in

Football américain : la réalité virtuelle adoucit les mœurs

L’introduction de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée dans les entraînements de football américain pourrait limiter les dommages corporels subis par les joueurs. 

Un sport dangereux

Jamais la compétition n’avait été aussi féroce qu’aujourd’hui dans le monde du football américain. Les conséquences physiques du sport sur les joueurs sont régulièrement pointées du doigt : plaquages et chocs frontaux à répétition ne laissent personne indemne.

Football plaquage

L’entraînement 2.0

Le développement de logiciels et de matériels informatiques visant à faire évoluer les méthodes d’entraînement arrive donc à point nommé. L’époque où l’on se contentait d’être sur le terrain et de regarder des vidéos de matchs est révolue : aujourd’hui, les entraîneurs veulent repenser le sport et sont à l’affût de nouvelles techniques permettant à leurs joueurs de se distinguer de leurs rivaux et, surtout, d’être en pleine forme.

Parmi les entreprises qui ont décidé de relever le défi et d’offrir des solutions technologiques aux athlètes, Eon Sports VR se démarque. Implantée dans le Kansas depuis 2013, cette compagnie propose un modèle d’entraînement fondé à la fois sur la réalité virtuelle et sur la réalité augmentée, qui laisse plus de place à la préparation mentale et est moins dangereuse que les exercices sur le terrain.

Eon Football

Comment ça marche ?

Pour l’utiliser, rien de plus simple : les entraîneurs et les sportifs enfilent un casque qui les plonge dans un environnement virtuel dans lequel ils peuvent évoluer. Cela ressemble assez à un jeu vidéo. Pour les jeunes joueurs, cette méthode permet de répéter des mouvements un grand nombre de fois sans souffrir inutilement. Pour les professionnels, c’est l’occasion d’apprendre toutes les tactiques de jeu et de gagner en assurance. Les joueurs obtiennent en outre une vue d’ensemble du terrain et leurs capacités cognitives sont renforcées.

Football casque

Le football américain de demain

Un athlète peut développer ses capacités physiques à l’envi, mais il y aura toujours joueurs plus grands, plus forts et plus rapides que lui. Ce qui peut lui donner l’ascendant, c’est de connaître toutes les subtilités du sport, de maîtriser le jeu dans son esprit avant de monter sur le terrain.

Un jour, l’entraînement virtuel sera une évidence pour tous les athlètes, des plus jeunes au plus aguerris. Ils seront forts mentalement et leurs corps n’auront pas été meurtris comme ceux des générations précédentes. Oui, le football américain est et restera un sport brutal. Mais inclure des technologies de réalité virtuelle dans les entraînements pourrait changer la vie de nombreux joueurs.

source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *