in

Facebook : tout le monde utilisera la VR en 2020

Dans une étude commandée à Crowd DNA, Facebook s’est interrogé sur la place de la réalité virtuelle dans le quotidien de demain. D’après cette étude Facebook, en 2020, 68% des gens s’apprêtent à utiliser la VR tous les jours, en toutes sortes d’occasions.

Pour 68% des gens interrogés par Facebook, la VR fera partie de notre quotidien

Lors d’une étude, Facebook s’est intéressé à la vision que porte le monde sur le futur. Plus précisément, à la vision qu’ont les populations du Nigéria, de Grande-Bretagne, des États-Unis et de Corée du Sud de la réalité virtuelle dans le monde de demain, en 2020.

Cette étude, commandée à Crowd DNA par le réseau social, dessine une vision largement bienveillante du futur. 68% des questionnés sont assurés que la réalité virtuelle fera partie de la vie quotidienne dans un futur proche. Et les personnes interrogées, âgées de 18 à 64 ans, ne voient pas dans la VR un simple support vidéoludique.

Faire du shopping, visiter un hôtel, essayer une voiture…

D’après 68% d’entre eux, donc, la VR fera partie du quotidien de 2020. Elle sera même d’une grande aide ! D’après l’étude Facebook, 54% des sondés imaginent qu’ils pourront assister à des événements importants grâce à la réalité virtuelle et 51% se voient déjà assister à un concert en VR. La réalité virtuelle sera aussi sociale, pour les 59% qui prévoient de passer du temps avec des amis éloignés dans un espace pseudo-virtuel.

De manière légèrement plus surprenante, plus de la moitié de la population interrogée (51%) voit en la VR de larges possibilités d’amélioration des instants shopping. 59% s’imaginent essayer des vêtements (et même du maquillage !) en réalité virtuelle.

étude facebook vr futur fluid realities

Enfin, certaines personnes voient dans la réalité virtuelle la possibilité d’essayer avant d’acheter. Que ce soit pour un voyage (67% visiteraient leur lieu de vacances et leur hôtel en VR) voire même pour essayer une voiture (ils sont 51%).

L’étude Facebook anticipe des « réalités fluides »

L’étude Facebook met aussi en perspective les évolutions possibles pour la technologie VR dans le futur. D’après l’entreprise, et plus précisément selon Michael Abrash, directeur scientifique chez Oculus, “la distinction entre la réalité virtuelle et la réalité augmentée va disparaître… Les mondes réels et virtuels vont se mélanger au quotidien, en fonction de nos besoins”.

L’étude propose le terme “fluid realities” : des réalités fluides, mouvantes, qui se verront augmentées ou transformées en fonctions des instants et des besoins. “Les possibilités pour créer de l’empathie, de la connexion et des expériences immersives vont continuer d’évoluer”, analyse l’étude, avant de conclure que “l’enthousiasme et les attentes des gens pour le futur de la réalité semblent de plus en plus clairs”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.