Accueil / Secteurs d'applications / Cinéma / Henry – Un Emmy Award pour le court-métrage Oculus !

Henry – Un Emmy Award pour le court-métrage Oculus !

Le film Henry reçoit un Emmy Award

Le court-métrage d’animation en réalité virtuelle Henry vient de recevoir un Emmy Award. L’obtention de cette prestigieuse récompense profile un horizon radieux pour le cinéma en RV.

C’est un événement historique. Pour la première fois, un contenu original en réalité virtuelle vient de recevoir une prestigieuse récompense cinématographique. Une grande première, qui n’est sûrement pas la dernière. Il est en effet fort probable que la RV révolutionne l’industrie du cinéma dans les années à venir.

Ce contenu original, c’est Henry, le fameux court-métrage produit par Oculus Story Studio. Le film d’animation en réalité virtuelle vient de recevoir un Emmy Award, dans la catégorie « Outstanding Original Interactive Program ».

Henry, un film interactif en réalité virtuelle

henry-oculus

Pour rappel, ce film en réalité virtuelle raconte l’histoire de Henry, un petit hérisson qui raffole de câlins malgré ses épines hérissées. Pour son anniversaire, le petit animal reçoit ses invités, qui sont des ballons de baudruche en forme d’animaux ! Le protagoniste est capable de suivre le spectateur du regard, créant un véritable sentiment d’interaction très immersif.

Cette œuvre d’animation est réalisée par Ramiro Lopez Dau, anciennement animateur chez Pixar, ayant travaillé sur des projets comme « Brave » et « Cars 2 ». À la narration, on retrouve le célèbre acteur Elijah Wood. Le court-métrage est produit par Oculus Story Studio, une division d’Oculus VR, composée de réalisateurs et d’animateurs talentueux. Le studio a pour objectif de réinventer l’art de la narration pour l’adapter au support de la réalité virtuelle. Cet Emmy Award fraîchement décerné semble indiquer que l’objectif est atteint. 

Le cinéma en réalité virtuelle, un art nouveau et prometteur

À l’heure actuelle, Oculus est avant tout considérée comme une entreprise de jeu vidéo en réalité virtuelle. D’ailleurs, l’entreprise semble, de manière générale, plus réticente que ses principaux concurrents comme HTC à mettre en valeur le contenu non ludique sur sa plateforme. Cependant, Henry démontre toute la volonté de l’Oculus Story Studio pour explorer les possibilités de la narration en réalité virtuelle

Les expériences cinématographiques en RV n’en sont qu’à leurs balbutiements, mais la créativité et l’enthousiasme des acteurs de cet art naissant parviennent à capter l’attention des personnes les plus influentes de l’univers culturel international.

ramirau-lopez-dau

Interviewé par Variety, Ramiro Lopez Dau explique qu’il espère de tout cœur qu’Henry sera le début d’une nouvelle ère pour l’industrie de la réalité virtuelle. Le réalisateur et son équipe souhaitaient démontrer que la RV est une forme d’art. Un domaine enclin à accueillir les narrateurs, et que, même à ce stade très précoce, elle peut être utilisée comme un puissant outil pour la narration. L’Emmy Award valide cette vision. 

La réalité virtuelle attire désormais de plus en plus l’attention des studios hollywoodiens. L’an passé, de nombreux studios ont utilisé ce média pour promouvoir leurs productions à gros budget. À présent, ces studios tentent de former des équipes spécialisées dans la réalité virtuelle pour créer du véritable contenu original

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *