurs qu’il soit possible d’avoir avec Brak et Bruce Grannec !

efootball league-l'équipe-fifa-interview-bertrand amar

Bertrand Amar : La seule question que l’on peut se poser (pour l’eSport) est « jusqu’où cela va aller ? ».

L’e-sport peut-il avoir un avenir en France pour toi ?

La question ne se pose même pas quand on voit le succès d’événements dans les salles (5 Zénith de Paris complets pour les All-Stars de League of Legends), le nombre de diffusions qui augmentent à la télé et sur le net, l’arrivée de grands acteurs comme le PSG … Bref l’eSport est déjà bien en place en France. La seule question que l’on peut se poser est « jusqu’où cela va aller ? ».

esports-interview-bertrand amar-réalité virtuelle

Pour finir, quel serait le jeu ou l’application (qui n’existe pas encore) que tu voudrais voir arriver en réalité virtuelle ?

Si Facebook a acheté Oculus c’est certainement pour faire communiquer les gens. J’attends donc plus d’expériences multi-joueurs, et de communication entre utilisateurs. J’attends à ce sujet le jeu des Loups-Garou d’Ubisoft avec une impatience totale !

interview-bertrand amar-ubisoft-vr

Merci à Bertrand Amar d’avoir accepté notre invitation, et nous remercions également NRJ Games et le salon Geek’s Live.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.