in ,

Ghostbusters – Chassez des fantômes à New-York

Logo Ghostbusters

Les Ghostbusters reviennent en juillet dans les salles de cinéma. Mais pas seulement, la société The Void a créé une expérience en hyper-réalité au cœur de New-York où les spectateurs ont l’occasion d’incarner les membres d’une équipe de chasseurs de fantômes.

Repousser des fantômes à New-York façon Bill Murray ? Bientôt possible grâce à The Void. Le parc d’attraction en réalité virtuelle lancera début juillet une succursale à Times Square avec pour thème la célèbre équipe de chasseurs d’ectoplasmes, rapporte The Verge. Ce nouveau type de spectacle se déroulera à « Madame Tussauds », l’équivalent américain du musée Grévin. Cette expérience d’ « Hyper-réalité », baptisée Ghostbusters : Dimension, permettra entre autre à l’utilisateur de visiter le quartier générale de l’équipe et de mener sa propre chasse aux fantômes. Cette installation est intéressante par deux aspects, tout d’abord, c’est une utilisation assez intéressante de la réalité virtuelle pour promouvoir un film. La sortie du nouvel opus de Ghostbusters, S.O.S. Fantômes 3 dans la langue de Molière, est prévue deux semaines après l’ouverture de cette attraction. En second lieu, c’est la première annexe du parc d’hyper-réalité en dehors de l’Utah.

Ghostbusters : Dimension, une expérience en hyper-réalité

Pour information, The Void est une start-up basée dans la banlieue de Salt Lake City, capitale de l’Utah dans l’ouest américain. Ce parc d’attractions se targue de faire de « l’hyper-réalité » dans leurs attractions. L’hyper-réalité est une superposition d’un casque de réalité virtuelle, d’un costume haptique qui capte les mouvements et d’un ordinateur placé dans un sac à dos. L’utilisateur se trouve alors dans un grand espace fermé mais rempli de murs en mousse, de projecteurs d’eau, de ventilateurs et de lampes à chaleur habilement utilisées par la simulation pour ajouter des sensations physiques à l’expérience. Avec des critiques très positives, The Void et son hyper-réalité semblent être une formule gagnante. On peut déjà imaginer de grands parcs d’attractions adoptant cette technologie ou même une filiale de l’entreprise américaine s’installant en Europe ou en Asie.

Ghostbusters équippement réalité virtuelle The Void
Equipement utilisé pendant les simulations de The Void

L’installation de la simulation dans un lieu aussi symbolique que Times Square montre que ce concept a de l’avenir. Cependant, entre le lieu nécessaire, les installations et le matériel de réalité virtuelle onéreux, l’addition est salée : 34 dollars pour 20 minutes à Salt Lake City et 49,75 dollars pour visiter le musée et participer à Ghostbusters : Dimension. L’hyper-réalité reste donc une expérience haute-gamme, mais avec un concept séduisant et un retour client très positif. Elle se place bien comme une filière d’avenir dans le marché du divertissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *