réalisateur 3D
in

Réalisateur 3D : Coup de projecteur sur ce métier de la VR

L’animation 3D est une pratique devenue de plus en plus répandue au XXI e siècle. Elle est présente dans les longs métrages, les courts métrages, les dessins animés, les jeux vidéo, les publicités, mais aussi la réalité virtuelle. Et quand il est question d’une production 3D, les services d’un professionnel en la matière sont toujours fortement sollicités.

Cela reste vrai, qu’il s’agisse d’un jeu vidéo ou d’un film d’animation. En réalité, ce spécialiste est le premier responsable de la réussite (ou de l’échec) du projet. Mais quel est exactement son rôle ? De quelles compétences doit-il disposer ?

Le réalisateur 3D, à la tête de la création et de la réalisation artistique

Le réalisateur 3D est très polyvalent. Ce chef d’orchestre se charge de faire vivre des personnages et des animations. Pour ce faire, il utilise un processus artistique vigoureux. Pour ce professionnel, la production d’un film d’animation prendra souvent de longs mois, voire des années. Cela dépend du projet dont il s’occupe. Tout au long de ce processus en question, il jouera à la fois le rôle de technicien, gestionnaire et chef d’équipe. En général, il choisit lui-même son équipe (programmeurs, scénaristes, scripts, etc).

En effet, il doit être présent à tous les différents niveaux du projet. Cela commence par l’étape de la conception. Il effectue les premières maquettes. Une fois que celle-ci est validé, il passe à la fabrication et à la postproduction. Il réalise de nombreuses autres tâches. Le réalisateur 3D met par exemple au point les textes, les dialogues et les séquences. Il met aussi en place la musique, l’angle de prise de vue et le décor du jeu ou du film concerné. Bref, il intervient du début jusqu’à la fin du projet.

Un métier qui requiert de nombreuses compétences

Le métier de réalisateur 3D incombe de multiples responsabilités. Cette profession est tout particulièrement réservée aux profils polyvalents. Idéalement, le chef d’orchestre doit avoir des compétences en communication, en gestion et en organisation. Par ailleurs, il dispose d’une très vaste culture de l’image, une très bonne connaissance des logiciels et des processus techniques, ainsi qu’une forte capacité à gérer ses équipes.

Comme les autres métiers liés à la VR, le réalisateur 3D est particulièrement apte à travailler sous pression. En outre, il est capable de collaborer avec différents départements.  Pour pouvoir exercer cette profession, il est nécessaire de valider un Master réalisation. L’intéressé peut ensuite s’inscrire dans de grandes écoles telles que l’École nationale supérieure Louis-Lumière (ENSLL), l’Ecole nationale supérieur des arts décoratifs (l’Ensad) ou l’École nationale supérieure des métiers de l’image et du son (Femis). Il a aussi la possibilité de se rendre auprès d’autres écoles spécialisées comme Rubika (Valenciennes), Isart Digital (Paris) ou Mopa (concepteur et réalisateur 3D, bac+5).

Les principaux outils du réalisateur 3D

Pour mener à bien sa mission, le réalisateur 3D utilise de nombreux logiciels. Les plus populaires restent 3ds Max et Maya.

3ds Max

Il s’agit d’un outil de modélisation et d’animation 3D. C’est l’un des programmes les plus populaires dans l’industrie de l’infographie. C’est le logiciel favori des développeurs de jeux, des studios de publicité TV et des architectes.

Notons que 3ds Max appartient à Autodesk, la même société responsable de programmes comme AutoCAD. Il est souvent utilisé pour la modélisation et l’animation de personnages ainsi que pour le rendu d’images photoréalistes de bâtiments et d’autres objets.

Maya

Maya est une application graphique informatique 3D. Elle est utilisée dans le développement de jeux vidéo, d’applications 3D, de films d’animation, de séries télévisées et d’effets visuels. Il s’agit d’un logiciel très développé avec des fonctionnalités très avancées. Il dispose de fonctionnalités graphiques animées telles que des nœuds MASH supplémentaires et un ensemble d’outils Motion Graphic.

Le salaire du réalisateur 3D et l’évolution de sa carrière

La rémunération d’un réalisateur 3D n’est pas fixe. Il dépend d’un professionnel à un autre. En fait, son salaire dépend de plusieurs paramètres. Sa notoriété, le type de production et le type du studio sont les principaux éléments qui le définiront. Mais pour un jeune débutant, cela s’élèvera jusqu’à environ 2800 € brut par mois. Un spécialiste avec des années d’expérience gagnera jusqu’à 5000 euros par mois. Certains négocient le tarif de leur service au forfait.

Le métier de réalisateur 3D s’apprend par expérience, et petit à petit. Cela signifie que ce technicien n’a pas toujours la charge d’un produit directement après ses études. Mais une fois qu’il est reconnu dans sa profession, il peut travailler au sein de nombreuses entreprises de secteurs variés tels que le multimédia, la production, la télévision ou la publicité. Enfin, il est important d’ajouter qu’une évolution de l’effectif de réalisateurs 3D a été remarqué au cours de ces dernières années.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Owlchemy Labs

Owlchemy Labs : un nouveau jeu VR en chemin après un long moment de silence

robotique intelligence artificielle réalité virtuelle

Intelligence artificielle et robotique : des solutions de réalité virtuelle impressionnantes