Accueil / Secteurs d'applications / Culture / Hiroshima : revivez l’horreur du bombardement atomique en réalité virtuelle

Hiroshima : revivez l’horreur du bombardement atomique en réalité virtuelle

hiroshima vr

Hiroshima, une ville tristement connue dans le monde entier comme le théâtre du premier bombardement atomique. Afin de rappeler l’horreur de la guerre et des armes nucléaires au plus grand nombre, des étudiants japonais ont créé une reconstitution en réalité virtuelle de ce funeste événement. 

Le 6 août 1945, le temps s’arrête dans la ville d’Hiroshima, Japon. Les Etats-Unis larguent une bombe atomique et massacrent environ 140000 personnes. Cet événement change le cours de la Seconde Guerre mondiale, mais aussi le monde. Depuis ce jour, les Hommes doivent vivre leur quotidien en sachant qu’à tout moment, une arme nucléaire peut y mettre un terme. La paix ne tient qu’à un fil.

Afin de commémorer ce tragique événement, et dans l’espoir d’empêcher qu’il se reproduise, une équipe d’étudiants japonais vient de développer une expérience en réalité virtuelle permettant de revivre le bombardement d’Hiroshima. L’utilisateur a l’occasion d’observer une reconstitution de la ville avant, pendant, et après le bombardement depuis la Motoyasu River.

Hiroshima : une reconstitution en VR pour HTC Vive

Cette expérience pour HTC Vive est le fruit de deux ans de travaux de la part des étudiants de la Fukuyama Technical High School, située à environ 100 kilomètres d’Hiroshima. Pour recréer la ville de façon réaliste telle qu’elle était en 1945, les étudiants se sont basés sur de vieilles photographies et images d’archive.

En recréant les différents immeubles, l’étudiant Yuhi Nakagawa avoue avoir été horrifié de constater qu’un grand nombre d’entre eux ont tout simplement disparu. Selon lui, ceci reflète bien la puissance dévastatrice d’un bombardement nucléaire.

Ce n’est pas la première fois que la Seconde Guerre mondiale inspire des applications en réalité virtuelle. Une reconstitution du bombardement de Nagasaki destinée aux enfants a déjà vu le jour, et la réalité virtuelle permet aussi de visiter la maison d’Anne Franck.