facebook poignet
in

Facebook Reality Labs : une interface AR contrôlable par…le poignet ?

Facebook vient d’exposer récemment sa vision pour la prochaine décennie sur les interactions homme-machine. On apprend ainsi que les chercheurs de sa division Facebook Reality Labs mettent au point des appareils neuronaux permettant de contrôler une interface AR qui se fixent au poignet.

Facebook Reality Labs (FRL) dévoile de nouveaux détails sur son prototype de bracelet permettant de contrôler une interface AR avec seulement des mouvements du poignet. La division de Facebook n’a pas manqué d’affirmer que ce type de contrôleur est plus avantageux que la technologie de suivi des mains. Effectivement, il bénéficierait d’une meilleure précision et d’une utilisation plus intuitive, et bien plus encore.

facebook poignet

Facebook : un bracelet capable de lire les messages nerveux dans le poignet

Le prototype de bracelet de Facebook Reality Labs est donc en mesure de détecter et de traduire les signaux électriques émis par le système nerveux dans le poignet. Pour cela, il est équipé de capteurs EMG ou électromyographie.

Il est d’ailleurs bon de savoir que les signaux qui passent dans le poignet sont très clairs. Grâce à cela, ces fameux capteurs peuvent détecter chaque mouvement des doigts, même s’ils bougent d’un seul millimètre.

Cela signifie qu’il est possible de faire une action sans le moindre effort. Selon certaines sources, l’appareil est même capable de ressentir l’intention de son utilisateur de bouger un doigt. Ce que FRL essaie de faire, c’est de permettre aux utilisateurs de contrôler le bracelet en se servant tout simplement de leur système nerveux périphérique. C’est ce qu’a déclaré Thomas Reardon, le directeur des interfaces neuromotrices de la division de Facebook.

Les possibilités offertes par l’appareil

facebook poignet

Grâce à ses capteurs EMG, le bracelet de Facebook permet de réaliser certaines actions avec des gestes de base du poignet et des doigts, comme pincer. En procédant de la sorte, on peut ainsi, par exemple, appuyer sur un bouton ou sélectionner un menu.

L’appareil pourrait même permettre d’effectuer des commandes plus complexes, comme saisir sur un clavier ou défiler des menus. FRL appelle de telles fonctionnalités « le clic intelligent ». La réalité augmentée est alors combinée avec l’IA, mais pas que.

Pour un retour sensoriel, tout cela est aussi combiné avec un capteur haptique. Une impulsion ou une vibration, entre autres, peut donc alerter l’utilisateur lorsqu’il reçoit un email ou un appel téléphonique. L’accessoire ne peut pas reproduire toutes les sensations ressenties dans le monde réel en interagissant avec un objet, certes, mais c’est le début selon Sean Keller. Il s’agit du directeur scientifique de la recherche de FRL.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
valve index

Valve : une version autonome et sans fil, et un nouveau support de l’Index en chemin ?

Streamer Oculus Quest plateformes

Voici comment streamer l’Oculus Quest sur vos plateformes favorites