in ,

Des Google Cardboard offerts par un site porno

Une étude faite par Pornhub, ceux à l’origine du Twerking Butt, a montré que les plus gros consommateurs de porno sur mobile utilisent Android.

Le porno sur mobile en plein essor

C’est en effet, avec une moyenne d’une vidéo porno visionnée par jour pour chaque utilisateur, que la machine se place devant Apple iOS.

Quand on regarde de plus près les analyses de l’institut Juniper Research, on remarque que 136 milliards de vidéos X seront regardées sur toute l’année 2015 depuis les mobiles. Cinq ans plus tard, ce chiffre explosera pour aller à 193 milliards de vidéos vues.
rose-sensuelle

En fait, la pornographie a le vent en poupe depuis le développement de la 4G et des hotspots Wi-Fi. Le fait de pouvoir regarder des vidéos en full HD gratuitement, a bien sûr aidé le porno à se faire connaître et a être visionné davantage. D’après Phonandroid, ce sont Xvideos, Xhamster, Pornhub et Redtube qui sont dans le top liste des sites gratuits.

L’institut Juniper Researche nous fait part de ses prédictions dans son rapport :

« La croissance nette sera plus importante aux États-Unis tandis que d’autres marchés matures, comme l’Europe occidentale, connaîtront une augmentation plus modeste. »

Le porno en réalité virtuelle

Les sites pour adultes sont au courant de cet engouement et un certain site américain BaDoinkVR a décidé de jouer la carte de la gratuité. Il propose une offre très alléchante pour tout utilisateur de contenus en réalité virtuelle. Il s’agit de vendre gratuitement, sans frais de port, sans carte de crédit requise, des casques Google Cardboard !

21

BaDoinkVR n’est pas en terrain inconnu, car tout son contenu est entièrement dédié à la réalité virtuelle à destination des casques Gear VR, Google Cardboard et Oculus Rift.

Il fait tout pour que l’expérience soit profondément immersive. De ce fait, leurs vidéos en réalité virtuelle jouissent de la stéréoscopie 3D, d’un angle à 180° ou 360° et du son binaural.

Concernant la vente de casques, malheureusement, l’offre n’est disponible qu’aux États-Unis, pour le moment. Malgré tout, la démarche de ce site est très appréciable et sera très appréciée de ses utilisateurs.

La réalité virtuelle en est qu’à ses débuts et n’a pas fini de nous faire tourner la tête.

source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.