in ,

Identité numérique : qu’est-ce que c’est et faut-il s’inquiéter ?

Comme le jumeau numérique, l’identité numérique permet d’identifier une personne, une organisation ou un appareil électronique en ligne. C’est un moyen efficace que les propriétaires de sites Web et les annonceurs utilisent à des fins marketings.

L’ensemble des informations sur un individu forme son identité numérique. Il peut s’agir aussi d’une organisation, d’un appareil électronique, etc. Elle est unique, permettant ainsi de détecter facilement l’individu concerné ou ses appareils en ligne. Pour les annonceurs, elle sert à suivre les visiteurs dans le but de proposer des produits et services personnalisés. Le contenu et les publicités à diffuser reposent aussi sur la base de l’identité numérique. Dans ce dossier, on va découvrir tout autour du sujet, ses avantages et inconvénients, dans quel cas l’utiliser, etc.

Définir l’identité numérique

Avant d’aller plus loin, il convient d’abord de donner une définition de l’identité numérique. Il s’agit d’une identité réclamée ou adoptée en ligne par une personne physique ou morale, ou un appareil électronique. Une telle identité est née suite aux différentes activités en ligne de son propriétaire. Elle englobe les noms d’utilisateurs, la date de naissance, les mots de passe, et plus encore.

Un utilisateur individuel peut disposer de plusieurs identités numériques suivant le nombre de communautés auxquelles il est affilié. Ainsi, on peut la définir comme une version ou une facette de la personne. Dans ce cas, il importe de bien la protéger afin de préserver la sécurité de la personne. En dehors des regards indiscrets, les gouvernements peuvent l’utiliser pour identifier et étudier une personne.

Quant à l’identification numérique, elle rassemble tous les facteurs identifiables de l’identité numérique. En d’autres termes, c’est l’outil avec lequel on identifie une personne ou un appareil en ligne. Il s’agit d’une combinaison de codes (mot de passe, code PIN et autres vérifications authentifiées) émis par une entité publique ou privée.

Les différentes catégories d’identité numérique

En tout, on distingue 4 catégories d’identité numérique : identifiant, caractère, utilisateur et réputation.

En tant qu’identifiant, l’identité numérique n’est autre que la version numérisée du nom, date de naissance, résidence, numéro de permis de conduire ou de sécurité, médias sociaux. Elle renvoie également aux sites Web visités par la personne, les applications de rencontre qu’elle a utilisées, les courriels ouverts, les achats et d’autres activités en ligne.

En tant que caractère, l’identité numérique représente les profils de la personne sur les réseaux sociaux, les différents sites de carrière et de réseautage auxquels celle-ci est affiliée. Comme dans la première catégorie, les applications de rencontre sont aussi des informations représentées en tant que caractère. En tout, l’identité numérique, en tant que caractère, rassemble les interactions de la personne dans le monde numérique.

En tant qu’utilisateur, l’identité numérique englobe les visites de sites Web, les e-mail et newsletters que la personne ouvre, les différentes inscriptions aux webinaires ainsi que les achats en ligne.

La dernière catégorie considère l’identité numérique en tant que réputation. Ainsi, le casier, les cotes de crédit, les divers diplômes et titres obtenus entrent dans cette catégorie. On peut aussi y inclure les antécédents professionnels ; les témoignages, critiques et recommandations sur la personne.

Avantages

Sachant que la majorité de nos activités se passent en ligne, l’identité numérique est de plus en plus nécessaire. Elle offre d’ailleurs de nombreux avantages :

Confidentialité et efficacité

Lorsque l’ensemble de vos données est sécurisé par des identités numériques, elles ne risquent pas d’être volées. Mieux encore, lorsqu’une telle identité est bien gérée, on peut garantir la sécurité et la confidentialité de l’infrastructure informatique.

Par ailleurs, la protection des informations, notamment sensibles, occasionne des coûts supplémentaires pour l’entreprise. Par contre, l’identité numérique éloigne la société des éventuelles fuites de données. Dans ce cas, on peut être plus efficace car travaillant loin des soucis de ce genre. En plus, les coûts sont moindres quand on n’a pas besoin d’investir davantage dans la protection de ces informations.

Améliorer l’expérience client

Comme on l’a dit, l’identité numérique permet de stocker les informations sensibles dans un endroit unique tout en étant sécurisé. Cela offre une grande disponibilité pour l’entreprise, lui permettant ainsi de répondre aux besoins des clients, selon leur demande avec rapidité. En plus, le stockage des données dans un seul endroit permet de réduire les erreurs de saisie manuelle.

Inconvénients

Bien que l’identité numérique présente de nombreux avantages, il y a quand mêmes des inconvénients. Le vol d’identité en est le principal défaut. A côté de cela, on ne peut pas ignorer l’utilisation abusive.

En effet, différents détails sur l’identité réelle sont requis lors de la création d’une identité numérique. Ces informations peuvent parfois tomber entre de mauvaises mains. Ce qui représente un réel danger pour la personne ou l’organisation concernée. Dans ce cas, les informations d’identification personnelle ou PII menacent la sécurité de la vie privée, au lieu de la protéger.

Par ailleurs, on ne peut pas négliger l’erreur et l’oubli venant de la personne elle-même. Lorsque l’authentification multifacteur est activée, il faut éviter de saisir un code erroné. Cela bloque l’accès à la totalité des informations.

Comment protéger son identité numérique ?

Étant donné que le vol d’identité représente un gros risque pour l’identité numérique, il faut donc la protéger. Pour les entreprises, le risque est encore plus élevé. Voici donc quelques conseils pour protéger l’identité numérique :

Protéger le mot de passe

Tout d’abord, il faut limiter le partage des informations sensibles telles que les codes d’accès aux divers comptes (compte bancaire, réseaux sociaux, etc.). Il en est de même pour le numéro de sécurité sociale. Il ne faut jamais le partager, sauf en cas de nécessité absolue.

Ensuite, il faut utiliser un mot de passe fort et unique pour chaque compte. Aujourd’hui, certaines applications peuvent être utilisées pour créer un mot de passe de niveau élevé et ce, de façon aléatoire. Pour les entreprises, opter pour un gestionnaire de mot de passe est plus avantageux au lieu de partager les données d’identifications avec l’ensemble du personnel. Il faut également envisager le changement de mot de passe périodiquement pour assurer la sécurité de chaque compte.

Utiliser une connexion sécurisée

Lors des différentes recherches, il faut éviter les pages Web non protégées. En général, le site vous signale lorsque vous tombez sur une page non sécurisée. Ces pages peuvent s’infiltrer pour collecter des données système et les compromettre.

Par ailleurs, si la page vous demande une quelconque autorisation, ne vous contentez pas de cliquer sur « Oui » ou « Accepter ». Une lecture attentive est requise afin d’assurer que vos informations personnelles ne vont pas être compromises.

C’est aussi valable pour les connexions aux réseaux Wi-Fi publics. D’habitude, les réseaux publics ne sont pas protégés. Ainsi, il vaut mieux les éviter, sinon l’utilisation d’un VPN solide est nécessaire.

Utiliser des logiciels à jour

L’utilisation de logiciels à jour compte beaucoup lorsqu’il s’agit de protéger votre identité numérique. Un logiciel obsolète est dangereux pour l’ensemble du système en ce sens qu’il ne peut plus assurer la sécurité de vos données. Une mise à jour est alors nécessaire.

Vous pouvez configurer votre appareil afin qu’il mette à jour automatiquement les logiciels et applications en cas de besoin. Cela vous évite de penser à la mise à jour tout le temps.

L’identité numérique dans le metaverse

Face à la vulnérabilité de l’identité numérique, on a mis en place les unités blockchain pour la gérer. Comme on le sait déjà, la technologie blockchain offre une sécurité accrue et inviolable à l’ensemble de l’infrastructure. Il semble que ces systèmes gagnent de plus en plus de terrain en matière de protection des données contre le vol et la fraude.

Pour le moment, son utilisation reste infime par rapport aux méthodes traditionnelles citées ci-dessus. Néanmoins, on peut espérer son expansion d’ici quelques années parallèlement au développement du metaverse.

Dans le monde virtuel qu’est le metaverse, les informations d’identification personnelle ainsi que les interactions avec d’autres utilisateurs sont facilement contrôlables. Chacun est ainsi libre de partager ses informations personnelles de façon sélective, en réponse à ses besoins. En outre, un individu peut avoir différentes identités numériques dans le metaverse, une en tant qu’individu, d’autres en tant qu’organisation. Seulement, toutes ses identités numériques sont basées sur son identité réelle.

Ce qui évoque le besoin d’une identité numérique interopérable que chacun peut utiliser dans les mondes virtuels en tant qu’individu à indépendant.

Cas d’utilisation de l’identité numérique

Nombreuses activités bénéficient de la création et la gestion d’identité numérique. En voici quelques exemples :

Commerce électronique

Le commerce électronique exige l’utilisation d’identité numérique pour les acheteurs. Ceci en vue d’éviter les fraudes, mais aussi afin que chaque client puisse émettre son avis à propos d’un produit ou du service offert par l’entreprise. L’utilisation de l’identité numérique permet ainsi de mieux servir la clientèle.

Transactions bancaires

Pour faciliter les transactions bancaires, l’identité numérique s’avère d’une grande utilité. En effet, les clients, particuliers ou entreprises, doivent créer leur identité numérique de la manière la plus sécurisée possible. Cela facilite les transactions et l’accès aux sites de commerce électronique et aux plateformes fintech.

Santé et soins médicaux

Il est crucial pour les établissements de soins de santé de créer une identité numérique pour chaque patient. Le but étant de suivre son état et de stocker toutes les informations le concernant dans un endroit unique et sécurisé. Cela englobe les résultats des examens médicaux et les antécédents médicaux qui doivent être disponibles n’importe où et n’importe quand.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.